Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 23 Oct 2021 08:07

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar lablouseblanche33 » 20 Sep 2021 17:09

Bonjour à tous,
après un parcours professionnel "compliqué", j'ose me diriger vers les études d'infirmier à 40 ans. Qu'en pensez-vous? Est-ce réalisable? Quels sont les pièges à éviter? Je reconnaît que le niveau est "balèze" pour entrer.. je suis motivée! :)
lablouseblanche33
 
Messages: 13
Enregistré le: 15 Déc 2019 09:30

Messagepar binoute1 » 20 Sep 2021 17:48

est-ce réalisable ?
on ne te connais pas..ni ta situation....
donc réponse de Normand
"Le psychiatre sait tt et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien ms fait tt, le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard"
Avatar de l’utilisateur
binoute1
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 7661
Enregistré le: 02 Juil 2008 20:45
Localisation: pas là où je voudrais

Messagepar lablouseblanche33 » 20 Sep 2021 18:17

j'ai globalement tout dit mais bon....
baccalauréat littéraire, une vie remplie et aventureuse.. et surtout une grosse motivation!
Je crois que ce choix professionnel vient de mon parcours personnel.. je ne souhaite pas être jugée, j'en ai rien à ******, juste aider mon prochain car comme tout le monde le sait la vie n'est pas un long fleuve tranquille...........
et tant qu'on peut aider, alors pourquoi s'en priver!
lablouseblanche33
 
Messages: 13
Enregistré le: 15 Déc 2019 09:30

Messagepar Maximousse1989 » 20 Sep 2021 20:16

C'est très bien d'avoir comme motivation d'aider les autres, c'est quand même l'un des éléments principaux.
Mais il faut savoir dans quoi vous vous engagez, les études ne sont pas compliquées (bien que très intenses) mais c'est un métier intrinsèquement difficile et SURTOUT les conditions de travail dans certaines structures ont de quoi broyer même des gens compétents et motivés.
Réfléchissez bien à tout ça.

En soi il n'y a pas de problème avec votre âge (même si avec la suppression du concours j'ai du mal à comprendre comment les admissions sont décidées), du tout, j'avais des gens de 40 ans et + dans ma promo.
USLD, UGA, SSR, la gériatrie.
Avatar de l’utilisateur
Maximousse1989
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 392
Enregistré le: 10 Juil 2016 20:42

Messagepar lablouseblanche33 » 21 Sep 2021 08:30

Merci Maximousse pour la réponse,
ça me rassure qu'il y ait dans votre promo des personnes + âgées, et je pense même que ça peut être un avantage du fait de l'expérience. On est plus posé, on a + de vécu...qui fait qu'on a plus l'habitude de s'adapter à tout en général, et aux conditions de travail pourquoi pas en particulier.. :)
En ce qui concerne la préparation en amont et la remise à niveau, que me conseillez vous? Il y a des leçons de e-learning sur le net; (faut-il savoir tous les schémas de biologie par coeur?), me conseillez vous de faire un stage? Y a t-il des manuels indispensables?
Merci pour vos réponses! et bonne continuation! 8)
lablouseblanche33
 
Messages: 13
Enregistré le: 15 Déc 2019 09:30

Messagepar Creol67 » 21 Sep 2021 16:48

Bonjour.

Mon voisin vient de rentrer dans un des ifsi de Strasbourg.
Il sera diplômé, si sa scolarité se passe bien, à 50 ans.
Dernière édition par 1 le Creol67, édité 21 fois.
Recruteur et expert en paie et droit social.
Avatar de l’utilisateur
Creol67
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 554
Enregistré le: 14 Aoû 2018 18:54

Messagepar Creol67 » 21 Sep 2021 16:50

lablouseblanche33 a écrit :En ce qui concerne la préparation en amont et la remise à niveau, que me conseillez vous?

Il n'y a que deux conseils que je donne pour les personnes intégrant un IFSI ou un IFSAS
Fermage de bouche et serrage des dents.
Le reste n'est que philosophie.
Recruteur et expert en paie et droit social.
Avatar de l’utilisateur
Creol67
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 554
Enregistré le: 14 Aoû 2018 18:54

Messagepar loulic » 21 Sep 2021 17:30

lablouseblanche33 a écrit :ça me rassure qu'il y ait dans votre promo des personnes + âgées, et je pense même que ça peut être un avantage du fait de l'expérience. On est plus posé, on a + de vécu...qui fait qu'on a plus l'habitude de s'adapter à tout en général, et aux conditions de travail pourquoi pas en particulier.. :)
8)


A l'ifsi on louera l'esprit d'initiative et d'adaptabilité.

Dans les faits on vous demandera surtout d'obéir sans réfléchir et de ne pas la ramener, et attention aux têtes qui dépassent.

Attention à l'image que vous voulez donner ou que vous transmettez. L'ifsi aime bien les bons petits soldats bien obéissants et scolaires.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5792
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar lablouseblanche33 » 22 Sep 2021 12:16

Creol67 a écrit :Bonjour.

Mon voisin vient de rentrer dans un des ifsi de Strasbourg.
Il sera diplômé, si sa scolarité se passe bien, à 50 ans.

