Forum : Étudiants AS

Nous sommes le 20 Juil 2019 17:27

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar SambaBa » 08 Oct 2015 17:55

Bonjour,

Je me trouve confrontée à un souci qui divise les techniques de l'équipe qui m'encadre : je suis en service parmi des futures mamans pour lesquelles nous devons faire des lectures sur bande urinaire.
La récolte des urines se fait par les patientes elles mêmes dans leur chambre, l'urine est récoltée dans des haricots en inox.
Nous faisons la lecture de bandelettes urinaires.
C'est là où les "techniques" de divisent :
1- l'as entre dans la chambre de la patiente, mains propres et désinfectées, puis gantées, avec la boîte complète de bandelettes, sort une bandelette de la boîte et effleure l'urine, tapote le dos de la bandelette contre la paroi du haricot, pour poser cette bandelette (côté verso) sur un essuie-tout posé dans l'évier pour absorber tout excédent d'urine.
Puis procéde à la lecture, une main tenant la boîte et l'autre la bandelette.
Puis elle retient le résultat,
Pose la bandelette sur l'essuie tout resté dans l'évier, enveloppe la bandelette urinaire puis jette dans la poubelle de la patiente.
Jette l'urine dans les toilettes, tire la chasse d'eau et emporte le haricot sur le chariot partie basse, le haricot sera ensuite mis dans le lave bassin, le chariot a l'extérieur désinfecté.
2- l'as entre en chambre, mains propres et désinfectées, Gantées ; en main, une bandelette urinaire, la boîte restant sur le chariot a l'extérieur.
Procéde de la même façon que décrit précédemment pour le relevé d'urine. Mets la bandelette sur l'essuie tout, l'enveloppe de façon à ne pas toucher la zone de lecture, puis elle jette l'urine dans les toilettes, récupère la bandelette dans son essuie tout et sort de la chambre, dans le couloir, pour déposer le haricot sur le bas du chariot, enlève le gant de la main qui touchera la boîte (contenant les bandelettes urinaires, restée que le chariot à l'extérieur de la chambre). Lecture de la bandelette, qu'elle jette ensuite dans le sac dasri, enlève le dernier gant, se désinfecte les mains au SHA, note les résultats.
Les haricots seront déposés au lave bassin, le chariot désinfecté.

Les deux écoles s'opposent ...

Quelle est celle que je dois suivre la 1- ou la 2- ?

Quelles sont vos suggestions ?

Merci pour vos réponses,
EAS IFSI Nanterre 2015
Avatar de l’utilisateur
SambaBa
Régulier
Régulier
 
Messages: 34
Enregistré le: 02 Jan 2015 18:46

Messagepar binoute1 » 21 Oct 2015 15:47

...en résumé :
dans la 1e, elle rentre la boite de bandelette, pas dans la 2e.

où est le problème ? s'il n'y a pas de précautions complémentaires "interdisant" l'entrée de matériel dans la chambre.

les germes ne sautent pas d'un endroit à un autre :)
"Le psychiatre sait tt et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien ms fait tt, le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard"
Avatar de l’utilisateur
binoute1
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 6608
Enregistré le: 02 Juil 2008 20:45
Localisation: pas là où je voudrais

Messagepar bébél » 08 Nov 2015 20:59

Bonjour, déjà l 'urine doit être récoltée dans un récipient stérile (cupule) et la personne doit se nettoyer au Dakin (par ex) avec compresse stérile, sous peine de fausser le résultat, et l'urine restante, elle doit normalement être vidée dans un vidoir, si vidoir il y a, car faute d'hygiène en msp, le reste je sais pas, tchuss.
bébél
 
Messages: 8
Enregistré le: 30 Mar 2015 11:21

Messagepar Anonyme5896 » 08 Nov 2015 22:15

Bonjour bébél.

Pourquoi récolter les urines dans un pot stérile en vue de la lecture d'une bandelette ? Et pourquoi un nettoyage au dakin®, avec compresses stériles ?
=> car il n'est pas question d'un ECBU dans le cas présent.
Dernière édition par 1 le Anonyme5896, édité 10 fois.
Anonyme5896
 

Messagepar Little_Asa » 09 Nov 2015 01:01

Là, la façon de prélever n'est pas remise en cause, c'est la façon de faire la lecture.

