EN BREF

Maltraitance dans les EHPAD : le livre "Les Fossoyeurs" accuse le groupe Orpéa

Avant même sa publication, il faisait déjà vaciller le géant Orpéa, groupe de maisons de retraite et de cliniques privées. Dans Les Fossoyeurs, publié chez Fayard ce mercredi 26 janvier, le journaliste Victor Castanet en révèle des pratiques jugées maltraitantes.

Une logique de rentabilité

Fruit d’une enquête de trois ans, le livre accuse le groupe de privilégier la rentabilité aux dépens du bien-être des résidents. Témoignages de familles et de professionnels à l’appui, Victor Castanet fait notamment état d’un rationnement des repas et des produits d’hygiène, dans une logique de réduction des coûts au sein de l’établissement Les Bords de Seine, à Neuilly. L’ouvrage révèle également des liens entre la direction du groupe et Xavier Bertrand, le président de la région Hauts-de-France et ancien ministre de la Santé. Celui-ci aurait favorisé le financement de structures du groupe, les établissements privés pouvant bénéficier d’importants financements de la part de l’Etat, au même titre que les structures publiques.

Des explications réclamées par le gouvernement

Devant le tollé, le gouvernement s’est aussitôt emparé du sujet. Interrogé à l’Assemblée nationale mardi 25 janvier, Olivier Véran, le ministère de la Santé, a assuré le prendre avec beaucoup de gravité et beaucoup de sérieux et une totale détermination. Il a ainsi demandé à Brigitte Bourguignon, ministre déléguée à l’Autonomie, de saisir immédiatement le groupe de manière à ce que des réponses puissent être apportées, notamment aux familles, aux résidents et aux soignants. De son côté, Orpéa, qui revendique 372 établissements en France, a contesté dans un communiqué l’ensemble de ces accusations que nous considérons comme mensongères, outrageantes et préjudiciables.

Publicité

Commentaires (0)