Forum : Etudiants infirmiers (ESI)

Nous sommes le 17 Nov 2019 08:36

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Louise68 » 23 Aoû 2019 23:14

Bonjour à tous...

Je vous écrit ce message avec une certaine tristesse.
Je me présente, je m'appelle Louise, j'ai 23 ans. Je suis au 4è semestre (soit fin de 2 è année).
Après le bac j'ai fait 1 an de fac (ça me plaisait pas) que j'ai abandonné au bout de quelques mois pour ensuite faire des petits boulots. Cette période d'incertitide a été horrible pour moi car j'avais la peur de l'avenir et la pression énorme de mes parents. Par la suite j'ai passé le concours ide car je voulais depuis toujours devenir IDE mais n'osais pas franchir le pas.

Venons au sujet.
Actuellement en fin de 2 è année, je me rends compte qu'en fait le métier est bien trop complexe pour moi : trop de responsabilités, salaire trop bas par rapport à tout ce qu'on fait, maltraitance de la part des supérieurs.
Je m'étouffe.
Sur mes 5 stages, j'en ai aprécié un seul...
Il y a plusieurs anecdotes qui m'ont encore plus"refroidis" du métier.

Dans quasiment tous mes stages les infirmiers m'ont dit de "fuir le métier", que c'était un boulot de merde, que j'allais regretté plutard...
J'ai eu un stage qui m'a complètement dégoûté du métier, où je me faisais limite harcelé par l'équipe soignante. Une soignante m'a même dit que j'étais son esclave (je vous jure c'est vrai).
Une autre me disait que je servais à rien, Elles se moquaient entre elle de moi et m'imitaient..Pourtant j'ai validé 9 compétences sur les 10 et ai validé tous mes stages haut la main.

Je ne sais pas quoi faire, je n'idéalisais sûrement pas le métier, mais je ne m'attendais pas tout de même à autant de boulot et de responsabilités, ni aux collègues puérils...

J'angoisse beaucoup, je ne sais pas quoi faire, j'ai peur de regretté si j'arrête ou si je n'arrête pas.
Si j'arrête je vais me trouver à 23 ans sans diplôme, sans expérience.
Si je continue, j'ai peur de ne pas pouvoir assumer toutes ces responsabilités et ce salaire.
J'ai aussi peur de la réaction de mes parents, de paraître comme une sous merde incapable de faire quoi que ce soit de sa vie à leurs yeux. Mes proches m'appellent déjà "la petite infirmière", mes parents me rappellent le passé en me disant que j'ai déjà perdu 3 années...

J'ai cette boule au ventre qui m'empêche même de dormir. Ça me ronge tellement au point que je suis passé de femme mince à maigre.

Qu'auriez vous fait à ma place?
Que m'auriez vous conseillé si j'étais votre fille/votre soeur?
Peut on travailler dans un autre domaine avec le diplôme IDE?

Je vous remercie de m'avoir lu et désolée pour les fautes d'ortho.
Louise68
 
Messages: 10
Enregistré le: 23 Aoû 2019 22:39

Messagepar lafolldingue » 24 Aoû 2019 00:30

Bonjour, c'est terrible ce que tu as vécu en stage. Cependant la position d'ESI et celle d'IDE est différente, on s'en rend compte une fois le DE en poche que finalement on a pas du tout la même pression.
Sincèrement 1 an c'est rien. Donc si tu étais ma fille, je te conseillerais de continuer jusqu'au DE et d'aviser ensuite, car la 2ème année est une grosse période creuse de remise en question, par laquelle nous sommes passés aussi.
Tu sais il n'y a pas que des professionnels aigris qui n'ont aucune considération pour les ESI voire les patients.
Maintenan toi seule peux prendre la décision. En tous cas dis toi une chose, on travaille pour vivre et non l'inverse.
IDE 2018 - urgences - Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3102
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar caqui13 » 24 Aoû 2019 11:07

