Forum : Psychiatrie

Nous sommes le 23 Oct 2021 08:05

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Blondin » 10 Fév 2006 01:33

Diplômé depuis un peu plus de 3 ans. Bossant dans un CHS.
Et là, même si j'aime mon boulot, je commence à avoir peur de l'avenir...
Il faut voir tout ce qu'on nous annonce, depuis quelques semaines, dans mon CHS:
Création d'une équipe de sécurité pour les situations "délicates":
Elle est en place depuis 2 mois à peine, cette équipe. Sauf que l'équipe de sécurité en question comprend 4 aide-soignants et 4 petits jeunes sans aucune formation (enfin si, quelques heures de cours de self-defense et de maîtrise du patient). J'ai rien contre eux, ils assurent plutôt bien, mais Bonjour la petiotte d'à peine 22 ans, crevette d'1m65 et 45kg, aucun diplôme de soignante. Je ne lui en veux pas à elle (elle fait ce qu'elle peut face à mon patient ceinture noire-2ème dan de Tae-Kwon-do) et je suis tout à fait d'accord qu'une femme peut faire la différence dans une situation de crise et /ou de violence. Je ne suis ni misogyne ni discriminatoire.

J'ajoute à ça une crise dans le personnel par manque de soignants de nuit dans mon secteur. Du coup, les chefs ont élaboré un plan "hors-sec", du style "on met d'astreinte les soignants de jour, 2 semaines par an chacun, et on les appelle 24h avant de leur dire qu'ils sont de nuit demain soir."

Mais j'ai pas fini:
-Création d'une équipe de sécurité, je suis ok, et c'est pas plus mal.
-Etre d'astreinte de nuit 2 semaines par an, je peux l'encaisser aussi (et je suis un de ceux qui sont le moins réticents).

M'enfin aujourd'hui on apprend, par des voies détournées, qu'un tout nouveau nouveau nouveau projet est mis en place:
Possible (et probable) création d'une forme de pool de soutien de la Sécurité, qui concernerait tous les soignants du CHS. Faut savoir que le pool de Sécurité actuel comprend 8 personnes au lieu de 12 prévues.
Question de budget.
Bref, potentiellement, chaque soignant de mon CHS pourrait être amené à faire partie du pool de remplacement de la Sécurité quelques jour par an.
Je me relis et je ne sais pas si je suis clair.
En cliquant sur mon profil, vous saurez où je bosse, donc ne cliquez pas, je suis au CHS de Caen (Calvados).
Alors moi j'ai une question aux internautes du flamboyant nouveau Forum Psy de ce site:
"Y'a pire ailleurs?"
Le sage ne dit pas ce qu'il sait, l'idiot ne sait pas ce qu'il dit... C'est pourquoi je me tais.
Avatar de l’utilisateur
Blondin
Adepte
Adepte
 
Messages: 111
Enregistré le: 10 Juil 2004 18:04
WLM: blondin14@aol.com
Localisation: C'est quand qu'on va où?

Messagepar Stephan » 10 Fév 2006 02:14

je ne peux t'apporter plus de réconfort qu'un petit message ici
nous exerçons dans une région qui est prise de folie !
Nos Préfets, certains élus ont souhaité "innover" sans concertation préalable ; ce qui nous affaiblie d'autant plus...

Je dis nous, en m'incluant dans un travail different du tiens, mais tributaire de conventions signées à la vaille que vaille

des délais d'hospi écourtés
des interventions de premiers secours sélectionnées et réferencées
etc.
à suivre en mp, si cela t'interesse
Avatar de l’utilisateur
Stephan
VIP
VIP
 
Messages: 3088
Enregistré le: 25 Nov 2003 15:10

Messagepar cedr1c » 10 Fév 2006 08:31

pas de service de sécurité pour ma part, juste un accord oral avec la police située juste à coté de notre établissement, mais bon l'uniforme ne calme pas toujours les patients...par contre il y a toute l'organisation, avec une répartition des soignants hommes, qui parait déja contraignante, mais maintenant que j'ai vu ce sujet, je crois que je n'ai plus envie de me plaindre :clin:
cedr1c
 

Messagepar ISP84 » 10 Fév 2006 08:52

dans mon centre hospitalier, constament les chambres d'isolements sont remplis par des détenus des maisons d'arréts, mes pôtes ne sont pas des matons, je vous laisse imaginer la sécurité du "travail" infirmier
les problématiques sont générales. moi le viel isp je peut vous dire qu'il n'y avait pas plus ni moins de violence avant avec les patients présentant des "troubles" mentaux. c'est la nouvelle population de "soignés" avec la misère sociale qui va amener à une modification de nôtre façon de travailler. moi je suis infirmier:pas flic, pas matons, j'ai pas la formation.
alors,nos décideurs mettent en place des réponses plus ou moins adaptées, création d'équipe d'intervention, vigiles etc.
en plus il fait pas bon être un homme à l'hopital psychiatrique parce ce que vous ètes constament appeler pour donner un "coup" de main pour maitriser un tel ou un tel.et sans"PRIME" de risque comme dans les umd
ISP84
Forcené
Forcené
 
