Forum : Etudiants infirmiers (ESI)

Nous sommes le 12 Aoû 2020 07:46

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar YannisF » 16 Juin 2020 21:12

Bonjour,
J'étais étudiant en 2eme année dans un ifsi, suite a des absences répétées lors de ma première année et quelque absence lors de la seconde je suis passé en commission de discipline et le résultat est sans appel : Exclusion de la formation pour une durée maximal de 5ans.
J'accepte la décision, j'ai eu beaucoup de rappel et même si mon ifsi ne s'est pas montré compatissant avec moi je dois assumer mes fautes.
Mais étant donné que c'est le métier que je veux faire je cherche désespérément un moyen de poursuivre ma formation.
J'ai d'abords pensé à trouver un autre ifsi (mes résultats théoriques et pratiques sont bon, voir très bon sur le plan pratique avec un stage covid 19 impeccable).
Mais il semblerait que l’exclusion de la formation me prive de cette possibilité ...
Est-il possible si je trouve un ifsi qui accepte, d'intégrer son établissement ? La "durée maximal" laissant place a plusieurs interprétation ...
J'ai également regardé pour finir ma formation en Belgique, j'ai validé tout mes UE de 1A, et j'ai 3 UE de rattrapage pour le S4.
Est ce que des personnes qui on vécut ma situation on essayé et est ce que ça à fonctionnait ?
Merci d'avance :)
Dernière édition par 1 le Lenalan, édité 19 fois.
Raison: Titre non conforme
YannisF
 
Messages: 3
Enregistré le: 16 Juin 2020 15:17

Messagepar Lenalan » 19 Juin 2020 12:15

Situation compliquée voire catastrophique, aucun IFSI ne voudra d'un ESI exclu. Ta seule possibilité c'est de réintégrer le tien après un temps de "punition" (5 ans maxi, donc aussi bien ils peuvent te reprendre l'an prochain).
La Belgique n'est pas la poubelle de la France, tu n'auras pas plus de chances d'être pris là-bas, à moins de recommencer à 0 et taire ton exclusion (je ne sais d'ailleurs pas si on peut poursuivre là-bas sans reprendre à 0, la formation n'est pas du tout la même).

Question idiote: en sachant que s'il y a quelque chose qui n'est absolument en aucun cas toléré en IFSI, ce sont les absences (sauf si tu es gravement malade, accidenté, à l'article de la mort, ou mort). Pourquoi ne pas avoir anticipé que tu allais te faire virer, afin de veiller à être assidu? Ils ont attendu la 2ème année, tu as eu plusieurs avertissements, tu ne peux pas dire qu'ils t'ont pris en traitre....
Infirmière DE 2016 En libéral depuis 2018

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 17276
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar binoute1 » 19 Juin 2020 18:38

YannisF a écrit :Bonjour,
J'étais étudiant en 2eme année dans un ifsi, suite a des absences répétées lors de ma première année et quelque absence lors de la seconde je suis passé en commission de discipline et le résultat est sans appel : Exclusion de la formation pour une durée maximal de 5ans.
J'accepte la décision, j'ai eu beaucoup de rappel et même si mon ifsi ne s'est pas montré compatissant avec moi je dois assumer mes fautes.
Mais étant donné que c'est le métier que je veux faire je cherche désespérément un moyen de poursuivre ma formation.
J'ai d'abords pensé à trouver un autre ifsi (mes résultats théoriques et pratiques sont bon, voir très bon sur le plan pratique avec un stage covid 19 impeccable).
Mais il semblerait que l’exclusion de la formation me prive de cette possibilité ...
Est-il possible si je trouve un ifsi qui accepte, d'intégrer son établissement ? La "durée maximal" laissant place a plusieurs interprétation ...
J'ai également regardé pour finir ma formation en Belgique, j'ai validé tout mes UE de 1A, et j'ai 3 UE de rattrapage pour le S4.
Est ce que des personnes qui on vécut ma situation on essayé et est ce que ça à fonctionnait ?
Merci d'avance :)

:?: :?:

et sinon durée, maximale, ça ne porte pas à interprétation.
Mais je ne peux qu'être d'acc avec ce qu'à dit Lenalan
"Le psychiatre sait tt et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien ms fait tt, le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard"
Avatar de l’utilisateur
binoute1
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 7151
Enregistré le: 02 Juil 2008 20:45
Localisation: pas là où je voudrais

Messagepar lafolldingue » 19 Juin 2020 19:15

Bon pour ma part je prendrais un peu moins de pincette...
Déjà, tu savais que tu avais un taux maximal d'absence à ne pas dépasser... C'est le métier que tu veux faire ? Si tel est le cas, il faut s'en donner les moyens et assumer la décision de ton IFSI.
Quelle impression donneras tu à ton prochain IFSI ? à ton employeur ?
A un moment il faut réfléchir aux conséquences avant qu'elles ne surviennent malheureusement.
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3725
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar Maximousse1989 » 24 Juin 2020 18:17

