TFE

Acte 2 : les deux Unités d'enseignement préparatoire au travail de recherche

Cet article fait partie du Cours IFSI - Dossier : travail de fin d’études infirmier en trois volets.

Le référentiel de formation a identifié deux Unités d’enseignement préparatoire au travail final de recherche. Tout d’abord en semestre 4 U.E 3.4 le résumé de recherche et en semestre 6  U.E 3.4 souvent ramené par les équipes pédagogiques au semestre 5 ce que j’appellerais la note de recherche.

 les deux Unités d'enseignement préparatoire au travail de recherche

Le résumé de recherche

Le référentiel de formation précise les modalités d’évaluation à savoir : présentation d’un résumé de recherche réalisé à partir de l’analyse d’un article de recherche.

Elles sont complétées par deux critères d’évaluation :

  • identification des étapes de la démarche de la recherche ;
  • explication de la méthode et des outils utilisés.

Pour réaliser ce travail vous allez devoir respecter une méthodologie qui se déroule généralement en différentes phases :

  • la présentation du contexte de la recherche ;
  • la présentation de la problématique, avec l’objectif de la recherche ;
  • le développement de la méthodologie poursuivie (incluant la collecte de données) ;
  • l’analyse des résultats ;
  • la conclusion de la recherche.

Mais avant de vous lancer dans l’analyse, vous devez lire plusieurs fois l’article, au minimum deux fois, pour vous imprégner de la pensée du ou des chercheurs. N’hésitez pas à faire une carte conceptuelle ou un dessin avec les liens pour vous schématiser l’article. Cela permet de travailler l’article en le structurant autrement. C’est facilitant ensuite pour en réaliser l’analyse.

Votre carte conceptuelle peut-être structurée en fonction des différentes étapes décrites ensuite.

La présentation du contexte de la recherche

C’est en générale l’introduction de l’article. Nous retrouvons le plus souvent :

  • la thématique, ou le sujet de la recherche ;
  • le lieu de la recherche ;
  • les personnes ou les professionnels ciblés ;
  • le cadre de la recherche.

La présentation de la problématique

Dans cette partie vous recherchez :

  • l’identification du problème ;
  • l’objectif de la recherche ;
  • la manière dont le problème est formulé
  • un lien logique entre le problème de recherche et la méthodologie retenue ;

C’est une étape importante car en vous lisant dès cette phase votre correcteur sait si vous avez compris ou pas l’article.

Prenez vraiment le temps de reformuler la problématique et de la faire relire à des personnes extérieures. Parfois tout semble clair dans notre tête mais la reformulation n’est pas compréhensible.

Pour vous aider voici quelques questions à vous poser :

Quel est le problème de la recherche ?

Le problème est souvent énoncé dès le début de l’article. Les éléments les plus importants déjà connus ou que les chercheurs vont aller explorer ressortent rapidement dans le récit. Cette information vous permet de détecter l’objet de la recherche. Cela constitue la base.

Quel est l’importance du problème de la recherche ?

Le problème a-t-il une importance pour la pratique professionnelle, ou pour une partie de la profession. Quelle incidence cette recherche va avoir sur l’exercice infirmier ? Y-a-t-il déjà des recherches antérieures ou es-ce une primo recherche ? Repérer si les chercheurs souhaitent étudier tous les aspects de la problématique ou seulement un aspect.

A la fin de la première et de la  deuxième partie lors de votre écrit final, le lecteur va retrouver :

  • le sujet de l’étude
  • le problème de la recherche,
  • les concepts majeurs de l’étude,
  • les éléments retenus pour mener la recherche (ceux connus et ceux inconnus identifiés)
  • la question de recherche

Le développement de la méthodologie

Vous devez dans un premier temps :

  • repérer si la recherche s’inscrit dans une recherche qualitative ou quantitative ;
  • Identifier le procédé choisi pour la collecte des données ;
  • Identifier le publique cible, l’échantillon ;

Pour vous aider voici quelques questions à vous poser :

Quel est l’objectif de la recherche ?

