Forum : Ordre infirmier

Nous sommes le 13 Aoû 2022 16:31

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Anonyme222222 » 19 Déc 2014 10:18

http://www.espaceinfirmier.fr/actualite ... l-oni.html


18/12/2014

Front syndical uni contre l’ONI

L’intersyndicale contre l’ordre infirmier, qui comptait jusqu’alors sept membres (1), vient d’être rejointe par deux syndicats d’infirmiers libéraux. Dans un premier communiqué commun adressé hier à la ministre de la Santé, elle réclame l'abrogation de l'Ordre et enjoint les infirmières à la résistance.

« Depuis plusieurs semaines, nous sommes quotidiennement contactés par des infirmières qui subissent le harcèlement de l’Ordre pour payer leur cotisation. C’est ignoble ! », déclare Marie-Hélène Durieux, secrétaire fédérale SUD Santé-Sociaux. Même son de cloche du côté de la CFDT Santé-sociaux, comme l’explique Nicole Peruez, secrétaire fédérale : « Les infirmières sont affolées et ne savent pas quelle attitude adopter face aux relances téléphoniques de l’Ordre et aux menaces de poursuites contentieuses qu’elles reçoivent par courrier ». Et d’ajouter : « Le Gouvernement n’a pas le courage de ses promesses. Marisol Touraine était pour l’abrogation de l’Ordre avant sa nomination comme ministre de la Santé; depuis son entrée en fonction, elle l’a réaffirmé à plusieurs reprises, pourtant rien ne bouge ! »
En conséquence, l’intersyndicale, qui compte désormais dans ses rangs deux syndicats d'infirmières libérales - la Fédération nationale des infirmiers (FNI) et l’Organisation nationale des syndicats d'infirmiers libéraux (Onsil)-, exige « de mettre fin à l’obligation d’adhérer et de cotiser à l’Ordre. L’abrogation pure, simple et sans délai de l’Ordre infirmier ». Cette exigence étant pour les signataires « une revendication très largement partagée par les infirmier(e)s ».
« Faire le mort »

En trois mots, l’intersyndicale donne également la marche à suivre aux infirmières en butte à l’insistance de l’Ordre pour encaisser leur cotisation : « Faire le mort ! ». Et de poursuivre en caractères gras : « Vous ne devez pas réagir ». « Ne répondez ni par téléphone, ni par mail, ni par courrier postal auprès de l’Ordre ou de l’organisme de recouvrement : cela reviendrait à reconnaître que vous avez reçu ce courrier. Vous pourriez donc être poursuivi ».
Pour l’intersyndicale, aucun de ces modes de pression - appel téléphonique, courrier ou lettre de mise en demeure en courrier simple- n’a de force contraignante. Les signataires déclarent également qu’ils « opposeront tous les moyens nécessaires pour que soient stoppées toutes les démarches d’intimidation et contentieuses de l’ONI qui rançonne les IDE ». Bref, pas de trêve des confiseurs contre l’Ordre…

Françoise Vlaemÿnck

1- Depuis 2006, date de la création de l’Ordre infirmier, l’intersyndicale nationale anti-Ordre fédère la CFDT Santé-sociaux, la CGT Santé-Action sociale, la CFTC Santé-sociaux, FO Santé-sociaux, le SNICS-FSU, SUD Santé-sociaux et l'Unsa Santé-sociaux. Elle compte désormais dans ses rangs la Fédération nationale des infirmiers (FNI) et l’Organisation nationale des syndicats d'infirmiers libéraux (Onsil).



http://www.actusoins.com/27650/fronde-s ... rmier.html

Neuf logos syndicaux sur le même communiqué : neuf organisations syndicales "appellent à l’arrêt immédiat de toutes les menaces, appels téléphoniques et mises en demeures adressées par l’Ordre infirmier aux infirmiers"