Je vois mal comment tu peux dire que tu es sûr de vouloir être infirmier alors que tu viens de te faire exclure pour des absences injustifiées.
Avec une exclusion pour un motif pareil c'est fini, peu importe L'IFSI.
Il existe d'autres métiers paramédicaux, peut-être que tu es effectivement fait pour le soin mais pas pour être infirmier.
En tout cas quelle que soit la filière il faut être là, le contraire est rédhibitoire.
Infirmier en gériatrie, USLD puis UGA, maintenant SSR.
La gériatrie c'est sexy 8)
Avatar de l’utilisateur
Maximousse1989
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 218
Enregistré le: 10 Juil 2016 20:42

Messagepar Hématose » 02 Juil 2020 18:24

Je vais sans doute faire une proposition bête, mais n'est il pas possible de recommencer une formation à zéro dans un autre ifsi, en repassant par la sélection ? Tu as été exclue dans un ifsi A mais peut être qu'un ifsi B ne pourrait pas être au courant de tes antécédents ? Ou ça sera su ?

Je ne vois pas l'intérêt de t'enfoncer davantage par rapport à tes absences, je ne connais pas ta situation et je ne sais pas ce qui a fait que tu as été absente.
AS DE 2017
IDE 2020
Hématose
Adepte
Adepte
 
Messages: 139
Enregistré le: 27 Juil 2017 15:34

Messagepar YannisF » 21 Juil 2020 11:02

Bonjour,
Tout d'abord merci pour vos réponses, ces dernières semaines ont été plutôt mouvementés !
Je suis entré en contacte avec plusieurs organismes, et je me suis vite rendu compte que depuis la modification des règlements de 2018 beaucoup d'information étaient erronée ou incomplète.
Je ne reviendrais pas sur ma situation, ayant lancé toute mes démarches mais je pense qu'il peut être important d'éclaircir certaine chose pour d'autre étudiants qui seraient dans la même situation.

La sanction étant une exclusion de la formation, il est impossible de démarcher d'autre ifsi, il faut attendre les 5ans et recommencer la formation en passant par Parcoursup.
Une fois la demande de recours gracieux effectué, si la réponse est négative, on peut faire une demande auprès du Tribunal Administratif. Contrairement a ce que peut nous dire nos IFSI, les frais juridiques peuvent être prise en charge, il faut pour cela faire une demande d'aide juridictionnel (c'est long, mais lorsque la demande est faite, cela compte comme une démarche juridique).

La sanction doit bien stipulé la durée du renvois, si le texte de loi est seulement recopie, la décision n'est pas valable dans la forme (comme dans ma situation) source : ARS

Il ne faut pas hésiter a aller voir différents support d'information, ADDESI (ils sont surtout Paris, mais au top, car aucun jugement de leurs part) ou le site légifrance pour connaitre ses droit et ainsi repérer les "abus" potentiel de son IFSI.

Pour finir, je pense qu'il est important de rester intègre dans ce genre de situation. C'est un parcours qui est long (et j'en suis qu'au début) et difficile, mais si on est persévérant et motivé ça peut que nous être utile !
YannisF
 
Messages: 3
Enregistré le: 16 Juin 2020 15:17

Messagepar Maximousse1989 » 24 Juil 2020 12:52

Sois réaliste et fais autre chose.
Infirmier en gériatrie, USLD puis UGA, maintenant SSR.
La gériatrie c'est sexy 8)
Avatar de l’utilisateur
Maximousse1989
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 218
Enregistré le: 10 Juil 2016 20:42

Messagepar Jo_bis » 24 Juil 2020 13:37

YannisF a écrit :J'accepte la décision, j'ai eu beaucoup de rappel et même si mon ifsi ne s'est pas montré compatissant avec moi je dois assumer mes fautes.

Ben non, justement vous n'assumez rien, vu que vous tentez par tous les moyens de contourner la décision du conseil de discipline.

YannisF a écrit :Mais étant donné que c'est le métier que je veux faire

Oui mais le métier voudra t-il de vous ?
Un type pas fiable...

YannisF a écrit :Pour finir, je pense qu'il est important de rester intègre dans ce genre de situation.