Il est généralement énoncé clairement dans l’article. Il faut parfois le chercher un peu…car il est formulé avec des termes plus ou moins scientifiques

Quelle est la question de la recherche ?

Vous allez la trouver dans l’article mais sa place n’est pas standardisée. Le plus souvent elle est juste avant la  description de la méthodologie.

Ne chercher pas d’hypothèse de recherche tous les articles n’en possèdent pas forcément !!!

Quels concepts sont retenus ?

L’auteur de l’article s’étend presque toujours sur ces données. Vous n’aurez aucune difficulté à les repérer. L’auteur peut développer certains termes et au contraire passer rapidement sur d’autre.  Ne vous laisser pas influencer par la lecture car décrit avec précision ou survoler, vous devez tous les repérer.

Comment l’enquête a-t-elle été menée ?

Les réponses se trouvent dans la deuxième partie du texte. Vous allez retrouver la description de l’observation, la manière dont les chercheurs ont procédé.

Quel a été le choix de la population ?

Cela correspond à l’échantillon. Cette donnée est énoncée clairement dans le texte.

L’analyse des résultats

Les chercheurs ont toujours soif de raconter ce qu’ils ont trouvé, donc vers la fin de l’article vous identifierez les réponses. L’exercice va être de synthétiser le message essentiel. Pour cela noter toutes les grandes conclusions. Ne vous perdez pas dans la description ou les sous-résultats.

La conclusion de la recherche

Toute recherche a sa conclusion. Vous devez garder la pensée de l’auteur et ne pas vous laisser « envahir » par vos impressions. Vous relatez les dires de l’auteur.
Pour vous aider reprenez la question de recherche et regarder si les auteurs formulent une réponse ou une hypothèse de réponse.

Pour conclure, votre résumé de recherche doit être :

  • cohérent avec la pensée de l’auteur. Il lui est fidèle ;
  • garder l’ossature de l’article ;
  • plus court que l’article.

Maintenant passons à la note de recherche, acte 2 partie 2.

La note de recherche

Le référentiel de formation précise les modalités d’évaluation à savoir : Travail écrit, mémoire de fin d’études.

Elles sont complétées par plusieurs critères d’évaluation :

  • définition de l’objet de recherche ;
  • intérêt du sujet pour la profession ;
  • cohérence entre l’objet de l’étude et les méthodes et outils ;
  • richesse des sources documentaires ;
  • pertinence de l’analyse.

En lisant les critères d’évaluation vous comprenez aisément pourquoi beaucoup d’Ifsi ont appelé cette unité d’enseignement la note de recherche. Bien sûr, en suivant cette logique pour débuter son travail écrit de fin d’études en lien avec l’unité d’enseignement 5.6, il est nécessaire d’avoir validé sa note de recherche. C’est la raison pour laquelle l’unité d’enseignement 3.4 du semestre 6 est avancée au semestre 5. Cela permet aux étudiants d’avoir plus de temps pour élaborer leur réflexion.

En cas de non validation de la note de recherche l’étudiant ne peut pas poursuivre son travail écrit de fin d’études. Dans ce cas des aménagements ont été élaborés par les équipes pédagogiques. Le professionnel qui a guidé l’étudiant lui explique les raisons de la non validation. Un délai supplémentaire est accordé, afin de représenter une nouvelle proposition et poursuivre son travail.

La note de recherche est une étape préparatoire au travail écrit de fin d’études. Elle va reprendre en 5 à 7 pages les éléments majeurs de la recherche. Voici une proposition de guide pour construire votre note de recherche.

Introduction

Vous allez présenter le thème de votre travail et l’intérêt professionnel pour la thématique de  recherche.Vous fixer le contexte et préciser ce qui vous intéresse. C’est une entrée en matière. Vous restez général.

L’objet de recherche

L’objet de recherche est différent du thème de recherche.

