AU COEUR DU METIER

Il faut cultiver les jardins… thérapeutiques !

Les jardins thérapeutiques qui fleurissent ça et là au sein des établissements de santé et médico-sociaux sont surtout des jardins de vie : un lieu où il se passe des choses ! Apaisants, ressourçants, bienveillants, les jardins thérapeutiques permettent aux équipes soignantes de renforcer les liens soignants/soignés au travers d'une activité de médiation et bien au-delà ; et ça marche. Explications.

le jardinage bénéfique pour les soignés et les soignants

Bêcher, planter, récolter… une activité bénéfique pour tous, soignés comme soignants...

Nous savons depuis toujours que la Terre est notre amie mais nous l’avons parfois oublié. Toute personne peut être concernée par les vertus d’un jardin thérapeutique, qu’elle soit valide ou non. Venus des Etats-Unis mais aussi du Canada où ils existent depuis plus de 50 ans, les jardins thérapeutiques sont en pleine expansion. L'Australie ou le Japon connaissent actuellement de belles avancées en la matière. En France, nous n’en sommes qu’au début mais nous assistons à une forte demande des établissements de santé et médico-sociaux. L'implantation de ces jardins thérapeutiques a fait ses preuves. Ils sont en effet des lieux de repos et de calme favorisant l’équilibre psychologique et contribuant donc au mieux-être. Le patient va avoir un but dans sa journée, parfois même une responsabilité en plantant, semant ou récoltant une plante ou un légume. En sortant d'un lieu habituellement clos pour être en lien avec la nature, donc avec la vie, il va retrouver les loisirs qu'il avait avant, activant ainsi la réminiscence.

Des bienfaits multiples...Des bienfaits multiples...

  • Bienfaits pour la personne : le jardin devient un but dans la journée, parfois même une responsabilité.
  • Bienfaits pour l'équipe soignante : la relation duelle est modifiée grâce à l'outil jardin. L'accompagnement est doux, dans un cadre propice à l'apaisement.
  • Bienfaits pour l'institution : le jardin est un nouvel outil d'accompagnement des personnes. En plus d'être esthétique, il est facile d'accès et peut être utile tant pour les résidents que pour les soignants ou les familles.
  • Bienfaits pour les familles : le jardin est un lieu de quiétude où les familles peuvent se retrouver avec la personne résidente, prendre le temps, savourer la chaleur du soleil sur le visage. Un lieu où la relation est simplifiée car un lieu non médicalisé.

Afin que chacun s'approprie le jardin…Aujourd’hui, ces jardins se développent au sein de structures diverses telles que des établissements pour personnes âgées, unités d’accueil Alzheimer, centres d’accueil pour personnes en situation de handicap, centres d’accueil pour personnes autistes, hôpitaux et cliniques, centres de rééducation, prisons… Les intervenants sont des soignants, qu’ils soient infirmiers, aides-soignants, ergothérapeutes, psychologues, kinésithérapeutes,...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)