EN BREF

Santé Publique France lance l'enquête "noyades" 2021 et appelle à une vigilance accrue

L'édition 2021 de l'enquête "noyades", menée par Santé Publique France avec le concours des ministères de la Santé, de l'Intérieur, de la Transition écologique et des Sports, a été lancée le 1er juin. Comme depuis ses débuts en 2001 et tous les trois ans, elle vise à recenser toutes les noyades (première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans), quelle qu’en soit l’origine (accidentelle, suicidaire, criminelle ou indéterminée), prises en charge par un service de secours organisé et suivies d’une prise en charge hospitalière ou d’un décès. En répertoriant caractéristiques et facteurs de risque des noyades accidentelles, l'agence sanitaire ambitionne d'améliorer la prévention et la règlementation ; elle rappelle que la plupart des noyades sont évitables et que la crise sanitaire doit inciter à la vigilance en raison de la perturbation de l'apprentissage de la natation chez les enfants depuis le début de la pandémie mais aussi d'une augmentation des prises de risque liée au déconfinement. Après plusieurs points d'étapes et mises à jour durant l'été, l'enquête prendra fin le 30 septembre ; du 1er au 13 juin 2021, 128 accidents (dont 41 décès) sont déjà à déplorer (en 2018, la dernière enquête avait fait état de 1 649 noyades accidentelles, soit 84 % des événements recensés).

Conseils préventifs

Pour les plus petits
•    Apprendre aux enfants à nager/se familiariser avec l'aisance aquatique le plus tôt possible
•    Surveiller les enfants en permanence (1 adulte pour 1 enfant), toujours rester près d’eux quand ils jouent au bord de l’eau et se baigner avec eux lorsqu’ils sont dans l’eau
•    Porter une vigilance particulière lors des baignades dans des piscines « hors-sol » (non enterrées) qui ne disposent pas de dispositif de sécurité

Pour les adultes
•    Il n’est jamais trop tard pour commencer à apprendre à nager
•    S’informer sur les conditions météorologiques et, de manière générale, respecter les consignes de sécurité, les interdictions de baignade et choisir les zones de baignade surveillées signalées par les drapeaux de baignade, où l’intervention des équipes de secours est plus rapide
•    Tenir compte de son état de forme : ne pas se baigner si l’on ressent un trouble physique (fatigue, problèmes de santé, frissons) et ne pas surestimer son niveau de natation
•    Prévenir un proche avant de se baigner
•    Rentrer dans l’eau progressivement surtout après une longue exposition au soleil
•    Eviter la consommation d’alcool avant de se baigner

Publicité

Commentaires (1)

nana38

Avatar de l'utilisateur

48 commentaires

#1

noyade

la noyade est aussi un risque professionnel à ne pas négliger : https://www.officiel-prevention.com/dossier/protections-individuelles/dati-travailleur-isole/la-prevention-des-risques-professionnels-de-noyade