TFE

TFE – Les proches, patients eux aussi ?

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant


En septembre 2011, Aurélie Le Menn, alors étudiante en 3e année de l’Ifsi Croix-Rouge de Brest (Promotion 2008-2011), soutenait avec succès son travail de fin d’études (TFE) sur le thème « Les proches, patients eux aussi ? ». Elle souhaite aujourd’hui le partager avec la communauté d’Infirmiers.com et nous l’en remercions.

Aurélie Le Menn introduit ainsi son travail de recherche : « Ce travail de fin d’étude porte essentiellement sur l’accompagnement des proches de la personne hospitalisée. Sa place et sa reconnaissance vis-à-vis des professionnels de santé. Ses attentes et ses besoins. Son statut, ses droits et devoirs. Les hôpitaux, les cliniques, les salles d’attentes des médecins généralistes sont occupées par les malades, mais aussi par ceux qui les soutiennent et les accompagnent. Il m’a donc paru intéressant de parler de l’entourage et de ce que l’infirmier(e) peut lui apporter comme soutien, qu’il soit psychologique, matériel ou encore de nature socio-économique. Ce même soutien que le proche du patient lui apporte.

Pour ce qui est de l’enquête exploratoire théorique, dans un premier temps, après avoir présenté une situation vécue en stage et posé une question de départ, nous verrons la méthodologie de mon travail. Nous nous attarderons par la suite sur ce qu’est la relation d’aide et en quoi celle-ci peut ou doit s’appliquer également aux proches du malade. Nous verrons aussi quelles sont exactement leurs attentes vis-à-vis du personnel soignant. Puis nous parlerons des groupes, des mécanismes de défense qui se mettent en place quand la situation nous échappe. Des conflits ainsi que de leur gestion. Enfin, nous finirons cette partie par la législation, les compétences infirmières, le droit des patients et les droits et devoirs des accompagnants.

Pour l’enquête exploratoire pratique, j’ai choisi une présentation en deux temps. Tout d’abord, nous ferons un point sur la méthodologie que j’ai employée, puis une synthèse des réponses aux questions de l’enquête sur le terrain. Avant de conclure, la dernière partie sera consacrée au croisement des données recueillies dans les écrits et sur le terrain, à mon positionnement professionnel vis-à-vis du thème choisi et à un nouveau questionnement.

Enfin, la conclusion nous mènera à une ouverture sur l’importance d’une bonne relation soignant-famille avec une projection dans ma future fonction d’infirmière. » En effet, un simple sourire, une poignée de main chaleureuse ou encore une écoute attentive et de la disponibilité sont des éléments importants aux yeux de l’entourage. Néanmoins, un gros travail de la part des structures de santé reste à faire pour permettre au personnel de prendre du temps avec les proches et de valoriser leur présence auprès du patient. Cette meilleure reconnaissance peut passer par plus de formation, que ce soit dans le cursus scolaire ou lors de formations continues, mais aussi par la création de postes : aide médico-psychologique, assistant sociale, psychologue ou tout simplement infirmier ou aide-soignant, qui permettraient une vraie prise en charge de l’entourage. Car aider les proches, c’est aussi aider le malade.

Lire le TFE «  Et si on parlait de la mort ? »

N'hésitez pas à nous adresser vos TFE, à partir du moment où ils ont été soutenus, et notés, et nous les publierons sur Infirmiers.com. Pour cela, envoyez le à : bernadette.fabregas@infirmiers.com

Pour accéder à tous les TFE c'est par ici !

Creative Commons License

Rédactrice en chef Infirmiers.combernadette.fabregas@infirmiers.com

Retour au sommaire du dossier Formation en ifsi

Publicité

Commentaires (0)