Idem , si j étais ta mere , je te dirais de continuer , il te reste 1 an , c est rien , tu te fais ' critiquer ' en stage , mais finalement bien noté , c est le principal .
Ne lache rien , soit souriante et leche cul , et l été prochain , tout ca c est fini .
IDE 1985
caqui13
VIP
VIP
 
Messages: 2590
Enregistré le: 21 Jan 2013 15:21

Messagepar Jo_bis » 24 Aoû 2019 13:02

Comme mes collègues Caqui et Lafolldingue, je vous dirai de "serrer les fesses" pendant un an, c'est vite passé.
Apprenez à vous blinder contre la co**erie humaine, cela vous servira…

Une fois le DE en poche, vous pourrez exercer ailleurs qu'à l'hôpital.
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9597
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar Patt » 25 Aoû 2019 05:07

Je rajouterai qu'une fois le DE en poche, tu pourras travailler et gérer toi même ton avenir. Actuellement, sais tu ce que tu comptes faire l'an prochain si tu ne continues pas ? Si la réponse est non, quel bénéfice à arrêter maintenant ? Autant profiter de cette année pour réfléchir.
ESI 2014-2017
IDE juillet 2017
Avatar de l’utilisateur
Patt
Accro
Accro
 
Messages: 1755
Enregistré le: 26 Déc 2013 23:09

Messagepar GauthierLG » 25 Aoû 2019 12:15

Salut je suis dans le même cas que toi j'ai fait 1 an de fac que je me suis réorienté.
Sur mes quatre stage il a un seul que j'ai apprécier là je rentre en 3e année.
J'avais hésité à quitter le cursus en début de 2e année mais je suis resté car j'avais pas envie d'avoir perdu 2 ans pour rien.
Je continue surtout pour être diplômé j'ai pour projet de continuer en master.
Je me dis qu'en master j'aurais sûrement des portes qui m'intéresseront plus.
Notamment dans le domaine de l'éducation ou de la prévention la santé.
Je t'avoue que ça me fait peur car bien que je sois un excellent élève avec de très bons résultats que ce soit en stage ou en cours je pense que la motivation ne me suivra peut être pas.
Mais je veux continuer car je veux ce DE, pour m'insérer professionnellement.
J'ai 20 ans, j'ai un fils de 4 ans et je refuse de me réorienter à nouveau.
Je vais faire mon pre pro en prison pour quitter l'univers hospitalier.
Et ensuite je continuerai mes études pour faire de la santé en dehors de l'hôpital.
Courage !
ESI PROMOTION 2017-2020

Stage S1: USLD
Stage S2: Cardiologie
Stage S3: Libéral
Stage S4: Chir mixte
Stage S5: Psychiatrie
Avatar de l’utilisateur
GauthierLG
Habitué
Habitué
 
Messages: 95
Enregistré le: 29 Mai 2017 14:49

Messagepar loulic » 25 Aoû 2019 15:20

Patt a écrit :Je rajouterai qu'une fois le DE en poche, tu pourras travailler et gérer toi même ton avenir. Actuellement, sais tu ce que tu comptes faire l'an prochain si tu ne continues pas ?.


Comme mes collègues, continuez , un an c’est vite passé.

Et vous serez libre de vous réorienter après. Le DE est finalement un sacré sesame qui vous ouvre pas mal de portes, et les possibilités d’exercice sont très variées.

