Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 27 Mai 2019 14:47

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Lucas6986 » 22 Sep 2017 07:55

Bonjour à tous,

Depuis janvier 2018, je souhaite devenir infirmier et passer le concours en 2018.
Je suis bien motivé et j'ai déjà commencé à réviser les maths et les tests psychotechniques.
J'ai de la famille et beaucoup d'amis qui sont infirmier et j'ai pu parler de mon projet avec eux.
Je suis conscients des côtés négatifs (équipes, hiréarchies, patients durs, familles, salaire, etc.) mais je ne l'ai pas vécu, je peux juste me l'imaginer.

Pourquoi vous raconter tout ça ? Parce que je suis tomber sur le poste de Yakiseo disponible à cette adresse : reconversion-t162951.html et cela m'a fait réfléchir...
Je suis un peu dans la même situation que Yakiseo : je choisi mes horaires, mes vacances quand je le souhaites, des absences aussi, etc.
Le boulot n'est pas compliquer et la paie plutôt bonne (plus de 2 300 euros net par mois).
J'ai mes jours fériés, mes weekend, etc (je suis salarié par contre)

J'ai eu le temps de prendre en considération chaque message du sujet, et il est vrai que pour le poste d'infirmier en hôpital, il y a plus d'inconvénients que d'avantages, même si c'est un très beau métier, etc.
Je souhaite devenir infirmier pour intégrer le SAMU en tant que infirmier anésthésite mais le temps d'intégrer le service...

Du coup, j'hésites...

A la base, je souhaitais faire kiné, mais le problème c'est la Paces. Bien que j'ai toujours rêvé de faire la Paces.
Actuellement, j'ai 29 ans.
Les études de kiné sont de 5 ans (Paces + 4 ans d'IFMK) sans compter que je n'aurai pas de chômage durant la Paces et pour les 2 dernières années de IFMK.
Du plus, les études ne sont pas prisent en charges...

J'ai donc préféré m'orientier vers infirmier qui propose 3 ans d'études et une prise en charge.
Mais j'hésites maintenant... j'adorerai être infirmier mais j'ai peur que les inconvénients masquent les avantages.
Kiné c'est vraiment ce que je souhaite faire mais il y a la Paces et le financement...

Ce ne sont pas les mêmes métiers, c'est sûr, mais chacun ont leurs avantages et inconvénients.
Mais j'ai l'impression que Kiné est plus avantageux, par exemple pour le libéral. Plus on travail plus on gagne, un de mes ami Kiné gagne 3 500 euros par mois en moyenne avec 9 heures de travail quotidien.
Une infirmière libéral avec des journées de 12 heures gagne à peine plus de 2000 euros.

Le métier est important mais le salaire aussi, surtout dans la société dans laquelle nous vivons.

Que me conseillez-vous ? Pensez-vous que je dois me lancer dans l'aventure infirmier ?
Attendre et mettre de l'argent de côté pour reprendre mes études Kiné dans 2 ans ?

Le choix est dur mais mon futur dépend de ce choix !

Ce qui est sûr, c'est que je veux changer de métier. L'informatique ne me correspond plus, même si cela ne me dérange pas, ce n'est plus une passion.

Merci d'avance à tous.
Avatar de l’utilisateur
Lucas6986
 
Messages: 8
Enregistré le: 17 Juil 2017 15:42

Messagepar ruppert_aurelie » 22 Sep 2017 08:14

Je suis aide soignante (AS) et la voie Inf est l'option la plus abordable pour mon évolution de carrière.
J'aurai pu faire un autre métier paramédical. Mais j'ai passé le concours d'infirmier pour les AS (bref on a des places réservées).

Des collègues sont parties faire des formations en compta et d'autres en paie.
Moi j'ai pas pu (refus du fongecif).

Voilà le décors.

Pour moi.
Et je dis bien pour moi.
Quitter le privée pour aller faire infirmier est un suicide professionnel.

Pourquoi moi je le fais, parce que je suis déjà dans le milieu, je sais où je vais et que je ne perdrai "rien".

Par contre quelqu'un qui est dans le privée, qui a ses week end, ses jours fériés, une paie "correcte" (correcte étant très relatif) va se bruler dans notre monde professionnel.

