Forum : Etudiants infirmiers (ESI)

Nous sommes le 18 Juin 2019 04:51

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Sophie6923 » 02 Déc 2018 00:52

Bonjour tout le monde,
Alors voilà je fais appel à vous car je suis un petit peu coincé.
J’ai une app à écrire sur une situation particulière. Mon stage se déroule dans une clinique privée psychiatrique, et j’aimerais faire une APP sur le fait que l’on m’impose d’appeler les patients par leur prenom. Je ne sais pas où orienter mes recherches ni ma problématique.
Merci pour votre aide :roll:
Sophie6923
 
Messages: 6
Enregistré le: 02 Déc 2018 00:47

Messagepar Patt » 02 Déc 2018 07:06

Bonjour,
Pourquoi faire une APP sur ça ? Qu'est ce qui te pose problème ? Quel impact ça a ? ... ? Que reflète l'usage du prénom? Différence avec un autre service/la vie classique ? ... ?
ESI 2014-2017
IDE juillet 2017
Avatar de l’utilisateur
Patt
Accro
Accro
 
Messages: 1680
Enregistré le: 26 Déc 2013 23:09

Messagepar Sophie6923 » 02 Déc 2018 10:52

Le fait d'appeler les patients par leur prénom me gêne, je trouve que cela impacte sur la distance soignant/soigné, et qu'appelez leur patient par leur nom de famille marque une forme de respect. Dans les autres services, j'ai toujours appeler les patients par leur nom de famille.
Sophie6923
 
Messages: 6
Enregistré le: 02 Déc 2018 00:47

Messagepar Lenalan » 02 Déc 2018 11:19

Est-ce que tu as demandé aux professionnels pourquoi ils utilisent le prénom et pourquoi ils te demandent de le faire? est-ce qu'ils font la même chose avec tous les patients automatiquement? Est-ce que tu peux "faire comme dans tous les autres services" en psychiatrie?
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 15767
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Sophie6923 » 02 Déc 2018 11:28

Cela se fait systématiquement avec chaque patient, à part dans le cas où un patient me reprend et me dis de l'appeler par son nom de famille. J'ai demander aux professionnels de m'expliquer, ils m'ont dis que c'était comme sa et que c'était imposer par l'établissement. Non, je ne peux pas faire comme dans tout les autres services, car la psychiatrie est un milieu à part entière.
Sophie6923
 
Messages: 6
Enregistré le: 02 Déc 2018 00:47

Messagepar augusta » 02 Déc 2018 17:21

Bonjour,

Je trouve votre questionnement très intéressant.
Un service n'est pas le club med'.
Les soignants ne sont pas des robots.
Il y a des patients avec qui il est facile d'utiliser le prénom (pour x raisons), d'autres non. Qu'est-ce qui se joue entre un soignant et un patient?
Systématiser l'utilisation du prénom me semble totalement idiot.

Pour répondre à votre question première, vous pourriez vous pencher sur la notion de transfert/contre-transfert.
"Penser, c'est penser jusqu'où on pourrait penser différemment" Michel Foucault
Avatar de l’utilisateur
augusta
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 10367
Enregistré le: 23 Mai 2008 19:29
Localisation: Dans les livres et aussi ailleurs.

Messagepar Sophie6923 » 03 Déc 2018 21:08

Bonjour,
Tout d'abord merci pour vos réponses et pour votre intérêt.
J'ai poser la question aux patients ainsi qu'aux soignant.
Du côté des soignants, ils m'ont répondu que par souci de confidentialité ils preférent appeler les patients par leur prénom et que les appeler par leur nom de famille mettrait ainsi trop de distance entre eux et les patients. Ils ne se verraient plus les appeler par leur nom de famille mis à part si un patient leur en fait la demande.
Les patients, de leur côté, rejoignent l'avis des soignants sur la distance entre le patient et le soignant. Ils disent que les appeler par leur prénom serait les prendre en considération comme individu. Et que cela leur renvoie un sentiment de sécurité. Ils ne se verraient pas se faire appeler par leur nom de famille car ils ont pris l'habitude comme çela et cela leur permet d'être plus proche des soignants et pouvoir se confier plus paisiblement.
Sophie6923
 
Messages: 6
Enregistré le: 02 Déc 2018 00:47

Messagepar caqui13 » 04 Déc 2018 00:17

Sophie6923 a écrit :Bonjour,
Tout d'abord merci pour vos réponses et pour votre intérêt.
J'ai poser la question aux patients ainsi qu'aux soignant.
Du côté des soignants, ils m'ont répondu que par souci de confidentialité ils preférent appeler les patients par leur prénom et que les appeler par leur nom de famille mettrait ainsi trop de distance entre eux et les patients. Ils ne se verraient plus les appeler par leur nom de famille mis à part si un patient leur en fait la demande.
Les patients, de leur côté, rejoignent l'avis des soignants sur la distance entre le patient et le soignant. Ils disent que les appeler par leur prénom serait les prendre en considération comme individu. Et que cela leur renvoie un sentiment de sécurité. Ils ne se verraient pas se faire appeler par leur nom de famille car ils ont pris l'habitude comme çela et cela leur permet d'être plus proche des soignants et pouvoir se confier plus paisiblement.

