Forum : Concours AS

Nous sommes le 23 Juil 2019 17:11

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar titinelacoccinelle » 18 Mar 2011 21:25

Bonsoir,

Je prépare actuellement le concours d'Aide-soignante. Je suis demandeur d'emploi et ne perçoit que l'allocation de solidarité spécifique.

Normalement, par le biais du Pôle Emploi, je devrai commencé en septembre une préparation pour le concours mais il faut que je trouve au moins un travail à mi-temps.

Autant vous dire que c'est très dur, car avec mon B.E.P Carrières Sanitaires et Sociales, je n'arrive pas à trouver un boulot comme Auxiliaire de Vie ou même Agent de service (je n'ai pas d'expérience dans le milieu).

Je commence à me décourager... :|

Et vous, dans quelle situation êtes vous ?

Dans quelles conditions préparez-vous le concours ?

Merci d'avance de vos réponses.
titinelacoccinelle
Avatar de l’utilisateur
titinelacoccinelle
 
Messages: 3
Enregistré le: 17 Mar 2011 00:20

Messagepar Flocon » 07 Mai 2011 17:27

C'est sûr qu'au jour d'aujourd'hui, on nous demande pas mal d'expériences... Personnellement, j'ai commencé par faire des jobs d'été ! Profite-en, les vacances d'été approchent à grand pas ;)
ESI COLMAR promo 2011/2014 .
~ Infirmière Diplômée D'Etat ~
Avatar de l’utilisateur
Flocon
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 603
Enregistré le: 28 Jan 2009 18:49
WLM: caro_ried@hotmail.com
Localisation: Alsace

Messagepar snawy » 12 Mai 2011 14:44

Bonjour titinelacoccinelle !

Essayes d'envoyer des cv en ce moments dans les maisons de retraite , les foyer pour handicapés...
Ils recherchent souvent des remplaçants pour l'été.
Cela ta ferai une bonne approche dans le milieu ( vises des postes d'ash ).
Les premiers jours tu es doublé sur ton poste , donc pas de soucis .

J'espere que je te donne espoirs pour le futur, ne te decourages pas ! :)
snawy
 
Messages: 13
Enregistré le: 26 Jan 2011 15:32

Messagepar rubis226 » 12 Mai 2011 15:19

bonjour titinelacoccinelle
ne baisse pas les bras comme dit plus haut profite que les vacances approchent pour écrire aux hôpitaux , maisons de retraite .
C'est comme ça que j'avais fait aussi moi , une demande d'emploi pour les vacances et 20 ans après je suis encore dans le même établissement j'espère que tu auras la même chance .
bonne continuation :clin:
☆♥ ESI 2011/2014☆♥ :P
180/180 Ects
┣▇▇▇═─ IDE depuis le 25/07/2014
Avatar de l’utilisateur
rubis226
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4585
Enregistré le: 22 Sep 2010 07:45

Messagepar Sincaud77 » 29 Mai 2011 19:52

Bonsoir, moi ma situation est confortable, je suis actuellement employée dans le commerce , et pendant ma formation, je serai toujours considérée comme employée, sauf que j'ai fais une demande d'absence à mon employeur, et une demande de prêt au FONGECIF, comme ça si je rentre en formation, je serai élève au CFLC et employée dans ma boite, sauf que je n'aurais pas besoin de travailler pour continuer à percevoir mon salaire tout les mois. C'est le principe du CIF ( Congé Individuel de Formation) , dans le cadre du FONGECIF. C'est la seule solution que j'ai trouvé pour percevoir un salaire sans travailler. Bonne chance
Sincaud77
Habitué
Habitué
 
Messages: 68
Enregistré le: 17 Mai 2009 19:29

Messagepar fleurdelys06 » 07 Juin 2011 10:03

Bonjour !

Ma situation est encore plus difficile que la tienne, et je suis encore plus dégoutée que toi...

En 3ième :
Je voulais me lancer dans un Bep carrières sanitaires et sociales mais mes parents ne voulaient pas que je fasse un tel métier. Ils ont travaillé en boulangerie pâtisserie. Le point commun des 2 formations est que l'on est souvent emmené à travailler les jours de fêtes et à travailler de nuit.
Alors pour leur plaire j'ai fait études en secrétariat, mais je ne me plaisais pas du tout dans ce domaine.
Et puis comme on commence quelque chose, autant finir !
J'ai obtenu mon Baccalauréat.
J'allais continué vers un BTS mais j'ai eu un enfant en cours de route. J'ai été contrainte d'arrêter les études et de travailler... dans le secrétariat.

Bénéficiaire de l'API, j'ai occupé des emplois aidés.

Et puis...
Le chômage... Les remises en question...
J'ai suivi une formation : module d'accompagnement aux métiers des services et d'aide à la personne, entre l'association Reflets en partenariat avec le pôle emploi.

Aujourd'hui je suis aide à domicile.
C'est un beau métier !
Mais je suis en situation très précaire.
N'ayant pas le permis, je suis limitée au matin pour travailler.
En cas d'imprévus : décès ou hospitalisation de la personne aidée ; mon contrat peut être momentanément interrompu.

Et mes concours ? Malgré tout l'investissement personnel, ratés...

Je travaille mais je perds plus d'argent que ce que je ne gagne !
fleurdelys06
 
Messages: 7
Enregistré le: 06 Juin 2011 18:06


Retourner vers « Concours AS »



Publicité

-