EN BREF

Sécurité dans les blocs : les chirurgiens et les Ibode tirent l'alarme

Les chirurgiens et les infirmier(e)s de bloc opératoire diplômé(e)s d'Etat (IBODE) s’associent pour alerter des grandes difficultés qui vont apparaître avec l’application du Décret n° 2015-74 du 27 janvier 2015 relatif aux actes infirmiers relevant de la compétence exclusive des infirmiers de bloc opératoire qui va paralyser l’activité chirurgicale en France à l’horizon du 1er juillet 2019. Le Ministère souhaite préserver la qualité au sein des blocs opératoires avec une formation spécifique Ibode et garantir l’exclusivité de fonction de la spécialité Ibode. Pour répondre à cette obligation, il est urgent de mettre en place un dispositif permettant de former et qualifier en « masse » les Infirmier(e)s en IBODE. Les IBODE et les chirurgiens demandent ainsi à être reçus dans les meilleurs délais par le Ministère des Solidarités et de la Santé dans une réunion commune pour trouver les solutions efficaces et pragmatiques pour répondre à l’exigence de l’exclusivité IBODE.

Communiqué de presse du 20 décembre 2018 co-signé par l'Union des chirurgiens de France, l'Unaibode, l'AIEEBO et Le Bloc

Publicité

Commentaires (0)