Forum : De vous à nous

Nous sommes le 08 Mai 2021 05:28

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Rayman64 » 01 Nov 2019 12:16

Bonjour,

Je sais que ce sujet fait débat (voire polémique selon certains sujets du forum), mais je voulais savoir si parmis vous, des ESI ou des IDE utilisent un stéthoscope (régulièrement ou occasionnellement) ; dans quel service l'utilisez vous ; dans quels usages et si vous avez été formé.

Svp, j'aimerais que chacun d'entre-nous apporte un raisonnement constructif, avec des arguments ou des contre-arguments, qu'il soit pour ou contre l'utilisation d'un stéthoscope par un IDE....

Pour ma part, élève en 3e année, il m'est arrivé sur 3 services différents de me prendre une réflexion par des IDE et une fois une cadre, parce que je n'avais pas de stéthoscope personnel sur moi. Il s'agissait du SAU, de L'USIC et de la neurochirurgie.
Pour en avoir discuté avec ces IDE et cette cadre, elles estiment que ça fait parti de notre rôle propre, non pas de diagnostiquer, mais de réaliser la surveillance du patient et de contribuer à la recherche de signes d'aggravation. Par exemple, elles évoquaient l'auscultation gastrique lorsqu'un patient se plaint de constipation ; auscultation cardiaque pour douleurs thoraciques et auscultation pulmonaire pour dyspnées. Toutes concordaient sur le fait que ce n'est pas notre rôle de nommer tel ou tel son, ni de diagnostiquer, mais, tout comme lorsqu'un IDE realise un ECG, il doit être dans la capacité de comprendre si l'état du patient nécessite urgemment ou non l'intervention d'un médecin (l'IDE n'interprète pas l'ECG)

Ne souhaitant pas devenir un infirmier "technicien" mais plutôt un infirmier "qui sait réfléchir et agir en conséquence", j'ai acheté des livres afin d'apprendre à interpréter un ECG (je sais, sans me vanter, maintenant le faire, et des médecins confirment souvent ce que j'analyse). De même, pour ma culture soignante, j'ai souhaité apprendre à ausculter. Pour ce faire, j'ai appris (et je continue à apprendre) grâce à une amie interne, à ausculter.
Certains penseront que je suis arrogant, prétentieux et que je pète plus haut que mes fesses, mais tant pis ... Je sais ce que je veux être et ce que je ne veux pas être, et ma référente pédagogique me soutient et m'accompagne pleinement dans ce sens.

Actuellement, je suis en réanimation médicale, et dans chaque chambre, il y a un stéthoscope. Secrètement, pour ne pas attirer les foudres sur moi, j'ausculte systématiquement mes patients lors de mon tour, lorsque je fais la clinique. Même si, jusqu'à présent, je n'ai pas découvert de sons qui pourraient m'inquiéter, j'ausculte pour observer l'évolution de mes patients.

Je voulais savoir si j'étais seul dans ce cas, ou si d'autres poussaient leurs connaissances. Pour ceux qui ne sont pas dans mon cas, quelles sont vos raisons ? Aimeriez-vous changer votre pratique professionnelle ?

Pour ceux qui poussent leurs connaissances, le faites-vous discrètement ou assumez-vous ?

Je vous remercie d'avance pour vos retours, pour vos avis et vos réflexions.
Je vous saurais gré aussi si vous pouviez ne pas me juger ...

Bien cordialement
Avatar de l’utilisateur
Rayman64
 
Messages: 24
Enregistré le: 01 Nov 2019 09:48

Messagepar Lenalan » 01 Nov 2019 12:22

Je n'utilise le stétho que dans 2 cas: prise de tension artériel en "manuel" (et encore par toujours, je fais au toucher) et pour repérer le glouglou après la pose d'une sonde gastrique (pas fait depuis des années). Mais j'en ai un (basique) dans ma voiture au cas où mon tensiomètre automatique me lâche en tournée.

Je n'ai jamais ausculté et ne sais pas interpréter les bruits, et je n'ai jamais cherché à le faire ni même rencontré des IDE qui le faisaient :D
Infirmière DE 2016 En statut mixte libéral/EHPAD

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 18020
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Rayman64 » 01 Nov 2019 14:23

Lenalan a écrit :Je n'utilise le stétho que dans 2 cas: prise de tension artériel en "manuel" (et encore par toujours, je fais au toucher) et pour repérer le glouglou après la pose d'une sonde gastrique (pas fait depuis des années). Mais j'en ai un (basique) dans ma voiture au cas où mon tensiomètre automatique me lâche en tournée.

Je n'ai jamais ausculté et ne sais pas interpréter les bruits, et je n'ai jamais cherché à le faire ni même rencontré des IDE qui le faisaient :D



Merci pour votre retour. Il est vrai, j'ai oublié de citer le principal : la prise de PA et la pose de SNG ...

Prendrez vous mal que l'un de vos élèves utilisent un stéthoscope ? Qu'il en ait un en poche ?