Le thème de recherche précise le champ général de l’étude (ex : le diabète chez l’enfant, l’éducation d’une personne diabétique, le travail pluridisciplinaire dans la prise en soins d’une personne diabétique).

L’objet de recherche apporte un éclairage plus précis du projet envisagé, avec une problématique   interrogeant la manière de traiter le thème.

Cette partie regroupe plusieurs items :

  • le point d’ancrage de votre réflexion : il débute par une situation ou un faisceau de faits issues de la pratique soignante. (Si vous ne partez que de la littérature, vous allez certainement avoir des difficultés pour mener votre réflexion.) Demandez vous : pourquoi ai-je choisi ce thème ? Écrivez votre réponse en quelques mots.
  • la question de départ : elle  précise l’objectif de recherche, donne une première ligne directrice et formalise les idées.
  • une première approche littéraire : votre question de départ vous à conduit vers quelle lecture, qu’avez-vous découvert ? Y-a-t-il des auteurs de référence ?, la littérature est-elle riche ou pauvre ?,

Une première bibliographie reflétera les premières sources de votre réflexion. Ne noter pas tout ce que vous avez lu mais réalisé une sélection pertinente qui donne du sens à votre cheminement

  • la problématique : à partir des lectures et de la question de départ, il faut faire un choix dans tous les mots clés que vous avez approfondi, nommer les concepts clés qui vont conduire la recherche, donner du sens à votre choix.
  • l’hypothèse de recherche : elle vous permet de structurer votre réflexion et de lui donner une direction, vous servira de fil conducteur, est une proposition de réponse à la question de départ.

Tous ces éléments vont constituer votre objet de recherche. N’oubliez pas de mettre une part de vous dans votre écrit. Soyez créatif et menez votre écrit en fonction de votre personnalité.

L’outil d’investigation

Vous présentez l’outil de recherche que vous envisagez d’utiliser pour mener à bien votre recherche. Vous verbaliser les raisons de votre choix et clarifiez en quoi cet outil vous semble pertinent :

  • avec le thème de votre travail ;
  • avec le temps dont vous disposez ;
  • avec les caractéristiques propres à l’outil.

Par exemple vous réalisez un travail sur la place de l’empathie dans la relation soignant soigné chez des patients en grande précarité et vous décidez de prendre le questionnaire comme outil d’investigation. Vous témoignez alors d’un grand paradoxe. Votre choix n’est pas cohérent avec votre thématique. Vous pouvez énoncer le choix du ou des services ainsi que le public cible que vous souhaitez interroger.

Conclusion

Vous terminez votre écrit par une conclusion. Soignez ce passage car c’est le dernier élément que le correcteur lira…
Dernier petit conseil  pour l’écriture de la note de recherche :

  • Respecter les consignes de rédaction (idem à votre travail écrit final)
  • Respecter les règles d’écriture d’une bibliographie
  • Votre question de départ ainsi que votre hypothèse sont-elles claires, réalistes, pertinentes en lien avec l’exercice professionnel infirmier.
  • Votre fil conducteur est-il cohérent ?
  • Relisez-vous et corrigez vos erreurs d’orthographe et de syntaxe
  • Paginez votre document
  • Mettez un titre provisoire
  • Identifiez-vous par votre nom ou votre numéro d’anonymat
  • Prenez du plaisir à écrit
  • Faites-vous confiance

Maintenant il est l’heure de rendre votre document et de passer à l’étape suivante, la réalisation de votre travail écrit de fin d’étude acte 3.

Retournez au dossier général : Cours IFSI – Le travail de fin d'études infirmier

Bibliographie

  • York Reginald O. (1997), Building Basic competencies in social work approach. An experiential approach, Boston, Allyn et Bacon, p 282-288.

Creative Commons License
Cadre infirmier formateur
Ifsi Savernes
Rédactrice Infirmiers.com

Publicité

Commentaires (0)