Et en bonus une fois diplômée vous aurez tout le loisir de vous même torturer des étudiants !
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5192
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar mélibulle » 25 Aoû 2019 21:20

Salut, ça a l'air dur ce que tu traverses en ce moment mais il me semble quand même que tu fais preuve d'une grande maturité en mesurant à la fois toutes nos responsabilités et en te questionnant comme tu le fais :)
Quant à la difficulté des stages... eh bien oui je suis d'accord avec toi, c'est parfois des périodes horribles... mais je ne suis pas sûre qu'ils soient très représentatifs de ce que l'on vivra en tant que professionnel, sans la dépendance de l'étudiant envers l'IDE qui nous met la pression, voir est carrément maltraitent dans ce stage que tu as vécu!
En tout cas moi aussi je te conseille de faire ta dernière année si tu le sens car le diplôme ouvre de nombreuses possibilités d'évolution et puis notre métier est tellement large que tu pourras surement y trouver un mode d'exercice qui te convienne. Et sinon, ça te laisse toujours une année de réflexion pour réfléchir à une réorientation!
Pour ma part, je suis actuellement vers la fin des études car je présente le DE en décembre du coup si tu as des questions sur la troisième année je serais ravie de pouvoir t'aider.
Et puis surtout je voudrais t'encourager pour ta rentrée, quoi que tu fasses!!!
"Le seul temps vraiment perdu est celui qu’on passe à regretter les occasions manquées".[ Grégoire Lacroix ]
mélibulle
 
Messages: 2
Enregistré le: 18 Juil 2019 14:58

Messagepar Maximousse1989 » 28 Aoû 2019 14:50

Je vais en rajouter une couche en rebondissant sur la complexité du métier.

C'est vrai, on nous demande de nous adapter, de prendre en compte des paramètres variés, de hiérarchiser et vous pouvez avoir l'impression de vous noyer.

N'oubliez pas que quand vous arrivez en stage vous êtes encadrée par des gens qui, en plus d'être diplômés, ont déjà une certaine expérience, au moins dans le service où vous vous trouvez.
Il est donc tout à fait normal de les voir "percuter" plus vite que vous, chaque service a ses spécificités, ses syndromes phares, ses situations typiques, ses profils récurrents.

Les diplômés aussi ressentent cette pression, différemment certes mais il nous arrive à tous d'être dépassés, confrontés à des situations que nous ne comprenons pas, etc.
Je suis diplômé depuis 4 ans, je suis à l'aise dans ma partie et pourtant je n'hésite pas à demander conseil à des collègues plus expérimentés.

L'important est que vous progressiez, que vous arriviez à comprendre là où vous êtes à la traîne mais également là où vous êtes bonne.
Ce qui est vraiment dramatique c'est que vous semblez être tombée sur des équipes qui ne partagent pas leur savoir et cherchent à vous enfoncer, marche ou crève.

...

Je crois qu'on a tous connu au moins un stage avec une équipe réellement pourrie et un IFSI pas tellement réactif, comme certains l'ont dit ce n'est heureusement pas une généralité.

Serrez les fesses, quitte à faire une pause après le DE, et surtout une fois diplômée allez où vous vous sentez à l'aise, et si plus tard vous voulez bouger faites-le, il y a toujours un temps d'adaptation.
Infirmier en gériatrie, USLD puis UGA, maintenant SSR.
La gériatrie c'est sexy 8)
Avatar de l’utilisateur
Maximousse1989
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 178
Enregistré le: 10 Juil 2016 20:42

Messagepar binoute1 » 30 Aoû 2019 12:34

Maximousse1989 a écrit :Je crois qu'on a tous connu au moins un stage avec une équipe réellement pourrie et un IFSI pas tellement réactif, comme certains l'ont dit ce n'est heureusement pas une généralité.


bah du coup.;.si ça touche quasi tout le monde au moins une fois, c'est que c'est général, non ?
Et c'est surtout très malheureux.
J'ai connu ça au siècle dernier, des forumeurs plus ancien que moi aussi, et en 2019, on trouve encore des IFSI aréactifs. (et dire que sur un autre sujet on évoquait les cours de pédagogie en école de cadre, mouhahahah)
"Le psychiatre sait tt et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien ms fait tt, le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard"
Avatar de l’utilisateur
binoute1
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 6763
Enregistré le: 02 Juil 2008 20:45
Localisation: pas là où je voudrais