L'intégrité à géométrie variable...
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9876
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar Paullaurent59 » 28 Juil 2020 15:37

YannisF a écrit :Bonjour,
J'étais étudiant en 2eme année dans un ifsi, suite a des absences répétées lors de ma première année et quelque absence lors de la seconde je suis passé en commission de discipline et le résultat est sans appel : Exclusion de la formation pour une durée maximal de 5ans.
J'accepte la décision, j'ai eu beaucoup de rappel et même si mon ifsi ne s'est pas montré compatissant avec moi je dois assumer mes fautes.
Mais étant donné que c'est le métier que je veux faire je cherche désespérément un moyen de poursuivre ma formation.
J'ai d'abords pensé à trouver un autre ifsi (mes résultats théoriques et pratiques sont bon, voir très bon sur le plan pratique avec un stage covid 19 impeccable).
Mais il semblerait que l’exclusion de la formation me prive de cette possibilité ...
Est-il possible si je trouve un ifsi qui accepte, d'intégrer son établissement ? La "durée maximal" laissant place a plusieurs interprétation ...
J'ai également regardé pour finir ma formation en Belgique, j'ai validé tout mes UE de 1A, et j'ai 3 UE de rattrapage pour le S4.
Est ce que des personnes qui on vécut ma situation on essayé et est ce que ça à fonctionnait ?
Merci d'avance :)


Total soutien, Mec !

Yanis, c est le Benzema du soin infirmier 8)
vous pouvez pas test ! :lol:

Donc si je comprends bien, on vire quelqu un qui bosse ? :choque: :choque: :choque: (bon j espère que c est pas du 12 - 13 mais du plus de 16 le bulletin ! )

entre les voleurs de vélo qui font la loi à chateaubriand et les 150 pillards d une villa dans le nord de lyon, je crois qu on touche le fond

Pour les rageux t aurais du donner quelques appréciations de toi en stage

Un bon conseil , tu contactes stephane le bouler ( c est le mec qui gère l universatirasition des soins infirmiers )

et tu contactes les ministres de la santé , de l enseignement supérieur , et du travail en disant - "les mecs, je bosse très bien et on me mets dehors, il y a un problème, qu est qui se passe ?"

Crois bien que dans les ministères, ca les fait plus trop marrer les caprices des directions d IFSI

laisse les haters ici bas :lol: :lol: :lol:

La Belgique veut des gens comme toi : des gens qui ont DES resultats

Honnetement si les resultats sont la (un TRES bon dossier), c est pas quelques jours d absences qui vont les dissuader de te prendre , crois moi bien !!!

MAIS tache de pas etre absent en belgique

les absences en cours .... vu ce qu on apprend et ce qu on voit sur le terrain ....

(par contre il faudra prendre une ecole interieur)

En Belgique , Ils VEULENT des infirmiers ! et ils en manquent !

La bas les étudiants sont désirés, sont chéris .... en france, c est le mépris .... :pleure:


PS : j espere que les absences c etait pas en stage parceque la ca va etre chaud pour te defendre
Paullaurent59
Forcené
Forcené
 
Messages: 283
Enregistré le: 05 Avr 2014 16:01

Messagepar YannisF » 28 Juil 2020 17:47

ahaha merci du soutient ;)
Je m’étais mal exprimé dans mon premier message, que je comprend la nécessité d’être sanctionné, mais la sanction retenue est (selon moi) disproportionné et ne se base sur aucuns éléments (décision non motivé, aucune prise en compte des derniers mois dans la formation, du stage covid et j'en passe).
Pour l'intégrité, c'est pour rebondir a une réponse qui m'a pour le moins marqué. Pourquoi pas mentir sur son dossier ? ne pas dire pourquoi on s'est fait renvoyé ect
Faire ça reviendrait a avoir le même comportement que je dénonce en allant au tribunal administratif et irais a l'encontre de ce qui me pousse a faire ce métier.

Apres je peux avoir tort, autant ce métier n'est pas fait pour moi, autant la décision est totalement justifié ... L'avenir et le juge me le diront !
YannisF
 
Messages: 3
Enregistré le: 16 Juin 2020 15:17

Messagepar Paullaurent59 » 28 Juil 2020 19:19

YannisF a écrit :ahaha merci du soutient ;)
Je m’étais mal exprimé dans mon premier message, que je comprend la nécessité d’être sanctionné, mais la sanction retenue est (selon moi) disproportionné et ne se base sur aucuns éléments (décision non motivé, aucune prise en compte des derniers mois dans la formation, du stage covid et j'en passe).
Pour l'intégrité, c'est pour rebondir a une réponse qui m'a pour le moins marqué. Pourquoi pas mentir sur son dossier ? ne pas dire pourquoi on s'est fait renvoyé ect
Faire ça reviendrait a avoir le même comportement que je dénonce en allant au tribunal administratif et irais a l'encontre de ce qui me pousse a faire ce métier.

Apres je peux avoir tort, autant ce métier n'est pas fait pour moi, autant la décision est totalement justifié ... L'avenir et le juge me le diront !