On fait un beau métier, mais on a quasiment tous un goût amer dans la bouche.
Maintenant je sais pas pas quel sens vous voulez donner à votre profession et à votre vie. Mon avis ne sera qu'un avis parmi tant d'autres.
ruppert_aurelie
Habitué
Habitué
 
Messages: 87
Enregistré le: 14 Mai 2017 15:24

Messagepar wyllette » 22 Sep 2017 09:35

Tu fais tes études de kiné et tu habites en France...

http://www.lavoixletudiant.com/etudes/e ... e-demploi/


Mais ide ou kiné ? :choque:
Avatar de l’utilisateur
wyllette
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 11439
Enregistré le: 10 Juin 2007 13:57
WLM: willette59
Localisation: grand nord

Messagepar JEDYTE » 22 Sep 2017 09:38

Bonjour Lucas,

Je pense que si tu peux faire kiné et trouve des solutions pour ton financement, tu devrais aller dans cette direction.
Déjà si tu exerces en libéral, tu gagneras mieux ta vie. Je ne sais pas si cela a changé mais rien que les frais de déplacements si tu fais du domicile sont mieux remboursés que pour un infirmier.

Pour les kinés exerçant en libéral, certains n'hésitent pas à prendre 4 patients en même temps dans leur cabinet, sur le même créneau horaire. (Quid de la qualité des soins). Donc si tu veux faire de l'argent c'est possible. Tu montres un mouvement à une mamie, tu lui dis de le refaire et tu t'en vas montrer un autre mouvement à un autre patient, tout en ne vérifiant pas que la mamie fait bien le mouvement et la corriger au besoin. C'était une apparté.

Et si tu choisis l'option kiné, tu pourras en effet choisir tes vacances, horaires de travail etc. Je pense que même à l'hôpital, personne n'appelle les kinés sur leurs jours de repos, pendant leurs vacances pour revenir travailler en les faisant culpabiliser et en les stigmatisant s'ils refusent. (Coucou les cadres de santé).
Donc en tant que kiné, tu t'assures déjà week-ends et vacances. Ca vaut peut-être le coup de faire deux ans d'études en plus et un crédit ou bien travailler pendant tes études pour te financer les années restant à charge.

Le mieux reste encore d'avoir des avis de kinés directement, je ne vais pas parler en leur nom, mais juste de ce que j'ai pu observer.
Je pense d'ailleurs que bien moins de kinés que des infirmiers sont en souffrance ou burn out.

Il n'y a pas tout ce passé et cette idée que les infirmiers ont de se dévouer pour le patient en allant jusqu'à s'oublier eux-mêmes au nom de la continuité des soins, ce qui est une cause évidente de burn out.

Bonne reflexion.
JEDYTE
Adepte
Adepte
 
Messages: 139
Enregistré le: 13 Avr 2015 10:07

Messagepar Lucas6986 » 22 Sep 2017 12:42

Merci pour vos retour.

Vu de cette manière c'est sûr que c'est différent.

J'ai pu voir que ce genre d'école pour kiné sans Paces existent en France mais c'est 10 000 euros l'année avec un diplome portugais.
La ça change tout effectivement.

J'ai cependant un BAC STI, donc pas général...

Je vais me renseigner de ce côté, et en fonction j'aviserai :D
Avatar de l’utilisateur
Lucas6986
 
Messages: 8
Enregistré le: 17 Juil 2017 15:42

Messagepar Creol » 22 Sep 2017 15:43

Vous pouvez aller en Allemagne et payer la même somme, prendre des cours accélérés en allemand langue étrangère (payé avec la formation) pour devenir kiné et revenir en France. Ils font du très bon boulot à ce niveau. J'ai suivi (uniquement ) les cours d'allemand (et pas de kiné) et je suis au moins une semaine par mois en Allemagne pour mes besoins professionnels (Karlsruhe, Offenburg et Freiburg)

Il y a pas mal d'écoles de Kiné pour français à 10 km de Strasbourg, Forbach et moins de 45min de Metz.
Toutes les personnes que je connais qui ont fait la formation de kiné en Allemagne sont aujourd'hui libéral en France.

