HYGIENE

Frère Jacques, lavez-vous les mains !

Cet article fait partie du dossier :

Hygiène hospitalière

    Précédent Suivant

L’OMS recommande de se laver les mains en 6 étapes afin de réduire au maximum les microorganismes et limiter la contagion. Cependant, parvenir à mémoriser la technique afin de procéder de cette façon de manière automatique est plus compliqué qu’il n’y parait. C’est pourquoi une équipe de chercheurs canadiens a eu une idée créative : apprendre aux enfants à se laver convenablement les mains en réécrivant avec eux la comptine bien connue de « Frère Jacques ». Les résultats semblent au rendez-vous.

Une hygiène des mains régulière, que ce soit à l’école comme dans la vie quotidienne, est recommandée pour limiter la propagation des virus respiratoires et gastrointestinaux. Mais encore faut-il maitriser la technique…

Au Canada, les enfants apprendront à présent à se laver les mains en chanson ! Des spécialistes se sont penchés sur le lavage des mains chez les tous petits et sur comment leur apprendre à le faire correctement. En effet, si se laver les mains peut sembler une tâche particulièrement aisée, l’OMS recommande une méthode bien précise qui consiste à procéder en 6 étapes bien distinctes pour éliminer le maximum de microorganismes potentiellement pathogènes et ainsi limiter la propagation des infections.

Chanter devant son lavabo

Or, recourir à des chansons, notamment à des mnémoniques musicaux basés sur des comptines célèbres, peuvent aider les enfants à apprendre les mesures d’hygiène. Cela permet de rendre l’enseignement amusant et ludique tout en augmentant l’attention et la coordination. Il a d’ailleurs été démontré que d’introduire des instructions dans les paroles d’une chanson permet d’acquérir plus rapidement de nouvelles compétences par rapport à des énoncés juste déclarés. En outre, les enfants sont exposés, dès leur plus jeune âge, à des moyens mnémotechniques musicaux pour retenir une leçon par exemple la chanson ABC pour l’alphabet.

C’est pourquoi des chercheurs du département de pédiatrie de l’hôpital des enfants de l’est Ontario (Canada) ont eu une idée originale : changer les paroles d’une comptine très connue, en l’occurrence Frère Jacques, pour y inclure les différentes étapes du lavage des mains. Pour cela ils ont demandé la collaboration d’élèves de maternelle et de primaire. Cette coopération permettait de veiller à la bonne compréhension du public cible des paroles revisitées et surtout s’il pouvait facilement tirer partie du rythme et des rimes pour retenir les étapes clés d’une bonne hygiène des mains.

Les paroles revisitées de "Frère Jacques"

  1. Dormez-vous ? // Frottez vos paumes
  2. Dormez-vous ? //Entre les doigts
  3. Frère Jacques, Frère Jacques // Lavez le dos (d’une main), Lavez le dos (de l’autre main)
  4. Sonnez les matines // Tournez autour des doigts
  5. Sonnez les matines // Frottez-les sur l’envers
  6. Ding, ding, dong // Attaquez le pouce (d’une main)
  7. Ding, ding, dong // Attaquez le pouce (de l’autre main)

Une baisse des agents microbiens sur les mains ?

Pour vérifier si cette méthode musicale pouvait s’avérer efficace pour réduire la charge microbienne, un marquage fluorescent a été appliqué sur les mains des bambins au début de l’expérience. Elles ont ensuite été examinées après lavage à l'eau et au savon pour analyser le taux de fluorescence résiduelle. Les résultats montrent une réduction de la présence du marquage, ce qui tend à prouver que cette technique mnémotechnique peut avoir un intérêt certain pour prévenir les épidémies dans les écoles ou du moins réduire la transmission des infections.

D’autre part, au vu des défis cliniques que représente le respect de ce processus en six étapes, ce moyen mnémotechnique pourrait aussi être utilisé en milieu du soin. Bien entendu, des expériences complémentaires sont nécessaires avant que son application définitive ne soit établie. Les auteurs prévoient notamment de tester cette chanson en classe pour déterminer son acceptabilité sociale et son potentiel d’apprentissage à long terme.

Journaliste infirmiers.com roxane.curtet@infirmiers.com  @roxane0706

Retour au sommaire du dossier Hygiène hospitalière

Publicité

Commentaires (0)