En psychiatrie , comme dans tout les autres services , il est interdit de tutoyer ou d appeler un patient par son prénom , sauf si vous lui posez la question et que celui ci est ok .
Mais de l appeler d emblée par son prénom , me choque beaucoup .
Je travaille en psy depuis 10 ans , il y a des patients que l on appele par leur prénom ( ils sont la depuis 6 mois ) , mais l entrant du jour : c est Monsieur Dupont , et pas Philippe comme tu vas ?......
IDE 1985
caqui13
VIP
VIP
 
Messages: 2413
Enregistré le: 21 Jan 2013 15:21

Messagepar Lenalan » 04 Déc 2018 08:57

Je vois pas comment on peut généraliser le prénom "par défaut". L'utilisation du nom de famille s'impose "au départ", précédé de madame ou monsieur (c'est une obligation, même). Ils parlent de distance, mais en psychiatrie particulièrement, la notion de distance est primordiale, mais justement dans le sens où il faut la maintenir et pas la réduire d'emblée. Ils reçoivent quelqu'un, sans le connaître et utilisent d'emblée le prénom? ça serait plutôt l'inverse qu'il faudrait faire, le prénom ne peut pas s'utiliser avec tout le monde (surtout si la personne n'en fait pas la demande!)...
Côté patient, je ne vois pas en quoi les appeler Mme X ou M. Y les empêche d'être considérés comme des individus, c'est bien d'eux qu'on parle (à moins qu'ils ne se reconnaissent pas si on ne les appelle pas Monique ou Robert, mais ça doit pas être tout le monde dans ce cas).
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 15767
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Sophie6923 » 04 Déc 2018 20:15

Je ne comprend pas non plus, d'où le sujet de mon APP. Je pense porter mes recherches sur la distance thérapeutique et la relation soignant/soigné. Je ne trouve pas de loi précisant d'utiliser le nom de famille lorsque l'on s'adresse à un patient, même si je sais que çela est obligatoire.
Sophie6923
 
Messages: 6
Enregistré le: 02 Déc 2018 00:47

Messagepar Lenalan » 04 Déc 2018 20:17

Sophie6923 a écrit :Je ne comprend pas non plus, d'où le sujet de mon APP. Je pense porter mes recherches sur la distance thérapeutique et la relation soignant/soigné. Je ne trouve pas de loi précisant d'utiliser le nom de famille lorsque l'on s'adresse à un patient, même si je sais que çela est obligatoire.


Une loi? Pourquoi une loi?
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 15767
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Sophie6923 » 04 Déc 2018 20:22

C'était une façon d'argumenter avec les lois, mais il n"existe aucune loi. C'est une forme de professionnalisme.
Sophie6923
 
Messages: 6
Enregistré le: 02 Déc 2018 00:47

Messagepar augusta » 04 Déc 2018 22:02

De professionnalisme certes, mais avant tout de respect et d éducation.
Est-ce que la qualité de la relation soignant -soigné repose sur le fait de nommer l autre par son prénom ?
"Penser, c'est penser jusqu'où on pourrait penser différemment" Michel Foucault
Avatar de l’utilisateur
augusta
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 10367
Enregistré le: 23 Mai 2008 19:29
Localisation: Dans les livres et aussi ailleurs.

Messagepar Lenalan » 05 Déc 2018 09:15

Le jour où les législateurs devront créer des lois pour qu'on appelle les patients Monsieur ou Madame X, on aura touché le fond....
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 15767
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar caqui13 » 05 Déc 2018 12:06

Sophie6923 a écrit :C'était une façon d'argumenter avec les lois, mais il n"existe aucune loi. C'est une forme de professionnalisme.

C ' est la charte du patient hospitalisé : ' le patient a droit au RESPECT ....
IDE 1985
caqui13
VIP
VIP
 
Messages: 2413
Enregistré le: 21 Jan 2013 15:21


Retourner vers « Etudiants infirmiers (ESI) »



Publicité

-