Messages: 313
Enregistré le: 23 Juin 2005 13:57
Localisation: vaucluse

Messagepar cedr1c » 10 Fév 2006 09:38

il y a un lien surement avec les nouveaux neuroleptiques, beaucoup moins sédatifs, et la résistance de plus en plus grande des patients aux traitements...
pour ce qui est de la prime de risque, impossible à argumenter, car il y a moins d'arrets de travail dans mon unité (coups de patients) qu'en gériatrie (mal de dos)
cedr1c
 

Messagepar OhQuellejoie » 10 Fév 2006 10:19

Equipe de sécurité : prévue à "coups" de rumeur, une équipe d'homme ash avec une formation à la violence et encadrés par un soignant...
La prime de risque? pour l'avoir eu pendant un certain nombre d'années, elle donne droit à s'entendre dire : vous avez la prime, elle veut bien dire ce qu'elle veut dire, si vous n'êtes pas content vous dégagez !
Par le passé les femmes participaient aussi aux situations de crise, d'agitation, aujourd'hui? interdit ! que des hommes, rien que des hommes! un mythe se crée autours des patients violents et de leur gestion. Nous sommes de moins en moins nombreux dans les services, comme partout cette situation s'aggrave.
J'aborde aussi un sujet d'actualité chez nous, les gens partent aussi bcp dans le libéral par chez vous? (principalement les jeunes)
Et bien voila docteur:je verrouille,je verrouille,je verrouille,dites,c'est grave docteur?
-Meuh non,c'est juste une verouillitte aiguë!
Avatar de l’utilisateur
OhQuellejoie
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 548
Enregistré le: 14 Nov 2003 15:30
Localisation: Gaule

Messagepar ISP84 » 10 Fév 2006 12:07

pareil dans le vaucluse, "l'éldorado"libéral est là, et pas mal d'infirmiers font le pas, normal non!!!
la profession n'est plus attractive dans une unité de soins normale.
mes jeunes collègues(5ans de diplôme environ) demandent des dispo, pour gouter le vent du "large"...
ISP84
Forcené
Forcené
 
Messages: 313
Enregistré le: 23 Juin 2005 13:57
Localisation: vaucluse

Messagepar boup » 10 Fév 2006 14:16

par chez moi l'eldorado s'apelle pas liberal mais luxembourg
22 departs soignants en 6 mois l'an dernier
mutation et dispo bloquées cette année
limite controle des naissances...
on a une equipe de securité depuis 3 ans maintenant.des mecs au profil different physiquement parlant.ils ont eu une semaine de theorie sur la psy,les premiers temps ls intervenaient en observation des inf. aujourd'hui ils sont plus qu'operationnels.et ne sont pas des muscles sur pattes comme dans certains hosto.plus un renfort bleu qui sait aussi causer au patient.
les astreintes ils ont essayé....on a menacé de faire greve puis le verglas est arrivé donc pour le moment on est tranquilles.
les equipes travaillent en flux tendu.en meme temp les departs ont pas été remplacés,forcement!!
c'est limite faut prevnir qu'on va ete malade!!!
pour exemple dans le servic d'une amie 6grosseses programmées pour l'année 2 en cours et une longue maladie...au total si elles tombent toutes enceinte dans l'année elles seront 5 en octobre.et pour tourner à 2matin apres midi et nuit va y avoir un souci que la direction se force a ne pas voir pour le moment.
les transfert de prison on les compte pu.mais ca s'est calmé depuis que les medecins chefs ont entrepris le medecin chef du SMPR...
ah j'oublie les HO d'un autre etablissement!!sont po agrementés pour les recevoir donc ils viennent chez nous.en theorie une foisen HDT ils retournent dans leur hosto....moi j'dis c'est achement beau la theorie!!!
en gros on jongle de mieux en mieux!
mo j'ai craqué y a pas longtemps du coup ne pouvant pas partir j'ai demandé ma mutation chez les ados.la bas au moins on a moins de paperasse et on peut faire des prises en charge un peu moins pires...
Avatar de l’utilisateur
boup
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4203
Enregistré le: 08 Avr 2004 21:25
Localisation: ou que j'veux d'abord!

