EN BREF

Des moyens supplémentaires pour accompagner les victimes de l'attentat niçois

Deux mois après l’attentat de Nice, le 14 juillet dernier, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, renforce les moyens mobilisés pour pérenniser l’accompagnement médico-psychologique des blessés et des témoins. Le dispositif initialement mis en place doit désormais évoluer pour répondre, dans la durée, aux besoins des victimes : un suivi à la fois accessible, pérenne et spécifique, notamment pour les enfants et les adolescents. Le nouveau dispositif s’appuie sur le renfort de professionnels spécialisés. Il s’accompagne de nouveaux droits pour les personnes impliquées dans ce drame.

La suite est à lire sur le site du ministère de la santé

 

Publicité

Commentaires (0)