EN BREF

Covid-19: l'OMS "recommande fortement" l'antiviral de Pfizer pour les patients à risques

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Covid et patients non vaccinés, âgés ou immunodéprimés ne font pas bon ménage, on le sait. C'est pourquoi l'OMS a annoncé recommander fortement l'antiviral du groupe pharmaceutique américain Pfizer - nirmatrelvir associé au ritonavir - pour ces patients à plus haut risque d'hospitalisation atteints des formes moins sévères du Covid-19, a-t-elle fait savoir. Pour ses experts, la combinaison est le médicament de choix pour ces patients plus vulnérables. A contrario, pour ce même type de patients et de symptômes, l'OMS a émis une recommandation faible pour le remdesivir de Gilead (qu'elle déconseillait d'ailleurs jusque là).

Covid-19 : le nombre de personnes en soins critiques stable

Le nombre de personnes hospitalisées en soins critiques avec le Covid-19 en France était stable selon les chiffres publiés en fin de journée par les autorités sanitaires, jeudi 21 avril. 1 684 personnes porteuses du coronavirus sont actuellement hospitalisées en soins critiques, dont 181 admises au cours des dernières 24 heures. Ces chiffres s'élevaient respectivement à 1 648 et 189 il y a une semaine.

Il y a au total 25 018 patients hospitalisés avec le Covid (dont 1 842 nouvelles admissions), contre 24 828 dont 1 836 nouvelles admissions jeudi dernier, et le nombre de nouveaux cas de Covid-19 s'élève à 104 007. On comptait jeudi 144 799 décès au total, 191 de plus que la veille. Côté vaccination enfin, 54,3 millions de personnes ont reçu au moins une dose (80,6% de la population totale) et 53,4 ont un schéma vaccinal complet (79,2%), selon les chiffres du ministère de la Santé.

La Redaction Infirmiers.com avec AFP

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité