AU COEUR DU METIER

Un premier pas… en médecine tropicale ! (Episode 2)

Cet article fait partie du dossier:

Humanitaire

    Précédent Suivant

Jérémie, un des membres du comité de rédaction d’Infirmiers.com, suivi il y a quelques mois lors d'une mission aux Philippines, se lance dans une nouvelle aventure et reprend la route des cours pour une formation en médecine tropicale, à l’Institut de Médecine Tropicale d’Anvers, en Belgique. Une série qu’il nous propose de vivre de l’intérieur, 3 mois durant. Aujourd'hui épisode 2 !

Médecine tropicale d'Ancers vipères

Oups ! Pas très sympathiques ces résidents...

C’est en Belgique, dans la ville d’Anvers, que se déroule l’une des formations les plus renommée en Médecine Tropicale, passage privilégié de nombreux infirmiers avant de partir en humanitaire. Comme je l'ai évoqué dans le premier épisode, les jours s’enchaînent et les heures de cours s’accumulent à l’Institut de Médecine Tropicale d’Anvers (IMT). Le programme est dense et les sujets traités y sont variés, l’occasion pour les 70 infirmiers et sages femmes redevenus étudiants pour quelques mois, de se familiariser avec de nombreuses pathologies plutôt rares sous nos latitudes. Aux jolis noms de Leishmaniose, trypanosomiase, leptospirose, ou Ricketsioses… ces maladies dites « tropicales » font parti du menu quotidien.

Mais bien heureusement, le post-graduat en médecine tropicale ne consiste pas seulement à assimiler les formes cliniques, les traitements et l’étude des vecteurs de ces nombreuses pathologies. Le programme très riche de la formation est axé autour de 5 modules appelés  des « scénarios ». Les cours théoriques et pratiques sont donc regroupés autour de ces 5 thématiques : mener une campagne de vaccination, gestion des épidémies, les systèmes de santé locaux, gérer la réhabilitation nutritionnelle, gérer un programme de santé reproductive. 

Ah les ateliers pratiques à la découverte de la petite bête ! Derrière les microscopesIls sont nombreux les intervenants du post-graduat à défiler chaque jour dans les salles de cours. Médecins, infirmiers, logisticiens, anthropologues, mais aussi entomologistes ou biologistes, ayant comme principal point commun, une connaissance affûtée des réalités du terrain. La plupart d’entre eux travaillent pour l’Institut de Médecine Tropicale d’Anvers, mais ont aussi une riche expérience dans...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)