AU COEUR DU METIER

Pourquoi et comment rediger un article professionnel ?

Cet article fait partie du dossier:

Compétences infirmières

    Précédent Suivant

Mais d’abord, pourquoi publier un article professionnel ? Pour faire partager ses connaissances à d’autres ? Pour faire connaître ses idées, ses expériences ? Les articles sont faits pour être lus mais ils peuvent aussi être discutés (il n’y a pas qu’une seule vision des choses), controversés, critiqués, approfondis. Ils peuvent aussi engager une réflexion commune sur un sujet particulier.

Pour qui écrire ?

Il est en effet important de savoir pour qui on écrit, de connaitre son « auditoire » parce qu’on ne s’adresse pas de la même façon à des professionnels avertis, parlant tous un seul et même langage, et à des « profanes » . Donc en connaissant ses lecteurs, on peut adapter son langage afin qu’ils puissent tous comprendre l’article (si on parle chinois à un français, il y a de fortes chances pour qu’il ne comprenne rien. Un article s’adresse donc toujours à un public qui peut bien sûr être très varié comme par exemple celui du site infirmiers.com

  • Infirmier(ère)s diplômé(e)s d’état (D.E) dans tous les secteurs : hospitalier (public, privé et cela dans tous les services : médecine, chirurgie, maternité, soins de suite et réadaptation, gériatrie, pédiatrie, urgences, psychiatrie, enseignement, etc.), extra hospitalier (libéral, scolaire, entreprise, humanitaire…). etc.
  • Infirmier(ères) D.E spécialisé(e)s : Puéricultrice, Bloc opératoire, Anesthésie,
  • Infirmier(ères) D.E cadre, cadre supérieur, Directeur des Soins
  • Etudiants Aide Soignant, auxiliaire de puériculture, IDE, écoles de spécialités, écoles de cadres.
  • Syndicat, coordination, associations infirmières.

Pour quel éditeur ?

Il est important aussi de connaître les objectifs de la revue ou du site pour savoir si l’article que vous avez rédigé peut ou non les intéresser.

Par exemple les objectifs du site infirmiers.com sont :

  • Diffuser de l'information « fiable » et « crédible »  gratuitement sur internet pour les infirmiers spécialisés ou non, étudiants infirmiers et personnes désirant passer le concours d’entrée dans les Instituts de Formations en Soins Infirmiers (IFSI).
  • Créer des espaces virtuels d'échanges et de communication entre les professionnels et étudiants.
  • Aider les candidats au concours IFSI à préparer le concours, à leur faire connaître la profession et le système d'enseignement.
  • Fournir aux étudiants infirmiers un outil internet complémentaire à leur formation, la partie « médicale » étant systématiquement relue par un médecin pour ceux « diffusés » sous notre responsabilité.
  • Proposer aux professionnels des actualités et documents afin d'améliorer leur pratique et la qualité des soins qu’ils prodiguent.
  • Lutter contre la pénurie en permettant aux professionnels infirmiers de consulter des annonces d'offres d'emploi et de déposer leur Curriculum Vitae sur le site www.emploisoignant.com.

Il faut savoir que toutes les rédactions se gardent le droit ou non de diffuser un article.

Recommandations aux auteurs :

Toutes les revues et sites internet disposent de « recommandations aux auteurs » avec en général des informations sur la forme, le fond.

Voir par exemple : « Recommandations aux auteurs » d’infirmiers.com. Il est important de s’y soumettre car votre article peut se voir refusé si vous n’avez pas respecté ces recommandations…

Soumission d’un article :

Dans les « recommandations aux auteurs », il est généralement indiqué sous quelle forme doivent être envoyés les articles : forme « papier » et/ou par internet.

L’article est ensuite soumis à un comité de rédaction « pour avis et observations ». Celui-ci peut demander des modifications, des explications supplémentaires qui  peuvent être mineures ou importantes. Elles peuvent aussi bien porter sur la forme (présentation, découpage du texte, bibliographie….) que sur le fond (suppression des longueurs, synthèse ou au contraire développement d’un passage ….). Des propositions rédactionnelles pourront être soumises pour validation aux auteurs.

Les rédactions se réservent toujours le choix de la date de parution de l'article.

Déontologie :

Quand un auteur soumet un article à une revue ou un site internet, déontologiquement, ce dernier ne doit pas être soumis simultanément à une autre revue ou avoir déjà fait l’objet d’une publication, même dans une autre langue. Un article peut être republié si il y a eu accord entre les rédactions, ce qui peut arriver quand le lectorat des revues n’est  pas le même.

Les rédactions font généralement signer aux auteurs des contrats de cession de l’ensemble des droits d’auteurs afin d’obtenir l’exclusivité des articles.

Il faut aussi :

  • Anonymiser les faits, les lieux et les personnes. Si on cite des lieux (hôpitaux) il faut l'autorisation de la direction.
  • Ne pas prendre de position personnelle, s'en tenir au fait si c'est un article d'actualité
  • Ne pas « plagier » un auteur, ni faire un « copier / coller ».

