Forum : Aides soignants (AS)

Nous sommes le 22 Sep 2019 22:04

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Alice1234 » 15 Avr 2019 14:27

Bonjour, c'est vraiment un bon debut du courage a toi
Alice1234
 
Messages: 5
Enregistré le: 30 Mar 2019 19:06

Messagepar rosabaya » 22 Avr 2019 14:38

Setibal a écrit :Bonjour,

j'ai mis un peu de temps avant de répondre, mais ça y est je suis là :D !

Je me rends compte après une réorganisation de service que le travail administratif ne me plaît plus du tout : après 15 ans, j'ai l'impression de me scléroser, de ne pas être utile, d'être seule dans mon coin (même si j'ai des collègues, mais il faut dire que c'est quand même chacun pour soi), je n'apprends rien qui m'intéresse vraiment, je me sens morne, je ne vois pas vers quel service je pourrai postuler... ... Des personnes de la famille ont passé le concours d'infirmière il y a quelques années et ont sauté le pas, dans le cadre de la reconversion professionnelle. C'est ce qui m'a donné cette idée de sauter le pas également mais en tant qu'AS (pas les finances pour 3 ans d'étude). Je suis en questionnement permanent, je me demande si ce n'est pas un peu par envie du cursus des autres personnes de ma famille.... Mais travailler en équipe comme c'est le cas des AS, dans l'aide, l'échange, le service... oui c'est ce qui me manque! Je compte me déplacer à l'IFSI du coin pour pendre des renseignements complémentaires, concrets dans un premier temps... Je suis preneuse de vos réactions... :clin:

Merci pour ta réponse :)
Je comprends, et ta lassitude, et tes questionnements. L'avantage, c'est que tu as des proches qui:
- ont déjà sauté le pas d'une reconversion professionnelle
- travaillent dans le domaine médical
C'est déjà un bon début pour échanger et te faire une idée.
Comme toi, je ne peux pas me financer plus d'une année de formation, ce qui réduit pas mal le champs des possibles.
Après, une reconversion ne peut, à mon sens, se faire dans la précipitation. Quand j'ai envisagé de me tourner vers le métier d'aide-soignant ou celui d'accompagnant éducatif et social, j'avais déjà, mine de rien, pas mal cogité et m'étais interrogée quant à mes compétences, qualités humaines, centres d'intérêt, etc.
Là, je passe quand même un concours administratif dans la fonction publique, mais sans grande conviction. Je crois que la relation d'aide me manquerait trop dans ce type de fonction (seul avantage de ce concours à mes yeux: pas de perte de salaire. C'est une motivation comme une autre, mais est-ce suffisant ??)
Quoiqu'il en soit, j'envoie la semaine prochaine cv et lettres de motivation pour candidater dans des structures qui m'intéressent afin de faire un contrat de professionnalisation et intégrer en novembre la formation au DEAES.
Tu avances dans ta réflexion ? Comment est-ce perçu par ton entourage ? Moi, cela stresse beaucoup mon mari et déçoit un peu mes parents (mais bon, même si je les aime bcp, je passe outre)
Bon courage pour la suite de tes démarches !

Lenalan a écrit :
Setibal a écrit : Mais travailler en équipe comme c'est le cas des AS, dans l'aide, l'échange, le service... oui c'est ce qui me manque!


Ne mets pas trop d'espoir là-dessus, tu risques la grosse déception :pleure:

Lenalan, tu pourrais en dire plus ? Raconter un peu de ton quotidien et de tes expériences de travail en équipe (ou pas :clin: ) ?
en reconversion, vers le métier d'aide-soignant mais ce sera plutôt Accompagnant Éducatif et Social.
Avatar de l’utilisateur
rosabaya
 
Messages: 7
Enregistré le: 13 Nov 2018 09:21

Messagepar Lenalan » 22 Avr 2019 18:21

Je ne travaille plus vraiment en équipe, je suis un loup solitaire et je suis seule toute la journée avec comme bureau ma voiture (j'ai quand même quelques contacts avec des médecins, auxiliaires de vie et mes collègues infirmiers pour les transmissions mais ce n'est pas pareil qu'en service :D ). Le milieu du soin est très particulier, à fortiori un milieu très majoritairement féminin, les mentalités ne sont pas toujours des plus agréables (grosse claque à la découverte pour moi il y a 15 ans, je ne m'attendais pas à rencontrer autant de comportements négatifs, voire de méchanceté, dans un milieu censé être tolérant et humain); Le travail en équipe n'est pas pour moi, en tout cas pas une équipe imposée, je ne travaille qu'avec des gens que j'ai choisi, et si ça ne me convient pas je me casse :D
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 16122
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar rosabaya » 23 Avr 2019 13:59

Merci pour ces précisions Lenalan.
Je vois assez ce que tu veux dire.
Moi, j'apprécie de travailler en équipe, à condition évidemment que ça se passe bien. Mon métier actuel me permet de m'impliquer plus ou moins dans certaines équipes ou avec certaines personnes. Si j'ai pu travailler avec des collègues adorables (quelques unes sont d'ailleurs devenues de vraies amies), j'en évite soigneusement certains autres (trop de blablas, de poudre aux yeux, mais pas de travail concret, de ragots, de dents qui rayent le parquet, d'égoïsme, etc. les femmes comme les hommes, au passage)
Donc bon, avec 20 ans d'expérience, je ne m'illusionne plus trop sur le "tous ensemble, tous unis, tous amis :love: " C'est l'avantage de l'âge ! :lol:
Je sais aussi travailler seule, ou juste m'en tenir aux simples nécessités du travail en équipe, sans trop attendre des autres.