Perso, je trouve que la 1ère méthode est bien. Le gant qui tient la boîte est propre, donc ne contamine en rien cette boîte, tout est fait dans la chambre, et du coup vu qu'on se lave les mains après, on reprend la boîte avec les mains propres. A moins que la patiente ait vomi sur sa tablette avant, on peut quand même supposer que son environnement est propre, et si on veut chipoter, les chiffonnettes de détergent désinfectant, ça existe, ou on met la boîte sur un joli plateau qu'on met au sale après :lol:

Ce qui me dérange dans la 2è méthode, c'est de prendre juste la languette, d'aller se balader de son chariot (dans le couloir) jusqu'à l'urine (dans la chambre), puis de refaire le même trajet dans l'autre sens pour aller lire le résultat. La bandelette se déplace, pouvant potentiellement attraper tout et n'importe quoi (qui va être sûr et certain que quelqu'un va pas passer dans le couloir à ce moment et cracher ses boyaux?), je vois pas en quoi c'est plus propre non.
Ensuite, je mets je pense plus de 2 minutes parce qu'à mon avis je vais quand même dire 2/3 mots à la patiente, je vais pas entrer, tremper mon truc et me barrer, et du coup on dépasse le temps de lecture de la BU.
Enfin, si j'enlève mon gant, les recommandations standard disent bien qu'on doit se laver/frictionner les mains immédiatement après retrait (bin oui, la main, elle transpire dans le gant, germes toussa), du coup, je fais comment avec une main puisque l'autre tient la bandelette? Ah oui, là je peux toucher la boîte? En quoi c'est moins contaminant que de la poser dans la chambre alors?

Voilà, j'ai grossi un peu, mais pour moi la méthode 1 est quand même plus propre, à savoir faire la lecture là où on fait le prélèvement.
C’qui compte, c’est les valeurs !

La joie de vivre et le jambon, y'a pas trente-six recettes du bonheur !
Avatar de l’utilisateur
Little_Asa
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 163
Enregistré le: 20 Fév 2011 14:11

Messagepar loulic » 09 Nov 2015 09:13

C'est du rôle AS de faire des BU ?

Parce que ce n'est pas ce que dit le référentiel de formation AS :

Mesure des paramètres vitaux chez l'adulte et chez l'enfant : pulsations, température, pression artérielle, rythme respiratoire, mensurations, conscience, volume urinaire.
Surveillance des signes cliniques : couleur de la peau et des téguments, vomissements, selles, urines.
Observation de la douleur et du comportement.
Réalisation de prélèvements non stériles : selles, urines, expectorations.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5135
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar Little_Asa » 09 Nov 2015 11:39

loulic a écrit :C'est du rôle AS de faire des BU ?


J'ai trouvé ce lien:
https://www.aide-soignant.com/article/re ... e-urinaire

Selon le référentiel d’activités, « l’aide-soignant exerce son activité sous la responsabilité de l’infirmier, dans le cadre du rôle propre qui relève de l’initiative de celui-ci (...) ». L’activité 2 est la surveillance de l’élimination urinaire. De plus, la compétence 2 de l’aide-soignante correspond à l’appréciation de l’état clinique d’une personne


Pour moi oui, l'AS peut faire des BU sous la responsabilité de l'IDE puisque ça fait partie du rôle propre de l'IDE qui peut être délégué à l'AS.
C’qui compte, c’est les valeurs !

La joie de vivre et le jambon, y'a pas trente-six recettes du bonheur !
Avatar de l’utilisateur
Little_Asa
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 163
Enregistré le: 20 Fév 2011 14:11

Messagepar loulic » 09 Nov 2015 12:26

Voilà, c'est bien écrit :

- élimination urinaire
- clinique

Donc on ne parle absolument pas de BU qui ne relève pas de la clinique et ne concerne pas la "surveillance de l'élimination".

Par ailleurs, ce n'est pas parce qu'un acte fait partie du rôle propre qu'il est automatiquement réalisable par un AS.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5135
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar execho » 09 Nov 2015 13:25

en effet de même que la glycémie par lecteur ne fait pas partie du référentiel d'activité des aides soignantes(je crois?)
execho
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4746
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar loulic » 09 Nov 2015 13:47

Les actes que peuvent réaliser les AS sont limités aux actes du rôle propre infirmier et qui font partie de leur propre référentiel de formation.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5135
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar Little_Asa » 09 Nov 2015 17:54

loulic a écrit :Les actes que peuvent réaliser les AS sont limités aux actes du rôle propre infirmier et qui font partie de leur propre référentiel de formation.


