PROTOCOLES

Taser : une arme qui n’est pas inoffensive pour la santé

Nouveau venu dans l’arsenal des forces de l’ordre, le Taser est un pistolet à impulsion électrique qui envoie pendant cinq secondes une charge de 50 000 volts à une personne menaçante en vue de sa mise en sécurité. Quels sont ses effets sur sa santé et quelle doit être la prise en charge médicale à suivre ?

taser armeLa petite histoire...

L’origine du Taser est liée à Tom Swift, personnage de romans pour enfants, dont les aventures écrites par divers auteurs sous le pseudonyme de Victor Appleton, mettent en scène un jeune inventeur de génie dont plusieurs des inventions imaginaires ont finalement vu le jour. En particulier, dans « L’enfant à la mitraillette » publié en 1911, Tom invente un pistolet à impulsion électrique qui donnera soixante ans plus tard naissance au Taser, acronyme de Thomas A. Swift Electric Rifle. Au cours de ses aventures, Tom Swift a également imaginé une locomotive électrique ou encore la photographie par téléphone des années avant leur invention ou mise en service.

Une arme de 4e catégorie...

Le Taser ou Appareil à Impulsion Incapacitante (AII) est une arme de 4ème catégorie au même titre que le fusil à pompe ou le 357 magnum. Il est classé par le règlement européen comme une arme susceptible d’infliger la torture. Le Taser équipe les forces de l’ordre françaises depuis 2008. En 2006, une instruction ministérielle « déconseille fortement » son emploi sur tout personne cardiaque, femme enceinte, sous l’emprise de stupéfiant ou sous imprégnation de...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)