"Les organisations signataires exigent de mettre fin à l’obligation d’adhérer et de cotiser à l’ordre. L’abrogation pure, simple et sans délai de l’Ordre infirmier est une revendication très largement partagée par les infirmier(e)s", affirment les syndicats qui "s’adressent solennellement aux pouvoirs publics et en particulier à la Ministre de la Santé, pour que soit mis un terme à cette situation intolérable".
Concernant les les professionnels qui ont reçu un appel téléphonique ou un courrier de mise en demeure envoyé en lettre simple (non recommandée), les syndicats conseillent de « faire le mort ».
Selon le communiqué, "la société de recouvrement Arsenal indique sur son courrier que « les réclamations sont recevables par courrier ou sur contact@arsenalrecouvrement.com»". (...) Ne répondez ni par téléphone, ni par mail, ni par courrier postal auprès de l’Ordre ou de l’organisme de recouvrement : cela reviendrait à
reconnaitre que vous avez reçu ce courrier. Vous pourriez donc être poursuivi", conseillent les organisations signataires.
Un appel, donc, très incitatif à ne pas payer de cotisations à l'Ordre... Laquelle cotisation est, officiellement obligatoire...
Cyrienne Clerc, (source communiqué de presse)


*CGT Santé et Action Sociale, CFDT Santé Sociaux, FO Santé Sociaux, Sud Santé Sociaux, CFTC, UNSA Santé et Sociaux, SNICS-FSU, FNI, ONSIL




http://www.infirmiers.com/actualites/re ... rmier.html

Plusieurs organisations font front commun contre l'ordre infirmier et appellent, dans un communiqué de presse daté du 17 décembre 2014, à l’arrêt immédiat de toutes les menaces, appels téléphoniques et mises en demeures adressées par l’Ordre infirmier aux infirmiers. Elles exigent également de mettre fin à l’obligation d’adhérer et de cotiser à l’ordre.

Voir le communiqué de presse (PDF)
Anonyme222222
 

Messagepar erquy72 » 19 Déc 2014 10:58

Tu vois, c'est là que j'aimerais avoir le bouton J'AIME pour pouvoir cliquer dessus!
:D

IDE en psychiatrie
erquy72
Accro
Accro
 
Messages: 1492
Enregistré le: 21 Aoû 2008 20:37

Messagepar eusèbe » 19 Déc 2014 17:33

Les locataires du 228 rue du Faubourg Saint-Martin à Paris vont avoir la gueule de bois avant même d'arroser le huitième anniversaire de la loi créant leur machin : c'est vraiment trop injuste... :P
Avatar de l’utilisateur
eusèbe
VIP
VIP
 
Messages: 2489
Enregistré le: 01 Mar 2010 17:52

Messagepar execho » 21 Déc 2014 10:07

il est juste normal que la FnI et l'ONSIL prennent(enfin) acte du rejet de l'ordre par la grande majorité des infirmières,ne voulant pas d'ordre infirmier libéral,leur réflexion a abouti jusqu'à la décision de se joindre à la déclaration intersyndicale.Le gouvernement peut encore se cacher ou se beurrer d'illusion en attendant la position du SNIIL qui doit être en train de peaufiner sa réaction à cette "horrible trahison".Les ordres n'ont pas de pensées propres,ils se nourrissent des analyses des syndicalistes chevronnés élus en leurs seins.C'est ainsi que l'ordre des médecins peut paraitre en ce moment coller aux aspirations des médecins.C'est oublier que le syndicalisme n'a pas besoin de perroquet et qu'il est plus fort qu'un ordre car rassemblement volontaire de ses adhérents et seul habilité à pratiquer les négociations contractuelles.Légiférer directement sur les décrets d'actes,et même sur les prescriptions valables,les arrêts maladie,la médecine du travail,est dans les objectifs du gouvernement,de même proposer des objectifs de comportement individuel aux praticiens.Pour cela il ne faut plus de syndicats comme interlocuteurs,un organisme garant de l'éthique et drapé du droit de sanction comme os à ronger suffit.La déclaration intersyndicale ne relève pas d'accord d'appareil syndicaux mais bien résulte de l'impossibilité d'ignorer la réelle position des infirmiers libéraux et salariés qui ne se sont pas inscrits ou par la force.La patate chaude est encore dans les mains du gouvernement,mais là ça brûle.
execho
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5729
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar execho » 03 Jan 2015 14:13

la trêve des confiseurs est finie....un volontaire pour demander l'avis du SNiIL sur son forum?moi,j'hésite un peu(pas d'humeur à batailler ),mais je veux bien voir sans rien faire.Le courageux forumeur devra avoir les nerfs solides.
execho
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5729
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar eusèbe » 05 Fév 2015 12:14