Une citation ne doit pas excéder une quinzaine de lignes. L’auteur qui cite un autre auteur est responsable de ses références qui doivent toujours être établies à partir de documents originaux.

Les points essentiels autour de l'article :

  • Essayez toujours de commencer par rédiger un plan. Cela vous aidera. Le plan peut se construire aussi au fur et à mesure que vous rédigez votre article. Il n’est définitif qu’à la fin de votre article. Une base de plan, dès le début de la rédaction, permet de savoir où l’on va…
  • Un article doit aussi toujours être argumenté, documenté.
  • Attention si vous faites votre recherche d’informations sur internet. En effet, Internet propose un océan d'informations peu organisées. De plus Internet n’est pas « parole d’évangile »… Faites toujours très attention à la fiabilité des informations trouvées !!! Citez vos sources : pour les sites internet indiquez leur URL (Uniform Ressource Locator) c'est-à-dire leur adresse Internet. Ainsi http://www.arsi.asso.fr est l’URL du site de l’Association de Recherche en Soins Infirmiers (ARSI). Indiquez également la date de consultation et surtout, recoupez vos informations. Il faut aussi savoir qu’il n'y a pas qu'Internet. Il existe des bibliothèques, des livres, des revues, des dictionnaires, des encyclopédies. Ces supports permettent quelquefois de "jeter" ou compléter des informations récupérées sur Internet.
  • Multipliez vos sources, comparez les informations trouvées, N’écoutez pas seulement un avis.
  • Titre : précis, il doit refléter votre article
  • Sources : les citer et les vérifier
  • Texte : Un cours, un article de fond doivent être exhaustifs. Cela donne de la valeur à l'article  Il ne doit pas faire plus de 10 pages.
  • Abréviations : elles doivent être évitées. Sinon leur signification doit être précisée entre parenthèses lors de leur premier emploi
  • Iconographie : photographies, schémas légendés. Vérifiez les droits de publication (« droit à l’image » et droit d’auteur) si vous utilisez une iconographie qui n'est pas la vôtre. L'iconographie est capitale pour mettre en valeur votre article. Ne publiez une image que si l’auteur est d’accord.
  • Notes : Les notes, pour faciliter la présentation sur Internet, seront appelées dans le texte par un chiffre entre crochet [1], [2], etc. et saisies en bas de page sous la rubrique "notes".
  • Signature des auteurs : Noms, prénoms, mél, fonctions et titres exacts.
  • Date : date de création de l'article et de sa mise à jour si nécessaire
  • Format du texte : Tous les textes doivent être dactylographiés au format RTF, doc (Word), éventuellement en PDF. Pour les sites internet, évitez au maximum les fioritures permises par Word. Elles ne sont pas ajustables au web, effectuez donc une présentation simple avec des paragraphes et de la couleur (sans en abuser).
  • Il faut éviter au maximum les annexes.  Par exemple, il est inutile de mettre in extenso un texte de loi, sachant que le lecteur peut aisément le retrouver dans la bibliographie.
  • Présentez vos articles de la façon la plus cohérente et la plus logique possible, sans ambiguïtés, pour de meilleures conditions de lisibilité. Pensez toujours à la hiérarchie de l'information, aux messages essentiels à faire passer et, à la structure de votre plan rédactionnel.
  • Si vous présentez un article « critique », il faut qu’il soit fondé sur des « faits », des « arguments » des « preuves ».
  • Bibliographie : Les références bibliographiques seront appelées dans le texte par un numéro d'ordre (1), (2), etc. et regroupées en fin de texte selon cet ordre sous la rubrique "Bibliographie". Elles seront rédigées selon la nomenclature internationale de Vancouver : ex : Dupont J. Les noms de famille en France. Coucou éditions 2003 ; 356 : 07-35

Conclusion :

Ecrire un article n’est pas facile. Mais c’est en forgeant que l’on devient forgeron. N'oubliez pas que votre reconnaissance professionnelle passe de plus en plus par l'écrit et la publication de vos travaux. Bon courage !

Bibliographie

  • DE BACK V : « Ecrire dans la presse professionnelle - Manuel à l’usage des infirmières auteures » Ed Conseil International des Infirmières (CII) Genève  2005 37p
  • FORMARIER M : « les publications scientifiques - Recommandations pour la rédaction et la publication » Revue Recherche en Soins Infirmiers (RSI) article à paraître.
  • ISAMBART G : « La recherche d’informations sur Internet » Remise à jour le 13 Mars 2007. http://www.arsi.asso.fr/recherche_information.pdf
Creative Commons License


Rédacteur en Chef infirmiers.com
Guy.isambart@infirmiers.com

Retour au sommaire du dossier Compétences infirmières

Publicité

Commentaires (0)