C'est stupide comme question ... mais moi je me cache car j'ai peur de me faire mal juger ...
Avatar de l’utilisateur
Rayman64
 
Messages: 24
Enregistré le: 01 Nov 2019 09:48

Messagepar Lenalan » 01 Nov 2019 15:20

Non je m'en fiche totalement, c'est sa poche pas la mienne :D
Infirmière DE 2016 En statut mixte libéral/EHPAD

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 18020
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar lafolldingue » 01 Nov 2019 19:43

Souvent le sthéto est associé au médecin, et c'est ce qui dérange. Il m'est arrivé d'utiliser le sthéto pour ausculter un patient sur une dyspnée en service de médecine... Et une autre fois pour une auscultation cardiaque car absence de pouls central... Enfin... Le patient était bel et bien décédé...
Je suis du même avis, c'est de notre rôle propre. Dans l'IFSI ou j'ai été formée, nous avions un formateur très à cheval là dessus, qui nous avait fait écouter des bruits expiratoires anormaux, j'avais trouvé cette approche très intéressante... Malheureusement quotidiennement, dans ma réa, je n'ai clairement pas le temps de faire une auscultation !
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3849
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar Rayman64 » 01 Nov 2019 21:31

lafolldingue a écrit :Souvent le sthéto est associé au médecin, et c'est ce qui dérange. Il m'est arrivé d'utiliser le sthéto pour ausculter un patient sur une dyspnée en service de médecine... Et une autre fois pour une auscultation cardiaque car absence de pouls central... Enfin... Le patient était bel et bien décédé...
Je suis du même avis, c'est de notre rôle propre. Dans l'IFSI ou j'ai été formée, nous avions un formateur très à cheval là dessus, qui nous avait fait écouter des bruits expiratoires anormaux, j'avais trouvé cette approche très intéressante... Malheureusement quotidiennement, dans ma réa, je n'ai clairement pas le temps de faire une auscultation !


Bonsoir,
Je vous remercie pour votre retour d'expérience et votre avis.
Je suis rassuré de savoir que d'autres personnes pensent tout comme moi qu'il peut être intéressant de s'intéresser à cet objet qui est souvent (voire toujours) associé aux médecins...

Je me permets également de poser une autre question... Je suis passionné par ce que j'étudie dans mon cursus, passionné par les rencontres que je fais et les soins que je réalise. Même si dans mes messages postés précédemment je peux paraître imbu de ma personne et très arrogant ("pff le gars de 3e année se prend déjà pour Dr Mamour ..."), je pense être qqn de très humble et très discret (c'est mon ressenti). J'ai donc peur que cela soit mal vu si, en tant qu'élève (ou futur professionnel, tout dépend du point de vue ...), j'ai dans ma poche un stéthoscope et que je réalise, lorsque c'est nécessaire, une auscultation.
Que pourriez vous me conseiller ? Rester moi-même (je ne bosse pas pour faire plaisir à mes collègues, je bosse pour les patients qui sont dans le besoin d'un service à la hauteur) ?
Ou laisser mes convictions personnelles de coter pour satisfaire le plus grand nombre ?

Je remercie toutes les personnes qui prendront le temps de me lire et me répondre

Cordialement
Avatar de l’utilisateur
Rayman64
 
Messages: 24
Enregistré le: 01 Nov 2019 09:48

Messagepar lafolldingue » 01 Nov 2019 22:49

J'ai envie de dire, tant que tu es ESI, laisses ton sthéto au casier pour ne pas t'attirer les foudres des dragons... Mais il peut être intéressant de questionner les médecins lors d'auscultations, leur demander de participer si des bruits sont anormaux par exemple, celà t'aidera si tu souhaites continuer par la suite...
A titre purement personnel, si je vois un ESI avec un sthéto dans la poche dans la réa où je travaille, je ne serai pas contre à condition qu'il soit en capacité de gérer sa journée en réa (qui est la priorité en termes d'apprentissages). Mais c'est parce que je suis une gentille...
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3849
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar vanille64 » 01 Nov 2019 23:38

"Rayman64 a écrit"
Je me permets également de poser une autre question... Je suis passionné par ce que j'étudie dans mon cursus, passionné par les rencontres que je fais et les soins que je réalise. Même si dans mes messages postés précédemment je peux paraître imbu de ma personne et très arrogant ("pff le gars de 3e année se prend déjà pour Dr Mamour ..."), je pense être qqn de très humble et très discret (c'est mon ressenti). J'ai donc peur que cela soit mal vu si, en tant qu'élève (ou futur professionnel, tout dépend du point de vue ...), j'ai dans ma poche un stéthoscope et que je réalise, lorsque c'est nécessaire, une auscultation.