Avatar de l’utilisateur
eusèbe
VIP
VIP
 
Messages: 2489
Enregistré le: 01 Mar 2010 17:52

Messagepar eusèbe » 25 Juin 2015 05:27

Avatar de l’utilisateur
eusèbe
VIP
VIP
 
Messages: 2489
Enregistré le: 01 Mar 2010 17:52

Messagepar Fanny1408 » 26 Juin 2015 04:29

Est - il vrai que Résilience a encore reçu une nouvelle plainte de l’ordre infirmier pour incitation à ne pas s’inscrire et à ne pas payer ?
Fanny1408
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 173
Enregistré le: 14 Avr 2015 09:45

Messagepar eusèbe » 26 Juin 2015 05:33

Il semblerait que l'ordre, qui n'arbore plus sur son site le bandeau "je suis Charlie" (l'a-t-il déjà été ?) , ait de plus en plus de mal à supporter la notion de liberté d'expression et menace ses opposants des foudres de la justice pour l'unique raison de n'être pas d'accord avec le dogme et la pensée unique, et de vouloir le faire partager.

Rappelons que l'ordre infirmier a demandé la dissolution de Résilience par les tribunaux et qu'il a gagné sa propre suppression par les Députés il y a 2 mois et demi.

On constate aujourd'hui, qu'en plus d'être aliéné à sa banque, l'ordre infirmier a trouvé refuge auprès de certains sénateurs, dont un, accessoirement médecin, qui clame que l'oni est sauvé.

Et en quoi un appel au boycott de l'inscription et/ou de la cotisation serait une gêne pour l'ordre, celui-ci n'est-il donc pas désiré et aimé par les infirmiers ?

Les infirmières et les infirmiers sont des personnes responsables et tout à fait aptes à savoir ce qui est bon ou mauvais pour eux, et pour ce qui est de l'ordre, il n'y a pas besoin de faire un dessin...
Avatar de l’utilisateur
eusèbe
VIP
VIP
 
Messages: 2489
Enregistré le: 01 Mar 2010 17:52

Messagepar Anonyme222222 » 26 Juin 2015 07:57

L'ordre n'est plus "je suis Charlie" mais "je suis pas NINA" :lol: :lol: :lol: la nouvelle ennemie publique ordinale N• 1
.
Anonyme222222
 

Messagepar eusèbe » 26 Juin 2015 11:43

Il y a 6 mois, la dette bancaire de l'oni (ex-Charlie) était de 5,6 millions d'euros (pas besoin d'être comptable pour savoir que c'est une somme coquette) ; cette dette serait (conditionnel) honorée en avril 2017 ; on peut raisonnablement penser, sans diffamer, que cet argent proviendrait des cotisations des inscrits (le plus souvent malgré-eux) ; on peut aussi supposer qu'une suppression définitive de cet oni n'éliminerait pas l'ardoise.
Mais alors, est-il irrévérencieux d'en conclure qu'il est donc plus qu'indispensable à l’oligarchie ordinale de maintenir en vie leur joujou (coûteux) sans quoi, le paiement de la dette pourrait être ponctionné sur les avoirs et patrimoines de cette même oligarchie ?
Car, en y regardant bien, à part faire le beau au Conseil d’État au au Palais du Luxembourg, qu'en est-il des actions ordinales pour la profession et les professionnels ? La grande majorité d'entre eux n'a rien vu et rien entendu et vit sa vie tranquillement, une partie moins importante a souffert et souffre encore, et, seule, une infime minorité en retirerait (conditionnel) des privilèges (interrogation) ?
Conclusion : à quoi sert l'oni ?
Avatar de l’utilisateur
eusèbe
VIP
VIP
 
Messages: 2489
Enregistré le: 01 Mar 2010 17:52

Messagepar eusèbe » 06 Juil 2015 19:42

Monsieur Didier Borniche n'est pas Monsieur Alexis Tsipras et il ne demandera pas au peuple infirmier s'il veut, oui ou non, payer une dette qui ne concerne que les dirigeants ordinaux, et surtout, s'il veut se soumettre à l'ordre infirmier.

