Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 20 Nov 2018 19:04

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Circadienne » 05 Oct 2018 07:45

Bonjour, j’ai récemment pris un nouveau poste dans un service de soins palliatifs, alors que j’etais auparavant en service de rea.
C’etait Un choix personnel, je voulais du changement.
J’ai été embauchée pour être de nuit, suite à de moultes péripéties (une collègue assurant l’interim De nuit le temps de ma formation de jour au sein du CH ou je venais d’arriver, ma cadre souhaitait qu’elle reste de nuit finalement) j’ai obtenu mon poste de nuit.
Nous travaillons en trinôme 1 IDE , 2 AS.
Je suis l’IDE, et j’ai à mes côtés deux AS chevronné(e)s (1 homme et une femme), ayant eu aussi des expériences compliquées avec un collègue précédent (aucune considération de sa part, selon elles). J’ai donc voulu essayer d’etre sympa, de travailler en confiance.
Mais une des 2 n’a de cesse de remettre en cause mes décisions. Un exemple? Un patient muté d’un CHU tardivement, sa sonde n’étais pas fonctionnelle, le médecin de garde me demande de déposer et reposer une SV, et là elle a passe pas loin d’une heure à me dire que je n’aurai pas du le faire, que ce n’est pas l’habitude du service, que je vais avoir des soucis, alors que tout a été fait avec le médecin.
C’est souvent comme ça, un patient en hébergement qui a mal au crâne, ATCD d’AVC , HTA systolique ET diastolique je fais un test neuro (clignez des yeux, serrez mes mains, poussez mes mains avec vos pieds) elle me dit que c’est de la merde, que je ne suis pas médecin et elle me fait devant l’equipe De jour
Je ne sais plus quoi faire, je me sens nulle de chez nulle. J’ai même plus envie d’aller au travail.
Quoi faire pour que ça s’arrange?
Circadienne
Régulier
Régulier
 
Messages: 44
Enregistré le: 29 Nov 2012 20:40

Messagepar aude2002 » 05 Oct 2018 08:12

Bonjour, vous dites que vous êtes nulle mais il faudrait vous poser des questions sur les actes infirmiers que vous faites.
Vous dites : que le médecin vous demande de reposer une SV la prescription est écrite où orale ???? qui dit prescription écrite OUI et orale NON
D'autre part le test neuro y a t'il un protocole dans votre service signé par le chef de service si OUI et bien vous faites le test si NON, vous ne faites pas !!!
Et puis il est où votre cadre infirmier de votre service aussi bien de jour que de nuit ????!!!!
Les aides soignants ne sont pas là à vous dire ce que vous devez faire en acte infirmier mais ils se rendent compte peut-être de certains abus ?!! c'est à vous en tant qu'infirmière de clarifier les choses avec le service en général.
les infirmier-e-s ne sont pas que des exécutant-e-s. :P
Avatar de l’utilisateur
aude2002
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 200
Enregistré le: 26 Mai 2011 10:53

Messagepar Lenalan » 05 Oct 2018 09:00

Non tu n'es pas nulle :D Peut-être que les AS "chevronnées" te mettent en garde, sans jugement, pour t'éviter des ennuis, ça part d'une bonne intention. Si tu as une prescription écrite, datée, signée, pour la sonde, je ne vois pas ce qu'elle peut dire (c'est pas dans les habitudes du service de changer des sondes??). Par contre si le médecin t'a juste dit oralement de le faire, elle n'a pas ce que tu as à faire, mais tu ne dois pas le faire si c'est juste oral (combien de fois ils nous font faire des choses oralement et après viennent dire "j'ai jamais dit de faire ça"? Ils te couvriront pas en cas de soucis, à toi de te protéger). A toi aussi de te positionner et d'insister auprès du médecin pour avoir une prescription en bonne et due forme pour pouvoir faire le geste (sinon ils vont te demander tout et n'importe quoi sans prescription, là au moins ils savent qu'ils vont devoir faire les choses correctement). Peut-être que l'AS n'est qu'AS, mais elle te met en garde et elle a raison.