Pour la formation d'infirmier, je vous déconseille fortement les formations à l'étranger.
Et je parle d'étranger immédiat (Allemagne, Suisse, Belgique, Luxembourg, Espagne, Italie ...)
Faite la en France. Faite là exclusivement en France. Pour le libéral il faut attendre un petit moment après le DE, D'autres libéraux vous répondront mieux que moi.
Personne ici ne connaît votre Background mais, si ce métier vous plait. Tant mieux.

ruppert_aurelie a écrit :Maintenant je sais pas pas quel sens vous voulez donner à votre profession et à votre vie. Mon avis ne sera qu'un avis parmi tant d'autres.

Voilà.
C'est ici que tout se joue.
Le milieu médical et para médical est en pleine mutation. Beaucoup ont laissé tombé, beaucoup sont partis.
Inversement beaucoup, avec le même profil que vous, sont venus.
Sachez bien où vous mettez les pieds....
Dernière édition par 1 le Creol, édité 1 fois.
infirmier dans une vie antérieure.
Avatar de l’utilisateur
Creol
VIP
VIP
 
Messages: 2110
Enregistré le: 07 Jan 2008 16:51
WLM: steeve97113@hotmail.com
Localisation: vit dans un camping car au pays des cigognes

Messagepar ide-1981 » 23 Sep 2017 08:47

Lucas6986 a écrit :Bonjour à tous,

Depuis janvier 2018, .....


2018???? :lol:

Bon bref en fait je ne comprend pas trop ce que tu veux...
Tu veux faire du libéral ou tu veux devenir IADE pour faire du smur?

Déjà, dans pleins de smur de France, il y a des IDE donc la spécialisation n'est pas nécessaire forcément mais les places sont très chères...
Tu risques, après le DE de devoir prendre un poste dans un autre service en attendant un poste aux urgences puis au smur...

Tu parles du salaire des ide libérales..je pense que 2000 euros pour 12h de travail c'est quand même assez loin de la vérité!!!! Mes amies gagnent plus que ça pour moins d'heures.

Ensuite, je comprends pas qu'on hésite entre ide et kiné car ce sont deux métiers complètement différent....surtout quand on fait une reconversion (avec tout ce que cela implique en terme de charge de travail scolaire, de sacrifices financiers et autres...).
Tu vas pas quitter un métier et faire une autre profession par dépit...genre faire IDE alors que tu voulais être kiné , tu vas aller de déception en déception pendant les études (si tu les finis) pour au résultat ne pas exercer et revenir à ton métier initial.

Après faire une PACES avec un bac STI... ça me semble très difficile... faut déjà que ton dossier soit retenu (car les bacheliers qui ont stoppé leurs études sont autorisés a s'inscrire en paces après étude de leur dossier) et après faut réussir à se classer pour kiné du 1er coup....
Les études à l'étranger pour les reconversions pour kiné me semblent plus adaptées.

bonne continuation
"Nursing is an Art" F.Nightingale

IBODE - bloc des urgences
Avatar de l’utilisateur
ide-1981
VIP
VIP
 
Messages: 3245
Enregistré le: 31 Jan 2006 10:59

Messagepar Lucas6986 » 25 Sep 2017 08:27

Merci pour votre retour.

Effectivement, c'est bien janvier 2017 et non 2018.

Pour faire simple, à la base je souhaitais être kiné depuis la découverte de ce métier lors d'une blessure.
J'ai toujours mis ce projet de côté par rapport au financement et à la Paces. Une année de fac, très sélective et 3 ans d'études (4 maintenant) sans chômage durant la PACES et pour les deux dernières années en IFMK, cela fait beaucoup.

Je suis donc parti sur infirmier, qui, en plus du chômage durant 2 ans (ou 3 ans avec extension), le financement de la formation est prit en charge par Pôle-emploi.

Je connais plus d'infirmières que de Kiné et tout le monde se plait dans leur métier.
En terme de salaire, je peux voir de tout. J'ai une amie infirmière qui est a 1600 euros et une autre qui touche plus de 2 200 euros.
Je connais deux kinés, les deux en libéral. Un qui touche 1 800 euros environ et un autre avec plus de 3 500 euros de revenu moyen par mois avec deux patients en même temps,
sauf pour les massages ou kiné spécifique (avec dépassement d'honnoraire).