Messagepar OhQuellejoie » 10 Fév 2006 14:41

Gloups...Image
C'est pas mieux ailleurs,donc (je le croyais pas hein :clin: )
Et bien voila docteur:je verrouille,je verrouille,je verrouille,dites,c'est grave docteur?
-Meuh non,c'est juste une verouillitte aiguë!
Avatar de l’utilisateur
OhQuellejoie
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 548
Enregistré le: 14 Nov 2003 15:30
Localisation: Gaule

Messagepar Blondin » 11 Fév 2006 00:04

Bon, je prends 24 Lexomil, 300 gouttes de Tercian, 50 Valium, un tube d'Euphytose (au cas où je serais trop nerveux en avalant les cachets), un Doliprane (pour les effets secondaires, on sait jamais), un Spasfon (j'vais avoir mal au bide avec tout ça).
Le gaz est allumé, la corde m'attend sur la tringle à rideaux.
Heu...
Un ptit Weekend à la campagne chez Maman, c'est peut-être préférable.
Bon Weekend à tous.
Le sage ne dit pas ce qu'il sait, l'idiot ne sait pas ce qu'il dit... C'est pourquoi je me tais.
Avatar de l’utilisateur
Blondin
Adepte
Adepte
 
Messages: 111
Enregistré le: 10 Juil 2004 18:04
WLM: blondin14@aol.com
Localisation: C'est quand qu'on va où?

Messagepar MissPurple » 11 Fév 2006 18:44

:choque: et après on va parler de l'insécurité en France :roll: si déja la sécurité et le soin des patients potentiellement dangereux pour eux même ou les autres, ou psychotiques ou autres ne sont pas assurés il y aura pas mal d'agressivité dans l'air (et dans la rue) sécurité sécurité qu'ils disent :hum:
Avant j'avais des principes, maintenant j'ai des enfants
Avatar de l’utilisateur
MissPurple
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 12423
Enregistré le: 09 Jan 2005 10:55
Site Internet: http://lebruitdelabanane.over-blog.com/
Localisation: balle au centre

Messagepar invite584 » 12 Fév 2006 16:42

Le problème conecerne aussi les conditions de mises en CI, et je crois que le pb est essentiellement la:
:fleche: Médecin non présent
:fleche: Pas d'explications, ni avant, et encore moins "après" sur le motif de la mise en CI
:fleche: Recours "abusifs" a la CI (patient "pénible"=CI)
:fleche: Pas de véritable prise en charge thérapeutique pendant la mise en CI
:fleche: Pas de véritable réflexion de grande ampleur sur l'utilisation de la CI et son utilisation "thérapeutique" (voir les ouvrages de Dominique Friard à ce propos)
:fleche: Recours systématique à la force plutot qu'a l'explication et des "gros bras" (les hommes) plutot que des femmes, alors que cela peut se discuter au cas par cas.
:fleche: Refus de présence des EIDE lors des mises en CI ce qui mystifie l'acte par la suite
:fleche: Plus d'enseignement des techniques de contentions et de la démarche a suivre pendant l'acte lui même.
"A force de contempler l'abyme, l'abyme te contemple"-Nietzsche
invite584
Compte supprimé ou banni
Compte supprimé ou banni
 
Messages: 10822
Enregistré le: 08 Sep 2005 21:02

Messagepar boup » 12 Fév 2006 16:47

euh la presence des esi dans les isolements est reglementé!!c'est une bete question d'assurance au cas ou et honnetement je vois pas l'interet de les emttre en danger.....
ensuite tous les toubibs reagissent pas comme tu le decris ou alors on a les meilleurs du monde et c'est loin d'etre le cas!!
Avatar de l’utilisateur
boup
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4203
Enregistré le: 08 Avr 2004 21:25
Localisation: ou que j'veux d'abord!

Messagepar invite584 » 12 Fév 2006 17:00

Non heureusementq ue ts les medecins ne réagissent pas ainsi, malheureusement chez moi c'est très souvent le cas. Qd aux esi, je trouve très interessant de les emmener en CI une fois l'acte fait.
Bien sur la mise en CI elle même je ne désire pas qu'il (ou elle) soit présents.
"A force de contempler l'abyme, l'abyme te contemple"-Nietzsche
invite584
Compte supprimé ou banni
Compte supprimé ou banni
 
Messages: 10822
Enregistré le: 08 Sep 2005 21:02

Messagepar cécilem » 23 Mar 2006 11:11

Pour moi, service de psy dépendant d'un centre hospitalier général. Le mot d'ordre "sécurité". La question est de savoir ce qu'on entend par sécurité. Chez nous c'est surtout éloigner au maximum les malades de la cité, on ne fait plus du soin mais de l'enfermement. De plus les départs seront remplacés par des AS et comme ils disent, "solidarité" oblige, retour à un effectif minimum avec remplacement des infirmières en arret maladie sur l'hopital général, de ce fait, certains jours, une infirmière seule pour 30 patients. Ah, violence institutinnelle quand tu nous tiens...
cécilem
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 216
Enregistré le: 02 Mar 2004 17:30
Localisation: poitiers


Retourner vers « Psychiatrie »



Publicité