AS

L'aide-soignant et la bientraitance : thématique des JFAS 2021

par .

Cet article fait partie du dossier:

Exercer dans le privé

    Précédent Suivant

Les 21 et 22 janvier 2021, l'Espace Charenton, à Paris, accueillera les 7e Journées Francophones des Aides-Soignants (JFAS). Au programme, une thématique au cœur de la pratique soignante : "L'aide-soignant et la bientraitance". La bientraitance, un concept souvent "fourre-tout", mal défini car il s’agit d’un néologisme, doit être un modèle de respect et d’humanisme dans les situations du "Prendre Soin", répondant ainsi à la nécessité de donner du sens au soin tout en respectant les droits et le choix des usagers.

soignante patiente

La bientraitance au cour des JFAS 2021, où comment mettre en perspective "l’enjeu d’une société tout entière, un enjeu d’humanité…"

Acteur incontournable de l’équipe soignante, aussi attentif que proche des patients et de leur famille, l’aide-soignant - quelques 460 000 professionnels en exercice - est aujourd'hui plus que jamais en attente d'échanges et de formations pour faire face à un exercice en pleine mutation. C’est également un professionnel de santé souvent en souffrance, en attente de valorisation de son rôle et de ses compétences propres au service de notre système de santé.

Les objectifs poursuivis par Trilogie Santé, organisateur des JFAS, sont clairs : permettre aux aides-soignants d'actualiser leurs connaissances, de comprendre et appliquer avec discernement les recommandations mais aussi se former à de nouvelles compétences.

La bientraitance sera donc, en cette année 2021, le thème phare de ce congrès national sur deux jours qui permet à chacun de s'exprimer et de partager avec plusieurs centaines de collègues aides-soignants issus de toute la France, les savoirs transmis par des experts - professeurs, médecins, infirmiers, aides-soignants… mais aussi par des pairs venus des pays francophones. Les professionnels de santé doivent s’approprier ce nouveau concept pour pouvoir l’adapter à leur pratique quotidienne quel que soit leur domaine d’intervention (chirurgie, cancérologie, gériatrie, psychiatrie…).  Celui-ci, bien que souvent mal défini car il s’agit d’un néologisme, doit être un modèle de respect et d’humanisme dans les situations du "Prendre Soin".

La bientraitance : l'enjeu d'une société toute entière...

La bientraitance est une notion qui ne peut se comprendre que dans le sillage d’une recherche collective de sens. Elle s’inscrit dans le projet éthique indissociable de l’action médicale, sociale et médico-sociale, qui est une tentative d’articuler le plus justement possible les situations les plus singulières avec les valeurs les plus partagées- valeurs de liberté, de justice, de solidarité, de respect de la dignité. En ce sens, la bientraitance est bien "l’enjeu d’une société tout entière, un enjeu d’humanité…"

*Source : Agence Nationale de l’Evaluation et de la qualité des Etablissements et services Sociaux et Médico-sociaux- ANESM.



Pour Dominique Le Pestipon, cadre de santé à l'initiative du programme 2021, la crise sanitaire dite COVID19 a mis en évidence le malaise, voire les limites de notre système de santé mais a révélé des "héros" qui malheureusement n’ont pas toujours été entendu malgré des alertes répétées aux pouvoirs politique et administratif. La force des soignants, ce n’est pas nécessairement la science mais c’est avant tout l’humain. Que devra-t-être la bientraitance après cet épisode tragique ? Il nous appartient donc de créer un sens en commun. L’harmonie des temporalités et l’empathie réciproque doivent constituer les fondements du Prendre soin. Promouvoir la bientraitance, c’est aussi favoriser l’implication des usagers dans leurs soins en les resituant dans le processus de décision les concernant.

Voici quelques thématiques déployées et développées durant ces deux journées de formation :

  • Le concept de bientraitance en 2021 ;
  • La bientraitance dans la pratique quotidienne de l’aide-soignant : une conférence de la très experte et talentueuse Rosette Poletti qu’il est rare d’écouter !
  • Le management de la bientraitance ;
  • L’approche juridique de la bientraitance ;
  • Les outils de la bientraitance en institution hospitalière (milieu psychiatrique compris) et médico-sociale ;
  • Comment faire pour être bientraitant dans un environnement en mutation permanente ou en crise ?
  • L’engagement et la créativité des aides-soignants pendant la pandémie de la covid19 : un atout pour la bientraitance.

Infirmiers.com, partenaire de ces Journées de formation, en restituera ici, comme chaque année, les moments forts.

Appel à poster

Vous avez mis en place des réponses nouvelles et créatives visant à l’amélioration de la bientraitance... Nous vous proposons de venir les partager avec plus de 600 aides-soignants venus de toute la France et de pays francophones ! 9 posters seront sélectionnés, affichés et soumis au vote de tous les participants.

Le trophée du poster plébiscité sera remis pendant cette édition 2021.

Appel à vidéo

Vous avez mis en place, seule ou en équipe, des actions (nouvelle organisation, outils innovants, accompagnement personnalisé,…)  pour maintenir la bientraitance auprès des personnes âgées, des malades et des familles… Vous avez des vidéos à nous envoyer (vues à la télé ou sur les réseaux sociaux) ou vous réalisez une vidéo témoignage que vous nous faites parvenir.

Vous souhaitez répondre à "L’appel à poster" et/ou à "L’appel à vidéo" : Téléchargez le dossier de participation

Bernadette FABREGASRédactrice en chef Infirmiers.combernadette.fabregas@infirmiers.com @FabregasBern

Retour au sommaire du dossier Exercer dans le privé

Publicité

Commentaires (0)