Félicitations à lui!! pouvez-vous lui demander son avis sur la formation? comment ça sest passé? et quelles difficultés majeures il a rencontré?
MERCI!!! :)
lablouseblanche33
 
Messages: 13
Enregistré le: 15 Déc 2019 09:30

Messagepar lafolldingue » 22 Sep 2021 13:04

A quoi bon? Ce qui aura convenu à untel ne sera pas forcément valable à un autre...dans toutes les promos il y a de tous les âges.
Le plus dur est peut être d'être avec une majorité de "jeunes" qui n'ont certainement pas les mêmes centres d'intérêt.pour ce qui est des apprentissages, rien n'est insurmontable, le tout est de trouver sa méthode de travail, encore une fois, chacun a sa méthode.
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
future IADE, c'est reparti pour 2 ans d'école !
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4036
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar lablouseblanche33 » 22 Sep 2021 13:23

lafolldingue a écrit :A quoi bon? Ce qui aura convenu à untel ne sera pas forcément valable à un autre...dans toutes les promos il y a de tous les âges.
Le plus dur est peut être d'être avec une majorité de "jeunes" qui n'ont certainement pas les mêmes centres d'intérêt.pour ce qui est des apprentissages, rien n'est insurmontable, le tout est de trouver sa méthode de travail, encore une fois, chacun a sa méthode.

Oui, j'admets que se retrouver avec des plus jeunes peut paraître dépaysant, je veux bien avoir vos témoignages pour ceux et celles qui ont tenté l'expérience, de ce qui a été +facile ou pas.....merci! :P
lablouseblanche33
 
Messages: 13
Enregistré le: 15 Déc 2019 09:30

Messagepar lafolldingue » 22 Sep 2021 18:13

Bah justement les Pia Pia et les gna gna des p'tits merdeux... :lol:
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
future IADE, c'est reparti pour 2 ans d'école !
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4036
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar Creol67 » 23 Sep 2021 09:10

lablouseblanche33 a écrit :Félicitations à lui!! pouvez-vous lui demander son avis sur la formation? comment ça sest passé? et quelles difficultés majeures il a rencontré?
MERCI!!!

Il vient de commencer.

Quelque soit son âge c'est surtout la grande immaturité de nombreux ESI qui pose problème la première année.
Puis également les histoires.
Bon à la fac c'est pareil, c'est souvent plein de bruits, ya souvent des profs qui se barrent. Faudra faire avec.

D'où mon conseil, fermage de bouche. Les ESI qui réussissent sont ceux dont on n'entend jamais parlé. Ni en bien ni en mal.
Recruteur et expert en paie et droit social.
Avatar de l’utilisateur
Creol67
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 554
Enregistré le: 14 Aoû 2018 18:54

Messagepar Lenalan » 23 Sep 2021 09:26

J'ai été diplômée à 41 ans, je n'ai pas eu de problème particulier ni pour le concours, ni pour les études en elle-mêmes. A aucun moment je n'ai trouvé qu'il fallait un niveau "balèze". J'ai un vieux bac B et je suis littéraire pure et dure :D Je n'ai fait aucune remise à niveau d'aucune sorte, même 20 ans après avoir quitté le lycée....

On ne fait pas ce métier pour aider les autres (gare à la déception du syndrome de la bonne soeur: on ne sauvera personne, et on en sauve pas de vies, on est pas au service de notre prochain et on ne fait pas don de soi, Dieu merci!), c'est un métier comme un autre pour lequel on est formés. Un métier difficile parce qu'on nous crache très facilement dessus, sans aucune reconnaissance et très mal payé (aucune difficulté à affronter la maladie et la mort, ça c'est notre job). Surtout par les temps qui courent....

Il faut effectivement comprendre que pour réussir, il faut se fondre dans le décor et ne pas faire parler de soi, voire se faire oublier (et là-dessus j'ai excellé: je revois aujourd'hui mes anciens formateurs puisque je suis tutrice d'étudiants infirmiers de mon ancien IFSI, mais rare sont ceux qui se souviennent de moi, pari gagné :lol: ).

Après tout est possible, à n'importe quel âge.

J'ai vécu une période enchantée à l'IFSI, non pas pour le contenu des études (je me suis prodigieusement ennuyée pendant 3 ans :lol: ) mais pour les gens que j'y ai rencontrés, et pas forcément des gens de mon âge (mon amie de coeur rencontrée à l'IFSI a plus de 10 ans de moins que moi).
J'ai encore des contacts avec des "petits jeunes" de 18 ans à l'époque avec qui j'ai eu des coups de coeur, et plus aucun lien avec des "vieux" de mon âge vers qui je me suis tournée au départ, qui sont cons comme la mort et avec qui je n'ai aucun point commun.

C'est exactement pareil dans le travail: on travaille avec des gens de tous âges, c'est pas forcément avec les gens de notre âge que ça marche le mieux.
Infirmière DE 2016 En EHPAD

Aide-Soignante DE 2004 En EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 18360
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar ruppert_aurelie » 23 Sep 2021 13:08

Quarante ans pour moi c'est quand même la limite si on a pas été soignante avant
ruppert_aurelie
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 171
Enregistré le: 14 Mai 2017 15:24


Retourner vers « Profession infirmière (IDE) »



Publicité