AUTRES METIERS

Le métier d'ostéopathe : qui, comment, pour quoi faire ?

L’ostéopathe, dans une approche globale de la santé, après diagnostic ostéopathique, effectue des mobilisations et des manipulations pour la prise en charge des dysfonctions ostéopathiques du corps humain.

osthéopathe manipulation

L’ostéopathe effectue des mobilisations et des manipulations pour remédier aux dysfonctions ostéopathiques du corps humain.

Les manipulations et mobilisations réalisées par l'ostéopathe ont pour but de prévenir ou de remédier aux dysfonctions en vue de maintenir ou d’améliorer l’état de santé des personnes, à l'exclusion des pathologies organiques qui nécessitent une intervention thérapeutique, médicale, chirurgicale, médicamenteuse ou par agent physique.

Déroulement d’une consultation

Interrogatoire

La consultation débute par un interrogatoire qui vise en premier lieu à recueillir les symptômes qui contre-indiqueraient un traitement ostéopathique. C’est le diagnostic d’opportunité. Ensuite l’ostéopathe recueille des informations plus générales qui permettent de comprendre le fonctionnement de son patient dans sa globalité.

Examen

Il y a d’abord un examen clinique qui permet de compléter l’interrogatoire dans le cadre du diagnostic d’opportunité. Ainsi, l’ostéopathe peut réorienter son patient si l’origine de sa plainte dépasse son champ de compétences. Ensuite, le praticien pratique une série de tests ostéopathiques à la recherche de zones du corps qui aurait perdu leur mobilité. Il établit alors les liens entre ces pertes de mobilité et le fonctionnement de l’organisme.

Traitement

L’ostéopathe a à sa disposition un ensemble de techniques de mobilisations et de manipulations plus ou moins véloces, mais toujours indolores, qui visent à restaurer ces problèmes de mobilité tissulaire et donc leurs conséquences sur la santé générale de l’individu.

Formation

La formation en ostéopathie est régie par le Décret no 2014-1505 du 12 décembre 2014 relatif à la formation en ostéopathie. La durée des études est fixée à 4 860 heures en cinq années. Elle se décompose en deux grande parties : 3360 heures de formation théorique et pratique et 1500 heures de formation pratique clinique.

La formation théorique et pratique

Elle se déroule sous la forme de cours magistraux, de travaux dirigés et de travaux pratiques. Elle comprend des unités d’enseignement dans les domaines suivants :

    •    Sciences fondamentales.
    •    Sémiologie des altérations de l’état de santé.
    •    Sciences humaines, sciences sociales, gestion et droit.
    •    Ostéopathie : fondements et modèles.
    •    Pratique ostéopathique.
    •    Méthodes et outils de travail.
    •    Développement des compétences de l’ostéopathe.

La formation pratique clinique

Elle est composée de 1500 heures de formation pratique clinique encadrée incluant 150 consultations complètes et validées dont 100 consultations au sein du dispensaire de l’école.

Dispenses de formation pour les infirmiers

Des dispenses de suivi et de validation d'une partie des unités d'enseignement de la formation en ostéopathie, définies dans l'arrêté du 12 décembre 2014 relatif à la formation en ostéopathie, sont accordées de droit aux personnes titulaires d'un diplôme d'Etat d'infirmier. Ainsi, 2373 heures seront nécessaires aux infirmiers pour obtenir le titre d’ostéopathe, dont 1673 heures de formation théorique et pratique et 700 heures de formation pratique clinique. Ils devront également effectuer les 150 consultations complètes et validées.

Établissements agréés

Actuellement, 34 établissements sont agréés pour dispenser une formation en ostéopathie. Théoriquement, tous ces établissements sont habilités à recevoir des infirmiers. En pratique, seuls sept se sont spécialisés dans l’accueil des professionnels de santé disposant de dispenses de suivi et de validation d’une partie de la formation

Modes d’exercice et rémunération

Actuellement, la grande majorité des ostéopathes exercent en libéral car les institutions n’ont pas encore pris la mesure de l’apport de l’ostéopathie. En fonction des régions et de la notoriété du praticien, le montant des honoraires pour une consultation d’ostéopathie s’échelonne entre 50 € et 90 €. La sécurité sociale ne rembourse pas l’ostéopathie, mais de plus en plus de mutuelles la prennent en charge, partiellement ou totalement. Les revenus dégagés par un cabinet d’ostéopathie sont donc très hétérogènes, entre 1 500 € brut mensuel pour un ostéopathe qui débute jusqu’à 10 000 € brut mensuel pour un praticien plus expérimenté.

Pour en savoir plus

Creative Commons License

Directeur général Eurosteo http://www.eurosteo.com/

Publicité

Commentaires (4)

Sheilakjemal

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#5

Ecoles accueillant les IDE

Bonjour,

Ne trouvant pas de réponses sur le net, je me permets de poser la même question que les collègues :
Vous dites que seules 7 écoles se sont spécialisées dans l’accueil des professionnels de santé disposant de dispenses de suivi et de validation d’une partie de la formation.
Quelles sont ces 7 écoles SVP ?

solilouxeil

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#3

Ecoles accueillant les IDE

Bonjour, vous dites que seuls sept se sont spécialisés dans l’accueil des professionnels de santé disposant de dispenses de suivi et de validation d’une partie de la formation.
Quelles sont ces 7 écoles s'il-vous-plait?

Lauriris

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

Formation en ostéopathie

Bonjour, quelles sont les quelques écoles spécialisées dans l'accueil des infirmières?