Même chose pour le test neuro....
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 14721
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Circadienne » 05 Oct 2018 13:09

Bien entendu que le médecin a prescrit le changement de sonde, il a d’ailleur essayé aussi et est resté avec moi tout le temps du soin.
Les tests neuro soumis à protocole? C’est à dire que si le patient avait fait un avc comme je n’ai pas de protocole de vérification des fonctions neuro, je ne peux pas les vérifier? Réveiller un médecin la nuit pour une cephalee c’est sa première question : les fonctions neuro? Déficit? Trouble de la parole ou manque du mot?
Je n’ai pas eu l’impression d’outrepasser mon droit là, mais j’y ferai attention.
Circadienne
Régulier
Régulier
 
Messages: 44
Enregistré le: 29 Nov 2012 20:40

Messagepar Lenalan » 05 Oct 2018 13:28

Circadienne a écrit :Bien entendu que le médecin a prescrit le changement de sonde, il a d’ailleur essayé aussi et est resté avec moi tout le temps du soin.
Les tests neuro soumis à protocole? C’est à dire que si le patient avait fait un avc comme je n’ai pas de protocole de vérification des fonctions neuro, je ne peux pas les vérifier? Réveiller un médecin la nuit pour une cephalee c’est sa première question : les fonctions neuro? Déficit? Trouble de la parole ou manque du mot?
Je n’ai pas eu l’impression d’outrepasser mon droit là, mais j’y ferai attention.


Alors c'est quoi qu'ils ne font pas dans ce service par rapport à la sonde? je vois pas :D
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 14721
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Circadienne » 05 Oct 2018 14:28

En gros il aurait fallu que je dise au médecin de faire transférer le patient en urologie pour la pose de sonde double courant.
Une collègue de jour m’a dit que le transfert en uro c’etait Vraiment quand ils n’y arrivaient pas.
Circadienne
Régulier
Régulier
 
Messages: 44
Enregistré le: 29 Nov 2012 20:40

Messagepar Circadienne » 05 Oct 2018 14:31

Et tout est comme ça. Tout. Je ne peux pas trop en dire sur un forum, mais ça me mine le moral. Je n’en peux vraiment plus de me faire rabaisser des qu’elle le peux.
Circadienne
Régulier
Régulier
 
Messages: 44
Enregistré le: 29 Nov 2012 20:40

Messagepar Lenalan » 05 Oct 2018 14:40

Circadienne a écrit :En gros il aurait fallu que je dise au médecin de faire transférer le patient en urologie pour la pose de sonde double courant.
Une collègue de jour m’a dit que le transfert en uro c’etait Vraiment quand ils n’y arrivaient pas.


C'est un peu n'importe quoi, j'ai travaillé en médecine et en soins palliatifs, on a jamais envoyé personne en uro pour faire poser une sonde (elles auraient été ravies :lol: ). Par contre ça nous est arrivé de faire venir l'urologue pour poser une sonde quand on y arrivait pas, mais pas de déplacement de patient (ou alors en consultation uro si l'urologue y est et que c'est plus pratique pour lui)....
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 14721
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar augusta » 05 Oct 2018 16:51

Circadienne a écrit :Et tout est comme ça. Tout. Je ne peux pas trop en dire sur un forum, mais ça me mine le moral. Je n’en peux vraiment plus de me faire rabaisser des qu’elle le peux.


Ce que vous relatez ressemble effectivement à cela.
Comment peut-on dire (pour Lenalan) que ce que vous dit l'AS "part d'une bonne intention"?
Cela me fait plutôt penser à une forme de résistance au changement.
Quelles étaient les relations entre cette AS et l'IDE à qui vous succédez?

A part mettre les pieds dans le plat, et lui rappeler que vous êtes IDE, et que c'est vous qui décidez des actes qui relèvent de votre compétence....je ne vois pas.
Elle va vous tester pour voir jusqu'où elle peut aller.....craquera, craquera pas?
Ne vous laissez pas faire.
Vous n'êtes très certainement pas nulle. Ne laissez pas cette collègue vous mettre à mal. Rappelez lui que vous venez de Réa.
"Penser, c'est penser jusqu'où on pourrait penser différemment" Michel Foucault
Avatar de l’utilisateur
augusta
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 10325
Enregistré le: 23 Mai 2008 19:29
Localisation: Dans les livres et aussi ailleurs.

Messagepar execho » 05 Oct 2018 19:16

devant la collègue A S qui ne vous dénigre pas,demandez donc en souriant à votre agresseur à l'occasion d'une récidive si elle compte continuer longtemps à vous critiquer?Le but étant de l'isoler.Ne même pas entamer une discussion et filer faire un soin.
execho
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4457
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar Lenalan » 05 Oct 2018 19:45

Non mais je pensais au départ que l'AS relevait une anomalie comme une absence de prescription ou un glissement de tâche!
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 14721
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Leopold Anasthase » 05 Oct 2018 20:53

Bonjour

Vous n’avez besoin de personne, et sûrement pas d’un protocole, pour faire une évaluation rapide neurologique. D’ailleurs, en AFGSU, l’évaluation de l’expression du visage, de la mobilité des membres et de la parole est enseignée à tous, aide-soignant comme ide comme médecin ou manip radio.

