COURS IFSI

Cours - La migraine, quand elle n’en fait qu’à sa tête !

La migraine est une maladie considérée comme courante et bénigne mais elle peut altérer sérieusement la qualité de vie de ceux qui en souffrent. D’après l’étude mondiale sur le fardeau des maladies (Global Burden of Disease 2016), la migraine serait la deuxième pathologie responsable d’années de vie avec handicap. Et pour cause, elle touche un Français sur cinq et 15 % de la population mondiale. Plus qu’un simple mal de crâne, elle se définit par des crises récurrentes de céphalées avec un examen clinique normal.

Cours - La migraine, quand elle n’en fait qu’à sa tête !

La migraine atteint principalement une population jeune (les crises débutent avant 40 ans dans 90 % des cas).

La migraine est définie comme un mal de tête ou céphalée d’intensité variable, récurrent, pulsatile (impression de battement) et le plus souvent unilatéral. Elle peut être accompagnée de signes digestifs ou neurologiques variés. Le diagnostic ne peut être établi qu’après plusieurs crises (au moins cinq). Il est posé suite à un interrogatoire. On constate la normalité de l’examen clinique des personnes atteintes car il n’existe pas de marqueur de la migraine. Cet interrogatoire permet notamment de repérer le nombre, l’intensité des crises et leur fréquence, précise le Dr Anne Donnet, neurologue.

Une crise peut dépasser 48 h chez 10% des migraineux

Migraine avec aura ou nonChez 20% à 30 % des migraineux, la céphalée est précédée ou s’accompagne d’une aura, un trouble neurologique transitoire entièrement réversible. Les troubles visuels sont les auras les plus fréquentes (90% des cas) avec la vision de points, de taches brillantes ou encore la présence de trous dans le champ de vision. On parle alors de migraine ophtalmique. Il peut également s’agir de troubles sensitifs ou de langage (fourmillements ou engourdissements d’une main...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)