Franchement si t as un excellent dossier scolaire, va voir le responsable des formations paramedicales au siege de la region (je sais pas si c est la region qui paie ta formation)

Vu que c est eu qui paie , ca les fera encore moins rire que les ministeres cités - les mecs ils peuvent faire un audit de l ifsi avec l ARS - y en a qui vont se faire botter le cul !

Concernant les motifs des dossiers , c est qu en France , plus on doit donner des explications, plus en general les gens elimine la proposition

Il faut arriver en étant une personne sans histoire sans reliefs sans personnalité comme Giroud quoi :lol:

Ben en stage, est ce que tu t es plu dans ce métier ? as tu excellé ? est ce que les pros ont apprécié ta presence ? si c est oui c est que tu es fait

par contre tu n es peut etre pas fait pour etre un IDE "OS" dans un grand CH

Soutien à toi
Paullaurent59
Forcené
Forcené
 
Messages: 283
Enregistré le: 05 Avr 2014 16:01

Messagepar Creol67 » 28 Juil 2020 19:56

Bonjour.

Au vue de votre situation vous allez devoir recommencer votre formation depuis le début.
Vous perdez également le bénéfice (si jamais vous l'avez eu) de travailler comme aide soignant.
Ex infirmier, ex DRH. Directeur d'une société de recrutement dans le médical et paramédical. Expert en paie et droit social.
Avatar de l’utilisateur
Creol67
Forcené
Forcené
 
Messages: 373
Enregistré le: 14 Aoû 2018 18:54

Messagepar test112408 » 29 Juil 2020 21:33

Bonsoir

Je survolais par hasard le forum. J'ai lu votre message qui m'a touché. Il n'est jamais facile d'être confronté à un échec. Je peux comprendre votre désarroi.

Que dire ? Le mieux pour vous, c'est d'essayer de tirer des enseignements de votre échec, prendre du recul, vous (re)construire. Infirmier est un MÉTIER, ce n'est pas LE métier. Sachez pour votre gouverne qu'il existe pleins de métiers où on peut être très utile vis-à-vis des personnes malades/âgées/handicapées, je pense par ex à Ascensoriste (c'est un exemple). On cherche des artisans, des informaticiens (e-santé) et j'en passe, on peut être utile sans porter la blouse. On cherche des enseignants si vous aimez transmettre.

Si infirmier est un métier indispensable et encore plus aujourd'hui, ce n'est pas non plus un vase sacré. C'est un métier au même titre que boucher ou boulanger. D'ailleurs, si c'était si bien comme métier, pourquoi 30% des IDE quittent la profession après 5 ans d'exercice pro ? (source : SNPI). N'idéalisez jamais.

Ce que je vous conseille de faire, ayant connu une forme d’échec (je suis devenu malvoyant), c'est de réfléchir sur les raisons qui vous ont poussé à devenir Infirmier. On a tous le droit d'échouer, de tomber. Si vraiment, infirmier est le métier que vous souhaitez exercer, que ça vient des tripes, (pouvez-vous exercer en tant qu'AS ? ASH ?), et bien battez-vous, croyez en vous, gagnez en expérience dans le milieu du soin en tant qu'AS ou dans l'accompagnement, essayez de comprendre pourquoi cela n'a pas marché. C'est ce que je ferai à votre place.

Une fois que vous aurez acquis de l'expérience, une forme de maturité professionnelle, et bien, comme on dit dans le monde des randonneurs, maintenant à l’assaut du prochain sommet avec la ferme intention de l'atteindre !

Je vous laisse méditer sur cette phrase : « je ne perds jamais, soit je gagne, soit j'apprends. » NELSON MANDELA.

Bon courage.
« Il y a des choses qui dépendent de nous et d’autres qui ne dépendent pas de nous. »

Epictète, Manuel
test112408
 
Messages: 26
Enregistré le: 05 Juil 2018 10:24

Messagepar Lenalan » 30 Juil 2020 10:20

test112408 a écrit :
Si infirmier est un métier indispensable et encore plus aujourd'hui, ce n'est pas non plus un vase sacré. C'est un métier au même titre que boucher ou boulanger. D'ailleurs, si c'était si bien comme métier, pourquoi 30% des IDE quittent la profession après 5 ans d'exercice pro ? (source : SNPI). N'idéalisez jamais.


C'est exactement ce que je dis quand on me dit "c'est un beau métier", "c'est mon rêve". Attention aux rêves... le retour à la réalité est parfois brutal quand on s'entend à trouver ce qui n'existe pas :D Je dis toujours "je fais un métier comme un autre, ça ou coiffeuse ou charcutière, c'est un métier comme un autre" :D
Infirmière DE 2016 En libéral depuis 2018

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 17276
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29


Retourner vers « Etudiants infirmiers (ESI) »



Publicité

-