ESI

Evaluation Maladies Infectieuses 2007 n°2

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

Cotation sur 100 points
Notation sur 20 points

Modules transversaux : (30 points)

Santé publique  10 points
Hygiène  15 points
Droit  5 points

Module spécifique

Cas concrets 10 points
Cas concrets  10 points
Questions, cas concrets  50 points

Recommandations :
Devoir anonyme
Utiliser une seule couleur d’encre : bleue ou noire
Utiliser une copie pour chaque intervenant
Pas de signe distinctif (soulignement….)
Calculatrice admise pour les calculs de dose
La sonnerie d’un téléphone portable annule l’évaluation.

DROIT

Parmi les soins cité ci-dessous, lesquels pouvez-vous déléguer à une aide soignante (hors urgence) /5 points.

  • Prise manuelle de Pression Artérielle
  • Renouvellement d’une vessie de glace
  • Hémoglucotest
  • Soins d’hygiène aux patients porteurs d’une colostomie non cicatrisée
  • Observation des pansements
  • Aérosol non médicamenteux
  • Donne de l’oxygène par sonde nasale à un patient

HYGIÈNE

  • En matière d’hygiène personnelle, quelles recommandations donnerez-vous à une nouvelle étudiante en soins infirmiers se rendant pour la première fois en stage en milieu hospitalier ?
  • Définir les termes suivants :

          o Antisepsie
          o Désinfection
          o Bactériostatique
          o Fongicide

MODULE SPÉCIFIQUE

   1. Citez les mesures de prévention du paludisme
   2. Donnez les définitions d’une épidémie, d’une endémie et d’une pandémie
   3. Comment se transmet :

          a. la leishmaniose
          b. la fièvre jaune ?
          c. la méningite à méningocoque ?
          d. le choléra ?

   4. Pourquoi, alors que la vaccination contre le tétanos est obligatoire, compte t-on encore des personnes atteintes et chaque années plusieurs décès ?
   5. Qu’est ce qu’une infection sexuellement transmissible ? Donner 2 exemples.

Situation 1

M. Simpson, 49 ans, est hospitalisé le 7/09/2007 pour suspicion d’endocardite dans le service de pathologie infectieuse où vous travaillez. L’examen clinique révèle

  • Une hyperthermie continue à 38,5°C, sans frissons
  • Une fréquence cardiaque à 110/minute
  • Une pression artérielle à 120/80 mm Hg

Les prescription médicales sont (entre autres) les suivantes :

  • Clamoxyl ® (antibiotique) : quatre fois 3g par jour à diluer dans 100mL de soluté physiologique à perfuser en 30 minutes
  • Nétromycine® (antibiotique) : 300mg par jour à diluer dans 100mL de soluté physiologique à perfuser en 30 minutes
  • Pose d’une voie veineuse périphérique
  • Perfusion en continu sur 24 heures de 500 mL de glucosé 5%
  • Une série de Trois hémocultures
  • Un ECBU
  1. Dans quel ordre allez vous appliquer ces prescriptions ? Pourquoi ?
  2. Donnez la définition d’une hémoculture
  3. Quelles sont les recommandations classées catégorie 1 (ou A), c'est-à-dire les mesures ayant prouvé leur efficacité pour la réduction du risque infectieux, pour la prévention des infections liées aux cathéters
  4. Calculer le débit de la perfusion de Clamoxyl ® (faites apparaître votre raisonnement et votre calcul : toute erreur entraîne zéro à la question)
  5. Quels sont les effets indésirables des antibiotiques (les plus souvent rencontrés)

Situation 2

M. W, 37 ans, célibataire, chauffeur de poids lourd, présente une infection VIH découverte lors d’une pneumocystose inaugurale, d’évolution favorable en mai 2006. La contamination VIH remonte à 2002. il a informé sa famille proche ainsi que sa compagne de sa séropositivité.
En juin 2007, M.W est de nouveau hospitalisé pour une infection à cytomégalovirus confirmée par des biopsies coliques.

Un traitement antiviral est prescrit :

  • Viracept ® 250 : 3 comprimés par jour à 7h 12h et 18h
  • Zerit ® 40 : 1 comprimé à 7h et 1 comprimé à 18h
  • Cymévan : 350 mg par jour en IV à passer dans 500mL de soluté glucosé isotonique à 5% en 1h30, à 10h par le cathéter veineux central. (Vous disposez de flacons de poudre de 500 mg à reconstituer avec 10mL d’eau pour préparation injectable).

   1. Calculez la quantité en mL de Cymévan ® que vous allez injecter et le débit de la perfusion de Cymévan ® (faites apparaître votre raisonnement et votre calcul : toute erreur entraîne zéro à la question)
   2. Citez les différents modes de transmission du VIH
   3. Quels sont les moyens de prévention de la transmission du VIH
   4. Qu’appelle t’on test de wetern blot?
   5. Donnez la définition et le but de l’observance d’un traitement
   6. Donnez la définition d’une infection opportuniste, et donner 2 exemples de maladie opportuniste du SIDA

Situation 3

Melle D est adressée par son médecin traitant, dans le service des urgences où vous travaillez, pour suspicion de méningite. Elle présente à son arrivée des céphalées violentes généralisées, des vomissements et une raideur de la nuque. Le médecin l’examine et prescrit : NFS, Plaquettes, hémocultures, ionogramme sanguin, créatinémie, glycémie, CRP, pro calcitonine, TP, TCA, fibrinogène, scanner cérébral et radio de poumons.