Vous travaillez avec des grandes gueules qui se disent (avec une bonne ou une mauvaise intention) que leur expérience leur permet de vous expliquer votre métier. Ce que je vous propose de faire, c’est de leur demander leur avis : qu’est-ce que vous en pensez, que feriez vous ? Vous écoutez et vous prenez votre décision.

Et non vous n’êtes pas nulle.
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 11522
Enregistré le: 06 Mai 2004 14:45
Localisation: ici

Messagepar caqui13 » 05 Oct 2018 22:13

Circadienne a écrit :Bien entendu que le médecin a prescrit le changement de sonde, il a d’ailleur essayé aussi et est resté avec moi tout le temps du soin.
Les tests neuro soumis à protocole? C’est à dire que si le patient avait fait un avc comme je n’ai pas de protocole de vérification des fonctions neuro, je ne peux pas les vérifier? Réveiller un médecin la nuit pour une cephalee c’est sa première question : les fonctions neuro? Déficit? Trouble de la parole ou manque du mot?
Je n’ai pas eu l’impression d’outrepasser mon droit là, mais j’y ferai attention.

Tu as raison , l évaluation neuro , n est pas un protocole ou une prescription médicale : les pupilles , le déficit moteur etc etc , c est notre rôle propre .
IDE 1985
caqui13
VIP
VIP
 
Messages: 2065
Enregistré le: 21 Jan 2013 15:21

Messagepar Circadienne » 05 Oct 2018 22:40

Merci à tous, avant moi une IDE précédente est partie justement pour un PB de relationnelle avec cette personne, son collègue AS lui passe bien, à vrai dire on ne l’entends pas, mais certaines personnes sont parfois choquées de la manière dont elle s’adresse aux autres ( agent d’accueil...)
J’ai décidé de tenter une discussion devant témoin avec elle, je vais prendre mon courage à 2 mains lundi.
Si ça ne s’attenue pas, je n’aurais pas d’autres choix que de faire un rapport circonstancié à mes supérieurs.
Le fait que je vienne de rea ne change rien, en palliatif l’approche n’est pas du tout la même, et c’est un nouvel apprentissage et cela enrichi d’humanite Mon côté parfois trop technique, j’apprecie ce changement.
Mais je me sens inférieure, diminuée, et ayant déjà très peu de confiance en moi, ça ne s’arrange pas.
Merci à tous
Circadienne
Régulier
Régulier
 
Messages: 44
Enregistré le: 29 Nov 2012 20:40

Messagepar Jo_bis » 06 Oct 2018 13:26

Circadienne a écrit :Bonjour, j’ai récemment pris un nouveau poste dans un service de soins palliatifs

Je vous rassure : vous êtes nouvelle dans ce service et vous avez l'excuse de ne pas tout connaitre de son fonctionnement.

Circadienne a écrit :j’etais auparavant en service de rea.
Donc, vous maitrisez à priori, du point de vue technique, les tenants et aboutissant de votre profession. :clin:

Circadienne a écrit :’ai à mes côtés deux AS chevronné(e)s (1 homme et une femme), ayant eu aussi des expériences compliquées avec un collègue précédent (aucune considération de sa part, selon elles).

Tiens donc ! Vous m'étonnez ! :?

Circadienne a écrit :Mais une des 2 n’a de cesse de remettre en cause mes décisions.

Je vais être claire : une AS, aussi "compétente" soit-elle, n'a pas à vous dire ce que vous devez faire. La collaboration a ses limites, notamment celles de la compétence.

Circadienne a écrit :Quoi faire pour que ça s’arrange?
Vous avez plusieurs degrés de réaction :
1) "Je sais ce que j'ai à faire. merci." ou "Je n'ai pas besoin de tes conseils"
2) "C'est quoi ton problème ?" ou "tu va continuer encore longtemps?"
3) En référer à l'encadrement séance tenante. Vous n'avez pas à couvrir ce genre de débordements.

augusta a écrit :A part mettre les pieds dans le plat, et lui rappeler que vous êtes IDE, et que c'est vous qui décidez des actes qui relèvent de votre compétence....je ne vois pas.Elle va vous tester pour voir jusqu'où elle peut aller.....craquera, craquera pas?Ne vous laissez pas faire.Vous n'êtes très certainement pas nulle. Ne laissez pas cette collègue vous mettre à mal. Rappelez lui que vous venez de Réa.

Je suis d'accord.

execho a écrit :devant la collègue A S qui ne vous dénigre pas, demandez donc en souriant à votre agresseur à l'occasion d'une récidive si elle compte continuer longtemps à vous critiquer? Le but étant de l'isoler. Ne même pas entamer une discussion et filer faire un soin.

C'est effectivement une autre possibilité. :D
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9004
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33


Retourner vers « Profession infirmière (IDE) »



-