:heuheu: ou sont tes messages précédents :?:
:lol: pourquoi veux tu nous faire croire que tu es humble et discret alors que tu te caractérise comme arrogant et imbu de toi même..?
C'est fou le nombre de gens qui se font de la peine parce qu'ils ne savent pas se servir du langage. Howard Buten.
vanille64
Accro
Accro
 
Messages: 754
Enregistré le: 11 Déc 2008 18:57

Messagepar Rayman64 » 02 Nov 2019 09:24

lafolldingue a écrit :J'ai envie de dire, tant que tu es ESI, laisses ton sthéto au casier pour ne pas t'attirer les foudres des dragons... Mais il peut être intéressant de questionner les médecins lors d'auscultations, leur demander de participer si des bruits sont anormaux par exemple, celà t'aidera si tu souhaites continuer par la suite...
A titre purement personnel, si je vois un ESI avec un sthéto dans la poche dans la réa où je travaille, je ne serai pas contre à condition qu'il soit en capacité de gérer sa journée en réa (qui est la priorité en termes d'apprentissages). Mais c'est parce que je suis une gentille...


Merci pour vos précieux conseils que je vais suivre :)
Merci d'avoir pris le temps de me répondre

vanille64 a écrit :
"Rayman64 a écrit"
Je me permets également de poser une autre question... Je suis passionné par ce que j'étudie dans mon cursus, passionné par les rencontres que je fais et les soins que je réalise. Même si dans mes messages postés précédemment je peux paraître imbu de ma personne et très arrogant ("pff le gars de 3e année se prend déjà pour Dr Mamour ..."), je pense être qqn de très humble et très discret (c'est mon ressenti). J'ai donc peur que cela soit mal vu si, en tant qu'élève (ou futur professionnel, tout dépend du point de vue ...), j'ai dans ma poche un stéthoscope et que je réalise, lorsque c'est nécessaire, une auscultation.

:heuheu: ou sont tes messages précédents :?:
:lol: pourquoi veux tu nous faire croire que tu es humble et discret alors que tu te caractérise comme arrogant et imbu de toi même..?


Mes messages précédents sont sur ce même post ....
Je ne me décris pas comme tel... je me mets seulement à la place des lecteurs qui peuvent sûrement se dire "pour qui se prend ce mec"...

Mais bref, mis à part pour critiquer, ce post reste sans intérêt...
Avatar de l’utilisateur
Rayman64
 
Messages: 24
Enregistré le: 01 Nov 2019 09:48

Messagepar Lenalan » 02 Nov 2019 10:47

Je me souviens de ces posts, un étudiant demandait s'il aurait l'air prétentieux s'il mettait son stéto autour du cou comme dans Greys anatomy; C'était toi?? On lui a dit que oui, et que ça nous ferait rire :D
Infirmière DE 2016 En statut mixte libéral/EHPAD

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 18020
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Rayman64 » 02 Nov 2019 11:46

Ha non ce n'est pas moi.
Je parle de ces 3 ou 4 messages qui suivent celui-ci ;) je me suis inscris hier uniquement pour ce message ;)
Avatar de l’utilisateur
Rayman64
 
Messages: 24
Enregistré le: 01 Nov 2019 09:48

Messagepar Lenalan » 02 Nov 2019 11:50

Tu nous connais donc bien, tu sais que tu risques de te faire surnommer Dr Mamour :lol:
Tu n'es pas obligé de le mettre autour du cou non plus, ni dans la poche, mais le garder à portée de main.
Infirmière DE 2016 En statut mixte libéral/EHPAD

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 18020
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Rayman64 » 02 Nov 2019 12:20

J'avais fait "rechercher" avant de poster pour chercher des sujets similaires. C'est ainsi que j'ai su que cela faisait débat...

Je ne souhaite pas passer pour un "branle**" donc il est clair que ça sera soit dans une poche soit dans mon sac, mais certainement pas autour du cou ^^

Par contre, laisser des affaires dans mon sac, je le fais très peu, surtout si ce sont des objets de valeur, car je me suis déjà fait voler 2 fois en stage ...
Donc laisser mon Littmann Classic 3 offert par mon amie interne dans mon sac, j'hésite lol

De toute façon j'attendrai d'être IDE comme l'a suggéré Lafolldingue pour ramener mon outil
Avatar de l’utilisateur
Rayman64
 
Messages: 24
Enregistré le: 01 Nov 2019 09:48

Messagepar Lenalan » 02 Nov 2019 14:44

Rayman64 a écrit :
De toute façon j'attendrai d'être IDE comme l'a suggéré Lafolldingue pour ramener mon outil


Oh là là il faut pas me dire ça, j'ai l'esprit mal tourné :lol:

Sérieusement, tu peux avoir ton outil dans ta poche s'il y rentre, et laisse parler les autres, toi tu sais pourquoi tu en as besoin :D Et pense aux vieilles carnes comme moi qui ne savent pas ausculter et propose de nous apprendre :lol:
Infirmière DE 2016 En statut mixte libéral/EHPAD

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 18020
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar lafolldingue » 02 Nov 2019 15:08

Mdr lenalan voyons un peu de tenue :lol: :lol: j'avoue avoir pensé pareil
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3849
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13


Retourner vers « De vous à nous »



Publicité