   1. Quel autre examen le médecin va pratiquer pour confirmer le diagnostic ? donnez en la définition.
   2. Quel matériel devrez vous préparer en vue de cet examen ?
   3. Quelle démarche administrative doit effectuer le médecin lorsqu’il diagnostique un cas de méningite à méningocoque
   4. Quelle mesure prophylactique doit être proposée ? à qui ? et pourquoi ?

CAS CLINIQUE

Cas clinique n°1

Mme OJ, 96ans, est adressée aux urgences pour syndrome infectieux avec hyperthermie. Dans ses antécédents, on note un diabète non insulino dépendant et de nombreuses fausses routes lors de l’alimentation.
D’ailleurs trois jours auparavant un repas à base de petits pois a été mal toléré avec toux, cyanose pendant quelques secondes puis tout est rentré dans l’ordre.

   1. Quelles constantes prenez vous à son arrivée (6 items) ?
   2. Elle présente une fièvre à 39,5°C. Quels critères de gravité de cette fièvre recherchez vous ?
   3. Le diagnostique de pneumopathie droite d’inhalation est posé avec sepsis sévère. De l’Augmentin ® 1g x 3 en IV est prescrit. Il s’agit d’un antibiotique. Donnez en la définition.

Les prescriptions sont les suivantes :

  • Glucosé 1,5L + 6g NaCl + 3g KCl par 24 h
  • Oxygène en lunettes 3L
  • Perfalgan ® (paracétamol) 1g x 3 IV

   4. Quelle surveillance mettez-vous en place ?
   5. Dans la nuit, Mme OJ n’a toujours pas uriné. Il est décidé de lui poser une sonde urinaire avec diurèse horaire. Que notez vous à la pose de la sonde ?

Trois jours plus tard, tout semble rentrer dans l’ordre, le syndrome inflammatoire s’amende, l’oxygène peut être arrêté. Le petit pois quant à lui a été retiré par fibroscopie bronchique.
L’Augmentin est repassé per-os.

   6. A J4, une fièvre à 40°C réapparaît avec grands frissons. Quelles sont les origines possibles et s’agit t-il d’une infection nosocomiale dont vous donnerez la définition

Mme OJ regagnera enfin sa maison de retraite après un mois d’hospitalisation.

Cas clinique 2

La petite Camille est amenée par sa mère car elle a été griffée par un chat 8 heures plus tôt sur l’avant bras droit. Le bras est gonflé rouge, purulent

   1. Quels soins entreprenez vous ?

Le diagnostic de pasteurellose est posé et une prescription d’Amoxicilline ® est faite. Au moment de partir, la mère prise de remords vous raconte qu’en arrachant sa fille aux griffes du chat, elle a également été griffée au bras. La plaie est propre mais il faut la vacciner contre le tétanos et lui faire une sérothérapie par Gamatétanos ®.

   2. Qu’est ce qu’un vaccin, qu’est ce qu’un sérum, expliquer la différence entre les deux et pourquoi il faut faire les deux ?

CAS CLINIQUE

Mr T., 24 ans se présente aux urgences de l’hôpital où vous travaillez, amené en ambulance, pour hyperthermie, céphalées inteses, raideur de nuque, frissons. Sa famille qui l’accompagne vous signale qu’il a présenté des douleurs abdominales fébriles depuis 2 jours, et qu’il revient très récemment d’un voyage en Afrique Centrale.

   1. Quels sont les paramètres que vous prenez dès son arrivée ?
   2. Quelle pathologie devez-vous systématiquement évoquer avec les éléments dont vous disposez ?
   3. Quels parasites devez-vous systématiquement évoquer avec les éléments dont vous disposez ?
   4. Quels parasites en sont responsables et quel en est le vecteur ?
   5. Quels sont les modes de transmission possibles de cette pathologie ?
   6. Quels sont les signes cliniques de la primo invasion ?
   7. Quel symptôme est très évocateur d’une recrudescence ?
   8. Dans le cas précis de Mr T., quels sont les signes de gravité, quelle forme de la maladie doit-on redouter, et quel tpe de parasite est suspecté en priorité ?
   9. Quel examen biologique confirme le diagnostic ?
  10. Quels conseils donneriez-vous à des patients désireux de voyager en zone d’endémie pour éviter la contamination ?

QUESTIONS DIVERSES

   1. Définition d’une infection nosocomiale
   2. Définition d’une infection néonatale
   3. Quels sont les 2 examens biologiques obligatoires à pratiquer chez une femme enceinte présentant un état fébrile ?
   4. Quels conseils donneriez-vous à une femme enceinte séronégative à la toxoplasmose ?
   5. Quel examen simple permet le diagnostic d’une oxyurose ?
   6. Quels sont les signes cliniques d’une amibiase colique aiguë non compliquée ?

Retour au sommaire du dossier Formation en ifsi

Publicité

Commentaires (3)

Thomicho

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#3

Demande de correction

Je suis à la recherche d'une correction pour le cas clinique de Mr. T, 24ans. Merci de répondre !

Thomicho

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#2

Correction

[u]Module Spécifique[/u]

1. - Traitement prophylactique (Novaquine, Malarone ou Savarine, en fonction de la zone du voyage)
- Port de chemise a manches longues
- Utilisation de répulsif à moustiques, moustiquaire

2.Épidémie: Augmentation inhabituel et rapide du nombre de cas au sein d'une population.
Endémie: Persistance dans une région d'une maladie constante ou cyclique.
Pandémie: Extension d'une maladie à un ou plusieurs continents.

Thomicho

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#1

Correction

[u]Situation 1[/u]

2.Hémoculture: Prélèvement sanguin sur PM dans le but d'identifier un germe présent dans le sang qui signerait le diagnostic de bactériémie. Cet examen peut être suivie d'un antibiogramme en vue de la mise en place d'une antibiothérapie