EN BREF

"Donnons la parole aux infirmiers" : l’Ordre lance la "Grande Consultation Infirmière"

Cet article fait partie du dossier :

ONI

    Précédent Suivant

Les infirmiers sont-ils reconnus à la hauteur de leur apport et de leur expertise ? Leur rôle propre ne devrait-il pas évoluer après plusieurs décennies d’existence durant lesquelles l’autonomie infirmière s’est accrue ? Est-il acceptable que leur décret de compétences n’ait pas été réévalué depuis presque quinze ans alors que les besoins des patients changent et reposent davantage sur l’expertise infirmière ? Autant de questions plus que légitimes que l'Ordre national des infirmiers (ONI) - et l'ensemble de la profession infirmière - se pose plus particulièrement encore en ce début d'année 2019.

L'Ordre a donc décidé d'agir et, par la voix de son président Patrick Chamboredon, annonce le lancement officiel d'une grande consultation  - elle prendra fin courant juin 2019 - de l’ensemble des infirmiers pour peser davantage et faire changer les choses. Ensuite, l'ONI en fera un Livre blanc qui permettra de mieux faire connaître la contribution réelle de la profession, pilier du système de santé car nous souhaitons être les acteurs du changement et prendre toute notre place dans la santé d’aujourd’hui et de demain.

L'ONI ira donc à la rencontre des infirmier(e)s dans les territoires en organisant 14 forums régionaux, y compris en Outre-mer, auxquels tous les IDE seront conviés. Un site internet dédié aux dépôts des témoignages et autres contributions est ouvert afin que tout un chacun puisse contribuer.

La ligne 2019 de l'Ordre pour la profession en 2019 tient donc en une phrase : Infirmières, infirmiers, mobilisons-nous pour la reconnaissance, l’élargissement et la valorisation de notre rôle !

La Grande consultation infirmière 2019

Retour au sommaire du dossier ONI

Publicité

Commentaires (5)

binoute1

Avatar de l'utilisateur

576 commentaires

#5

@ajen

- accentuer l'ambulatoire sans recrutement derrière : pas sure que l'ordre y puisse qq chose ...
- surveillance des remboursements pour les infirmiers libéraux : ok
- les pharmaciens pourront faire des actes infirmiers : ok, mais vu le poids de l'ordre, je crains que ....
- aucune hausse du salaire pour les infirmiers prévus alors que le manque de personnel va s'accentuer et donc la charge de travail : l'ordre a suffisamment clamé que ce n'est pas son boulot
- les médecins feront de la télémédecine : grand bien leur fasse; mais pour mon expérience personnel, peu sont pour le moment, attirés
- seul une infime minorité d'infirmiers pourront devenir infirmier de pratiques avancées : ça c'est la faute de l'ordre ! L'ordre aurait du se battre pour les DU ! pour les validations d'acquis, plutot que de remettre une couche dans le mille feuille de formation et de cliver encore notre profession

ajenguiaziz

Avatar de l'utilisateur

11 commentaires

#4

consultation

bonjour à tous

à titre personnel je trouve l'initiative intéressante. S'il y a suffisamment d'infirmiers présents, alors les politiques verront qu'il est nécessaire d'arrêter de les oublier dans les réformes (assistant médicaux, suppression de la nécessité d'avoir le bac et du concours d'entrée en ifsi par exemple) et que tous les infirmiers s'intéressent à l'avenir de leur métier.

Après je ne suis pas certain qu'il y aura plus de monde si la rencontre a lieu en soirée ou le week end.

De plus les projets de lois actuels tendent vers une dégradation de la qualité de travail pour les infirmiers
- accentuer l'ambulatoire sans recrutement derrière
- surveillance des remboursements pour les infirmiers libéraux
- les pharmaciens pourront faire des actes infirmiers
- aucune hausse du salaire pour les infirmiers prévus alors que le manque de personnel va s'accentuer et donc la charge de travail
- les médecins feront de la télémédecine
- seul une infime minorité d'infirmiers pourront devenir infirmier de pratiques avancées

A ce stade, je pense qu'il vaut mieux se dire que toutes les initiatives qui permettront de faire entendre les infirmiers restent bonnes à prendre.

binoute1

Avatar de l'utilisateur

576 commentaires

#3

mais ?

à quoi sert ces réunions ? l'ordre n'est pas au courant qu'il faille leur redire ...ou c'est pour justifier un temps d'action dans le rapport annuel en fin d'année ?
et surtout, vu les dates / par région ... on leur rappelle que les gens travaillent ?

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

499 commentaires

#2

Ça aurait pu payer !

Dans l'idéal, l'ordre aurait pu, en 2009, envisager un budget annuel d'environ 40 millions d'euros (75 € pour tous multipliés par 5 à 600000 IDE en activité).

Mais heureusement, tout n'a pas fonctionné comme prévu...

D'où déceptions, frustrations et gesticulations actuelles inutiles en tout genre.

Phil

Avatar de l'utilisateur

24 commentaires

#1

Ordre inutile et menteur

L'Ordre a été créé sur un mensonge qui prétendait que 92% des IDE le réclamait.
Or la plupart des IDE refuse de s'y inscrire.
Il est temps de mettre fin à cette arnaque au registre...