Bien que les métiers soit différents, je suis attiré par les deux avec chacun leurs avantages et inconvénients.
J'ai eu la chance (ou non, tout dépend du point de vue), de connaître plusieurs kiné ent tant que patient : des kiné avec 3 patients en même temps, sur machine ou l'on est seul et un kiné qui prend du temps uniquement pour un patient. Je pense avoir une bonne image du métier dans son ensemble.
Pour infirmier, bien qu'on parle souvent avec mes amis, je ne vois pas ce qui ce passe dans les coulisses, je ne peux que les écouter et voir les avis sur les forums.

Pour tout avouer, ce qui avait fait basculer la balance pour infirmier, c'est le concours (plus abordable que la Paces), les 3 années d'études et le financement.
Et surtout, le fait de rester auprès de ma famille (avec un enfant).
Mais si c'est pour me retrouver avec mon salaire actuel (ou moins) avec des inconvénients en plus, il est vrai que cela ne sert pas à grand chose, même si j'en ai vraiment envie, faut-etre réaliste.

Et suite à vos postes, je remets tout mon projet en cause avec cette nouvelle : les études à l'étranger sans concours.
A une année près, je pourrai être kiné.
J'ai attendu 5 ans, je peux encore attendre 2 ans afin de mettre de l'argent de côté et ensuite pourvoir bien vivre durant la formation.

Maintenant, vivre loin de sa famille durant 4 ans, c'est un choix à prendre. Je vais bien me renseigner de ce côté là mais mon rêve est à porter de main.
Avatar de l’utilisateur
Lucas6986
 
Messages: 8
Enregistré le: 17 Juil 2017 15:42

Messagepar sam71 » 25 Sep 2017 09:57

Bonjour

Pour le financement par pole emploi pour la formation infirmière, il y a de plus en plus de regions qui ne financent plus, donc plus d'allocations chômage pendant la formation...
sam71
Adepte
Adepte
 
Messages: 129
Enregistré le: 11 Juin 2017 07:39

Messagepar Lucas6986 » 25 Sep 2017 13:35

Dans ma région, Pôle-emploi peut me financer 3 IFSI sur 5 pour le moment.
Avatar de l’utilisateur
Lucas6986
 
Messages: 8
Enregistré le: 17 Juil 2017 15:42

Messagepar Creol » 26 Sep 2017 18:40

Ok, c'est une bonne chose alors.
Bon courage pour vos projets.
infirmier dans une vie antérieure.
Avatar de l’utilisateur
Creol
VIP
VIP
 
Messages: 2110
Enregistré le: 07 Jan 2008 16:51
WLM: steeve97113@hotmail.com
Localisation: vit dans un camping car au pays des cigognes

Messagepar Marge2012 » 18 Avr 2019 18:58

Salut,
J'ai envie de dire quelque chose qui me semble tellement, mais tellement évident: On ne fait pas infirmier pour le salaire. Nous sommes extrêmement mal payés. Qu'on ne me dise pas le contraire. Ceux qui atteignent les 2 000€, c'est à quel prix!!! (WE, nuits, fériés, heures à gogo et tjs tjs d'énormes responsabilités!!!)
Pour des journées où l'ont fait le boulot de 2 ou 3 personnes, non-stop, prfois sans pisser ou avaler un café.

Voilà.

PS: Quand tu dis que tu as une idée globale de ce qu'est le métier de kiné... Ba non. Du métier de kiné en cabinet libéral oui. Le boulot de kiné à l'hôpital par exemple, est certainement BIEN différent!
Marge2012
 
Messages: 20
Enregistré le: 29 Avr 2012 13:35

Messagepar Lenalan » 22 Avr 2019 09:01

En établissement, en tant qu'IDE, on arrive difficilement à 2000€ (je les ai eu rarement, c'est plus autour de 1700-1800 voire beaucoup moins). Par contre en libéral, on compte pas au nombre d'heures (je n'ai pas compté mais je ne pense pas faire plus de 10h, on a pas vraiment d'horaires), et on ne peut pas faire un calcul moyen des revenus nets, c'est très différent d'un IDEL à l'autre. ça dépend de beaucoup de choses: nombre de patients, type de soins, déplacements... Je gagne largement plus de 2000€ par mois, mais je ne sais pas si c'est plus ou moins qu'un kiné, et d'ailleurs je m'en fiche un peu :D
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 15676
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29


Retourner vers « Profession infirmière (IDE) »



Publicité

-