Une question en amenant souvent une autre: en travaillant seule, tu arrives tout de même à trouver des collègues pour échanger, parler, voire te confier (genre en cas de coup dur, petit moral) ?
en reconversion, vers le métier d'aide-soignant mais ce sera plutôt Accompagnant Éducatif et Social.
Avatar de l’utilisateur
rosabaya
 
Messages: 7
Enregistré le: 13 Nov 2018 09:21

Messagepar Setibal » 24 Avr 2019 11:24

lafolldingue a écrit :Bonjour, saches que tu peux également demander un changement de fonction publique pour passer directement stagiaire de la fonction publique hospitalière, ou territoriale selon l'établissement public où tu souhaites exercer. C'est un avantage non négligeable.

Bonjour,
Ce serait super dans la mesure où je pourrais alors garder mon ancienneté. Je pointe un souci dans le fait de garder son ancienneté en passant d'une fonction publique à l'autre : le passage ne peut se faire sans une période d'environ un an consacrée à la formation. Quel peut être mon statut pendant ce temps ? Je doute fort que je puisse reste dans la Territoriale car cette formation n'a pas pour but que je réinvestisse mes nouvelles connaissances / savoirs-faire dans la Territoriale... Avez-vous une piste? en résumé : comment passer de la filière administrative de la FP Territoriale à la filière "soignant" de la FP Hospitalière?
Setibal
 
Messages: 5
Enregistré le: 29 Mar 2019 15:25

Messagepar Setibal » 24 Avr 2019 11:39

rosabaya a écrit :Tu avances dans ta réflexion ? Comment est-ce perçu par ton entourage ? Moi, cela stresse beaucoup mon mari et déçoit un peu mes parents (mais bon, même si je les aime bcp, je passe outre)
Bon courage pour la suite de tes démarches !

Bonjour Rosabaya,
et merci pour ton intérêt.

oui, j'avance : mon mari est maintenant au courant, il n'a pas compris les premières fois que nous en avons parlé, pour lui il était logique que je "monte" c'est-à dire que je passe le concours de catégorie B, c'était même très tendu entre nous. Il est je pense déçu, mais il m'a récemment "entendue", il m'a dit qu'il me suivrait quel que ce soit ce que je déciderai... Ma cousine qui a passé le concours d'infirmière m'a déconseillé AS, mais je n'ai pas insisté dans la discussion ni elle. Je lui en reparlerai dès que j'aurais quelques certitudes concrètes (salaire, financement des études...). Je passerai dans l'IFAS local prendre d'autres infos et peut-être un contact ou 2 pour un premier stage d'observation...

Oui le travail en équipe, effectivement, j'en ai eu quelques expériences, bonnes et mauvaises...

A bientôt,
Setibal
 
Messages: 5
Enregistré le: 29 Mar 2019 15:25

Messagepar Lenalan » 24 Avr 2019 11:44

rosabaya a écrit :
Une question en amenant souvent une autre: en travaillant seule, tu arrives tout de même à trouver des collègues pour échanger, parler, voire te confier (genre en cas de coup dur, petit moral) ?


Oui, on se voit souvent en dehors des tournées et on s'appelle plusieurs fois par jour :D
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 16122
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar isa63210 » 01 Mai 2019 17:34

Bonjour a tous
Je m 'appelle isabelle . J ai 34 ans
Je suis ASH dans un ehpad, je souhaite me reconvertir pour devenir AS
J' assiste régulièrement mes collègues AS et AMP, je sais que le metier est difficile et qu'il faut être très motivé pour faire ce métier
Pouvez vous me conseiller sur le parcours a suivre pour y arriver
merci :D :D :D :D :D :D
isa63210
 
Messages: 1
Enregistré le: 01 Mai 2019 17:10

Messagepar Setibal » 04 Sep 2019 11:03

Bonjour Rosabaya, des news de ta reconversion?

Pour moi, je me suis renseignée et j'espère avoir les bonnes informations.
Je suis titulaire du baccalauréat, je n'ai donc que les épreuves orales du concours à passer. En admettant que je réussisse cette épreuve (je vais m'inscrire à un organisme spécialisé dans la préparation aux concours du sanitaire), se pose la question du financement de l'année de formation.
Il existe des aides de la Région (mais pas pour tous les IFAS et pour quelques places seulement). Il faut donc déjà y être éligible (mais ça je ne sais pas comment, je n'ai pas les informations), et en plus être demandeur d'emploi. Ce qui veut dire démission de la fonction publique territoriale. Le challenge pour moi est de trouver d'autres source de financement. Est-ce que quelqu'un a des infos sur ce sujet?
Au plaisir de vous lire,
Setibal
 
Messages: 5
Enregistré le: 29 Mar 2019 15:25


Retourner vers « Aides soignants (AS) »



Publicité

-