En effet, là-dessus je suis tout à fait d'accord :)

Mais il y a un flou je trouve dans le référentiel des AS.

Dans l'arrêté du 22 octobre 2005 relatif au diplôme professionnel d’aide-soignant
http://www.sante.gouv.fr/fichiers/bo/20 ... 010052.htm

Il est écrit pour le Module 2. - L’état clinique d’une personne

Réalisation de prélèvements non stériles : selles, urines, expectorations.
Utilisation des outils de mesure.


Pour moi, une BU n'est pas un prélèvement à proprement parler "stérile", et si l'AS sait comment lire une BU (outil de mesure), elle est compétente pour le faire.

Après, j'avoue ne pas être au taquet sur la législation DEAS :lol:

Et il me semble que si cela fait partie d'une pratique protocolisée d'un service, où les AS sont formées à cet acte, elles peuvent le faire non?

(puisque dans le lien que j'ai mis plus haut, qui vient d'aide-soignant.com quand même, il est dit que les AS peuvent faire des BU en diabéto)
C’qui compte, c’est les valeurs !

La joie de vivre et le jambon, y'a pas trente-six recettes du bonheur !
Avatar de l’utilisateur
Little_Asa
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 163
Enregistré le: 20 Fév 2011 14:11

Messagepar Lenalan » 09 Nov 2015 18:21

J'étais au taquet sur la législation quand j'ai passé le concours IDE pour AS, j'avais tout révisé, il me semble bien (sûre à 95%) que la BU peut être faite par les AS :D
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 15946
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar wyllette » 09 Nov 2015 20:03

oui , role propre de l ide en collaboration avec l as
art R4311-4 collaboration role propre ide sous responsabilite ide
art R 4311-5 39 °)
39° Recueil des données biologiques obtenues par des techniques à lecture instantanée suivantes :

a) Urines : glycosurie acétonurie, protéinurie, recherche de sang, potentiels en ions hydrogène, pH ;

c'est la bandelette
Avatar de l’utilisateur
wyllette
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 11439
Enregistré le: 10 Juin 2007 13:57
WLM: willette59
Localisation: grand nord

Messagepar Little_Asa » 09 Nov 2015 20:54

Merci Wyllette :)
C’qui compte, c’est les valeurs !

La joie de vivre et le jambon, y'a pas trente-six recettes du bonheur !
Avatar de l’utilisateur
Little_Asa
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 163
Enregistré le: 20 Fév 2011 14:11

Messagepar loulic » 09 Nov 2015 21:17

Little_Asa a écrit :Mais il y a un flou je trouve dans le référentiel des AS.


Il n'y a pas de flou, ce qui n'est pas écrit n'est pas la loi.

Little_Asa a écrit :Et il me semble que si cela fait partie d'une pratique protocolisée d'un service, où les AS sont formées à cet acte, elles peuvent le faire non?

(puisque dans le lien que j'ai mis plus haut, qui vient d'aide-soignant.com quand même, il est dit que les AS peuvent faire des BU en diabéto)


Un protocole ne peut pas être au dessus de la législation. Ceci dit ça n'empêche pas des médecins (chef), des cadres, des administratifs, … de pondre tous les jours des protocoles et notes qui se moquent allègrement de la loi.

Chacun n'étant au final responsable que de son fait.

wyllette a écrit :oui , role propre de l ide en collaboration avec l as
art R4311-4 collaboration role propre ide sous responsabilite ide
art R 4311-5 39 °)
39° Recueil des données biologiques obtenues par des techniques à lecture instantanée suivantes :

a) Urines : glycosurie acétonurie, protéinurie, recherche de sang, potentiels en ions hydrogène, pH ;

c'est la bandelette


C'est sûr qu'en découpant n'importe quoi n'importe où, et en collant ça à la va comme je te pousse on peut justifier tout et son contraire.

Donc c'est bien gentil de nous recopier le rôle propre infirmier, on est bien content. On avait sans doute pas pu aller le chercher nous même ...

Maintenant c'est bien aussi de mettre en exergue le référentiel de formation AS qui nulle part ne mentionne cet acte. Acte qui n'est donc pas réalisable par l'AS.
Tout bêtement. Mais faut lire un peu ...


Au delà de la législation, encore une fois se pose la question de la pertinence de faire faire cet acte par une AS. Parce que c'est simple à faire ? Parce qu'on continue à saucissonner le travail à l'infini ?
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5135
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46


Retourner vers « Étudiants AS »



Publicité

-