EN BREF

Mobilisation unitaire des soignants le 4 décembre à Paris pour "améliorer l'hôpital public"

Cet article fait partie du dossier:

Fonction Publique

    Suivant

Les professionnels de santé s'apprêtent à se mobiliser en masse dans la capitale à l'appel de plusieurs syndicats*. Le 4 décembre est prévue une mobilisation générale des acteurs du soins (infirmiers, médecins, soignants, paramédicaux...) pour défendre et améliorer l'hôpital public, le système de santé et d'action sociale.

Rompre avec la politique d'austérité

Nous alertons et dénonçons les difficultés que traversent l'hôpital public et les établissements du sanitaire, du social et du médico-social, explique l'intersyndicale, qui a appelé à une manifestation unitaire. Fermeture de lits, manque de personnels qualifiés, cumul de tâches... voici quelques-uns des dysfonctionnements contre lesquels les organisations signataires s'insurgent tout en demandant au gouvernement de rompre avec la politique d'austérité actuelle. Concrètement, elles demandent une revalorisation significative de l'ONDAM (Objectif national des dépenses ) et des moyens prévus par le PLFSS 2022 (pourtant déjà définitivement adopté par le Parlement le 29 novembre), des actions de formation et des recrutements supplémentaires, une revalorisation générale des salaires, l'arrêt des fermetures d'établissements et de services et une répartition territoriale équitable et juste de l'offre de soins.

Un hôpital "qui menace de tomber en ruines"

Au-delà de cet appel, d'autres ont été lancés par diverses organisations et à destination de l'ensemble des corps de métiers susceptibles de grossir les rangs du cortège. Vous portez un hôpital qui menace de tomber en ruines [...] le Ségur vous promettait tout ; en un an, presque rien n'a changé, a déclaré mardi dernier dans un tweet Gaëtan Casanova, le Président de l'intersyndicale nationale des internes (ISNI). Même son de cloche chez les infirmiers, y compris chez les libéraux de Convergence Infirmière, qui s'associent aux doléances du Collectif santé en danger. Lequel exhorte l'ensemble des citoyens, professionnels de santé, soignants à la fois du public, du privé et de la médecine de ville (qui n’a même pas été concernée par le Segur de la santé) à [le] rejoindre ce samedi 4 décembre à midi, face au Ministère de la Santé afin de faire entendre [leur] voix [et] réclame l'intégration de tous les acteurs de la médecine de ville à la réforme du système de santé en revalorisant les nomenclatures et les compétences. Appelé à se former à 12h place Vauban, le cortège rejoindra le Ministère des solidarités et de la santé en passant par l'hôpital Necker.

*AMUF, CFE-CGC, CIB, CIU, Printemps de la psychiatrie, CGT, Sud santé, Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité

Retour au sommaire du dossier Fonction Publique

Publicité

Commentaires (0)