On peut toujours dire non et refuser par divers moyens, dont celui-ci :

http://www.petitionpublique.fr/PeticaoV ... 2014N46611
Avatar de l’utilisateur
eusèbe
VIP
VIP
 
Messages: 2489
Enregistré le: 01 Mar 2010 17:52

Messagepar eusèbe » 13 Juil 2015 20:28

Communiqué RESILIENCE :
démocratie – ordre infirmier – volonté des infirmières.

alors que le peuple grec, qui pourtant s’est prononcé par référendum le dimanche 05 juillet 2015 à une forte majorité en faveur du rejet des propositions de la Commission Européenne pour éviter un GREXIT, les (ir)responsables européens ont passé plus de trois jours de discussions pour imposer au peuple grec, plus de contraintes encore que celles initialement proposées/rejetées … juste avant l’ouverture des bourses européennes, le timing financier ayant été parfaitement respecté ce lundi 13 juillet 2015,

alors que le premier ministre du président français Sarkozy, a bafoué la volonté infirmière majoritairement exprimée - contre l’existence d’un ordre professionnel infirmier - à plus de 80% de soumises non inscrites depuis 2006, en prolongeant ce même ordre par décret en novembre 2011 pour deux ans, après qu’il ait été mis fin en pleine nuit du 29 juillet 2011 à la cessation de paiement du même ordre infirmier pourtant actée par le président ordinal Vasseur,

alors que les dirigeants de cet ordre, s’étant soudainement découverts être « Charlie » suite aux attentats du 7 janvier dernier, avaient demandé auparavant à la justice de dissoudre le syndicat Résilience afin de le faire taire, et continuent à menacer toutes celles et ceux qui ont un discours et des actes insupportables à leurs yeux, au mépris du respect de la liberté d’expression,

alors que les députés de France ont abrogé le 09 avril 2015, en séance publique l’ordre infirmier à l’Assemblée Nationale, le secrétaire général de l’ordre – Karim Mameri – insultant sur twitter « les députés pieds nickelés à 12 900 euros/mois » …

certains sénateurs – et non des moindres – ont déjà assuré le président ordinal Borniche de la réintégration de ce même ordre dans le cadre du prochain examen de la Loi Santé au Sénat, prévue le 08 septembre 2015, s’asseyant – eux aussi – sur la volonté infirmière de plus de 460 000 non inscrites (et donc non cotisantes) qui refuseront jusqu’au bout cette humiliation ordinale infirmière quotidienne de par les prises de positions de ses dirigeants,

RESILIENCE demande aux infirmiers(ères), et particulièrement à celles et ceux qui viennent d’être diplômés, de continuer à résister, quitte à se maintenir dans une illégalité maintenant reconnue et admise par les gouvernements successifs, en refusant cet ordre infirmier jusqu’à la parution de son abrogation définitive au Journal Officiel de la République.

RESILIENCE – 20 rue de Molsheim – 67000 Strasbourg.
Avatar de l’utilisateur
eusèbe
VIP
VIP
 
Messages: 2489
Enregistré le: 01 Mar 2010 17:52

Messagepar lisetteg » 23 Juil 2015 16:41

Comparer les grecs et les infirmiers français, vous ne craignez pas le ridicule chez Résilience.
Eh, les mecs, la vie ne tourne pas autour de la question de l'ordre des infirmiers ! Redescendez de vos stratosphères délirantes.
D'ailleurs, il y a quelque chose qu'il faudrait expliquer c'est pourquoi des vieux infirmiers pas inscrits à l'ordre et n'ayant pas versé un sou de cotisation depuis 2009 s'acharne sur un ordre dont ils n'ont que faire, dont ils ne sont même pas membres, qui ne leur réclame pas un sou ????
Le désœuvrement sans doute...
Dernière édition par 1 le Oreily, édité 24 fois.
Raison: Merci de respecter la charte
lisetteg
 
Messages: 6
Enregistré le: 27 Avr 2015 08:06

Messagepar eusèbe » 23 Juil 2015 18:41

Ce n'est pas très déontologique de fustiger ainsi les vieux infirmiers quand on sait que le meilleur d'entre eux (les ordinnés) est retraité.
L'amour aveugle pour l'ordre ne doit pas empêcher de garder un minimum de convenances et de respect pour les plus anciens.
Avatar de l’utilisateur
eusèbe
VIP
VIP
 
Messages: 2489
Enregistré le: 01 Mar 2010 17:52


Retourner vers « Ordre infirmier »



Publicité