GRANDS DOSSIERS

Emmanuel Macron souhaite "un accès au doctorat à plus de paramédicaux"

Cet article fait partie du dossier :

Présidentielles

    Précédent Suivant

Emmanuel Macron, candidat à l'élection présidentielle, a présenté le 2 mars dernier son programme officiel, avec plusieurs mesures dans le secteur de la santé, dont plusieurs déjà détaillées lors de précédentes interventions. Certaines intéressent même les paramédicaux...

Emmanuel Macron programme santé 2017

Crédit : En Marche! - Légende : En matière de santé, le candidat Macron prône "la révolution de la prévention et l’accès à la santé pour tous".

Après avoir présenté la semaine passée la stratégie économique et budgétaire de son programme, annonçant un plan d'investissement de 5 milliards d'euros en santé, le candidat du mouvement En Marche! diffusé lors d'une conférence de presse un livret présentant le résumé de ses propositions, distribué à plusieurs centaines de journalistes présents. Le reste du programme a été publié sur son site internet par thématique.

Pour chaque thématique, le candidat a réalisé un diagnostic puis formulé des propositions déclinées en objectifs. Pour le volet santé, Emmanuel Macron s'est déjà exprimé à plusieurs reprises, notamment de manière détaillée au centre hospitalier (CH) de Nevers. S'agissant du diagnostic pour ce secteur, il estime que le système de santé présente plusieurs forces importantes avec une bonne couverture des gros risques, mais plusieurs faiblesses et inégalités majeures en santé. Il propose de faire vite évoluer le système et de le faire s'adapter profondément pour affronter 5 défis majeurs (défis épidémiologique, technologique, écologique, démocratique et économique).

Voici ses propositions:objectif 1 : conduire la révolution de la prévention financer des actions de prévention au titre des missions d'intérêt général dans les établissements de santé et des objectifs de performance pour tous les professionnels de santé libéraux ; créer un service sanitaire de 3 mois pour tous les étudiants en santé: 40.000 d'entre eux interviendront dans les écoles, les entreprises, pour des actions de prévention ; faire évoluer la...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (1)

mickaelm

Avatar de l'utilisateur

141 commentaires

#1

merci ...vraiment

donc :
- on oblige les étudiants à faire un service sanitaire...c'est vrai qu'on ne donne pas assez déjà.....
- on rémunère mieux les généralistes, c'est sans aucun doute la profession dont le salaire est le moins en adéquation avec les responsabilités.....
- plus d'autonomie concernant les salaires dans les hôpitaux, on pourrait par exemple augmenter les primes des directeurs fixées sur les objectifs de baisse des coûts, elles ne sont pour l'instant que de 20 à 30 000 Euros/an par directeur...et puis les primes au mérite on sait bien que cela favorise les initiatives....
- on développe les doctorats, avec un peu de chance on aura pas à augmenter le salaire de ceux qui en auront un, comme on ne le fait déjà pas pour ceux qui ont des Diplômes Universitaires, et puis on pourra toujours dire que la grille de la FPH ne prévoit rien, le temps que la grogne s'organise et que les doctorants puissent avoir du poids dans la négociation, il y aura bien 50 ans de passé.
- on maintient les effectifs actuels, c'est vrai qu'il y a déjà largement assez de soignants...

Vraiment Mr Macron votre programme fait vraiment rêver....surtout les DRH et autres gestionnaires de la FPH