EN BREF

"Il vaut mieux avoir un masque que d'être intubé en réanimation"

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Il faut s'attendre à devoir porter un masque pendant plusieurs mois, selon Antoine Pélissolo, chef de service au CHU de Créteil. Le psychiatre estime que le masque peut être considéré comme un vaccin comportemental et qu'il faudra le porter tant qu'on n'a pas de vaccin biologique. Il vaut mieux avoir un masque que d'être intubé en réanimation, pour Antoine Pélissolo. C'est un peu contraignant, mais cet effort est vraiment minime par rapport aux conséquences pour la santé. Le port du masque doit redevenir une routine, parce que c'est un geste qui protège l'ensemble de la société. Et de conclure : s'il fallait revenir à un reconfinement, et donc à une restriction de liberté, évidemment, chacun en pâtirait. Il faut vraiment avoir ça en perspective.

Interview à lire sur francetvinfo.fr

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)