Messagepar lafolldingue » 30 Aoû 2019 19:26

Perso j'ai jamais connu ce genre de terrain de stage pourri.... Certains collègues de promo oui, mais je n'ai pas eu cette malchance... Forcément sur les forums on voit rarement les gens contents de leurs stages ou de leur formation :lol: c'est humain
IDE 2018 - urgences - Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3102
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar Asia01 » 30 Aoû 2019 22:11

Bonsoir Louise.
Votre souffrance m'interpelle et me révulse. Décidément, ça ne changera jamais ! Mais rassurez-vous, vous n'êtes pas un cas unique. Je suis rentré en IFSI à 36 ans, après avoir exercé comme ambulancier et aide-soignant. En gros, je me suis fait éclater 2 stages sur 3 (comme vous, 4 sur 5 en deuxième année) : manque d'initiative, ne pose pas assez de questions, trop lent, réservé...Autant de jugements de valeur idiots faits par des idiotes (généralement). Après, déprécier les gens est une spécialité française, et ce encore plus dans le milieu de la santé (regardez, pour vous en convaincre, des offres d'emploi dans la santé en Belgique, et vous verrez que la tonalité est différente : "bienveillance", "collaboration"...). Mais s'il vous plaît, continuez votre formation ! Comme d'autres vous l'ont dit, vous êtes à un an du diplôme. Et à la clef du diplôme, il y a du boulot partout en France, hors de France et à l'étranger (certes, la paie d'un infirmier n'est pas élevée, mais il y a des ingénieurs qui commencent à 1400 nets). C'est un avantage considérable par rapport à d'autres formations. De plus, vous pouvez continuer en master, faire des DU, exercer chez les pompiers, en entreprise, dans l'Education Nationale, faire de l'humanitaire, bref, une fois diplômée, c'est vous qui aurez les cartes en main. Et surtout, si vous arrêtez, ce seront ces connes qui vous persécutent qui auront gagné. Alors qu'une fois diplômée, vous pourrez retourner les voir et leur faire le doigt d'honneur qu'elles méritent... :lol:
Asia01
 
Messages: 10
Enregistré le: 23 Avr 2019 16:38

Messagepar Maximousse1989 » 30 Aoû 2019 22:38

binoute1 a écrit :
Maximousse1989 a écrit :Je crois qu'on a tous connu au moins un stage avec une équipe réellement pourrie et un IFSI pas tellement réactif, comme certains l'ont dit ce n'est heureusement pas une généralité.


bah du coup.;.si ça touche quasi tout le monde au moins une fois, c'est que c'est général, non ?
Et c'est surtout très malheureux.
J'ai connu ça au siècle dernier, des forumeurs plus ancien que moi aussi, et en 2019, on trouve encore des IFSI aréactifs. (et dire que sur un autre sujet on évoquait les cours de pédagogie en école de cadre, mouhahahah)



----->C'est effectivement un sujet récurrent. Quand je demande à mes collègues comment se sont déroulées leurs études tous/toutes parlent d'au moins un lieu de stage horrible, avec équipe infecté et ambiance à l'avenant.
Quand j'étais ESI, dans ma promo on se résignait: `"quand est-ce que ce sera mon tour ?...
Mais heureusement, même comme ça ce n'est pas partout.
Infirmier en gériatrie, USLD puis UGA, maintenant SSR.
La gériatrie c'est sexy 8)
Avatar de l’utilisateur
Maximousse1989
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 178
Enregistré le: 10 Juil 2016 20:42

Messagepar lafolldingue » 31 Aoû 2019 07:13

Moi c'était plutôt certains collègues de promo... De la méchanceté gratuite...
IDE 2018 - urgences - Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3102
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar loulic » 31 Aoû 2019 14:08

Louise ? Louise ?
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5192
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46


Retourner vers « Etudiants infirmiers (ESI) »



Publicité

-