FORMATION EN IFSI

Le groupe de réflexion, un espace entre pratique et savoirs

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

Le « Groupe de réflexion » ou groupe d’analyse des pratiques valorise l’expérience vécue par l’étudiant praticien comme auteur de choix et de décisions dans l’agir professionnel.

Il repose sur l’analyse de situations professionnelles réelles, étudiées au sein d’un groupe de pairs animé par un formateur de l’IFSI et un tuteur de stage ou un infirmier participant à l’encadrement.

L’objectif est de faire émerger et d’analyser l’écart entre le travail prescrit et le travail réel.

Plan

  1. Définition
  2. Nouveau référentiel et formation par alternances
        2.1. Lieu de formation : IFSI

        2.2. Lieux professionnels : stages

        2.3. Autoformation

      2.4. Lieux de la vie privée
  3. Le groupe de réflexion : un espace de parole
  4. Méthodologie
  5. Le choix des situations et la préparation du groupe
  6. Fonctionnement
  7. Déroulement d’une séquence
  8. Les 4 niveaux d’interrogation
  9. Les critères de choix de la situation exposée
  10. Les facteurs de réussite du groupe

1. DéfinitionAu cours de son activité professionnelle, le praticien rencontre en permanence des situations singulières pour lesquelles il doit construire des réponses adaptées qui ne correspondent pas entièrement à un travail prescrit. L’objectif du groupe de réflexion est de partir d’une de ces situations pour analyser les évènements uniques qui la caractérisent et faire émerger l’écart entre le travail prescrit et le travail réel. Il s’agit donc d’un dispositif...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (2)

serge cannasse

Avatar de l'utilisateur

77 commentaires

#3

La réponse de Pascale Meyer

Pascale Meyer me demande (Serge Cannasse, rédacteur en chef Izeos) de donner sa réponse au commentaire de Lizette Cazelet :

Lizette,

Je vous remercie pour l'intérêt que vous portez à ce sujet d'actualité. La réflexion sur l'écart entre le travail prescrit et le travail réel fait partie intégrante de la démarche d'analyse de pratiques car elle permet d'apprécier la cohérence entre la pensée et l'action engagée par le professionnel ou l'étudiant.. Pour lui ce travail de décorticage permet de poser un cadre explicatif à l'analyse d'une situation concrète. Le travail prescrit lui sert de référence à l'observation du travail réel et aiguise son sens de l'observation en même temps qu'il développe son esprit critique et construit son identité professionnelle. Cette réflexion lui permet de surmonter les contradictions entre le travail prescrit, le travail réel et la production de soins effective de chacun. Ces contradictions sont souvent déstabilisantes pour les étudiants en situation d'apprentissage, elles génèrent des questions pour lesquelles ils attendent des réponses claires et précises, ce à quoi les formateurs, les professionnels et leurs pairs, s'emploient lors des groupes de réflexion. Certains axes sur des thématiques "coeur de métier", sont ainsi proposés lors de la synthèse des échanges afin que l'étudiant se positionne mieux lorsqu'il sera à nouveau confronté à ces problématiques.

Bien cordialement,

Pascale MEYER

silzac

Avatar de l'utilisateur

9 commentaires

#1

Groupe de réflexion et d'analyse de pratiques

Bonjour
L’objectif de l'analyse des pratiques vise surtout à développer les capacités d'analyse, la réflexion des étudiants sur les situations de soins complexes vécues pour leur permettre de faire émerger des éléments de compréhension à partir du travail d'explicitation fait par l'étudiant lui-même et le groupe guidé par le formateur animateur, à l'aider à construire de nouveaux savoirs ou à faire des liens, intégrer ou mobiliser des savoirs déjà acquis en cours ou lors d'autres expériences.

L'objectif "faire émerger et d’analyser l’écart entre le travail prescrit et le travail réel" ne correspond-il pas davantage à la méthodologie de résolution de problème ? car dans le domaine des soins chaque situation vécue est unique et ne peux jamais être conforme aux protocoles prescrits.

Pour approfondir l'analyse des pratiques, je propose aussi ce site trés riche
http://probo.free.fr/ecrits_app/ecrits_app.htm
Je vous conseille particulièrement l'article sur la démarche clinique
Cordialement
Lisette Cazellet
lcazellet@gmail.com