Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 23 Sep 2019 04:13

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar ans13 » 30 Juin 2019 02:52

Bonjour à toute la communauté de ce site.

Je ne savais pas trop où poster de base ce message et je pense que c’est le meilleur lieu car vous saurez sans doute me rassurer vous qui êtes de ce milieu professionnel.

Voilà je suis une fille de 21 ans et suis en couple avec une fille du même âge en deuxième année d’infirmière.

Cela fait désormais un an que nous sommes ensemble et depuis quelque mois, quelque chose me fait peur avec elle, ou je dirai plutôt qui m’intimide et me rend timide ou pas toujours à l’aise .

Malgré ma peur des hôpitaux (au stade de la phobie j’entend)
J’ai appris à aimer tout de même qu’elle me partage ses journées, ce qu’elle apprend, ressent et réalise, les moments cool et moins cool pour partager sa passion avec elle et qu’elle décompresse si elle en ressent le besoin (je l’aime énormément et suis au petit soin avec), mais j’ai toujours préféré par contre qu’elle n’aborde pas le sujet de certains soins qu’elle réalise qui rentre dans l’intimité des patients/patientes dont je ne préfère pas entendre parler ...

Avec tous le respect que je porte à votre merveilleux métier, je pense que vous pouvez comprendre que même si je distingue qu’il s’agit d’un acte de soin , cela peut ne pas être appréciable pour quelqu’un qui n’est pas du tout de votre monde et qui en plus une peur bleu des hôpitaux et donc n’a pas le même regard que vous dessus, d’entendre parler de la bouche de sa femme qu’elle a sondé un sexe, nettoyé le sexe de quelqu’un du même âge que nous, mis des ovules dans le sexe d’une patiente, assister à une endoscopie etc...
Un peu comme si je vous disais qu’avec mon métier de gendarme elle n’aimerait pas entendre des choses du type qu’on surprend parfois des types se bran*** en pleine cellule et qu’on doit leur dire d’arrêter ou entendre parler de chose désagréable comme on a récupérer une droguée qui était nue dans un appartement de drogués, ou encore parler de choses pas agréable comme l’ejection par huissier de gens de chez eux etc (comme elle n’affilie pas cela aux tâches principales et normal de mon métier qui de base est l’enquête, quand ces choses intimistes arrivent elle n’aime pas autant que moi je n’aime pas entendre parler de ce que je vous ai dis à savoir rentrer dans l’intimité sexuel des gens, ou encore dans leur liberté de mouvement et autre...)

Et il y a peu de temps, elle a abordé le sujet avec des amis à nous dont certains infirmiers invités chez nous et depuis ce jour là, au plus je sais qu’elle voit des patients nues et réalise certains soins qui dans mon image personnelle me gêne, au plus je suis intimidée à l’idée de lui montrer mon corps ... c’est absurde mais je ne le maîtrise pas vraiment ...
Je peux étonnement être très pudique dans ma vie et ces derniers temps cela en vient même à la surprendre ...
J’ai peur que la nudité, l’intimité soit quelque chose qui se perde à force qu’elle voit souvent des gens contraint parfois à ce laisser privé un peu de leur intimité lorsqu’ils ne peuvent pas réaliser certaines tâches seul ou que l’acte de soin le nécessite... quand elle me dévêtie bien qu’il y est je le sais bien une différence entre patient et couple (heureusement) et bien même si je le sais j’ai cette gêne qui revient et qui me dit « si elle perd cette notion d’intimité entre nous et que le plaisir à dévêtir l’etre Qu’elle aime Disparaît à cause du geste professionnel et pire : que du coup ça la dégoûte même  »...

Ces pensées causes parfois des réactions que je n’avais pas du type être plus timide sous la douche, vouloir la prendre seule plutôt qu’ensemble, je n’ai pas envie qu’elle me savonne comme on le faisait parfois, désormais cela me met dans une situation de gêne, quand je me rase je n’aime pas forcément savoir qu’elle peut regarder et quand je me blesse au travail ou au sport et qu’elle veut jeter un œil j’aime pas et lui dit que je suis pas sa patiente (et le regrette de suite après, j’espère que vous ne me prendrez pas pour quelqu’un de stupide... j’ai juste des appréhensions je crois) et des fois les clashs partent de là ou pas si elle se met à discuter avec moi plutôt qu’on s’embrouille un peu .... jai peur quelle se dise que tous ce qu’on fait elle peut se le permettre car « c’est comme ça » et plus qu'elle y voit une exclusivité d’acces au corps vous voyez ? c’est vraiment bizarre et dur à vous expliquer ... et j’ai pas envie je saurais même pas dire si je la craint ou si j’ai plus confiance en moi face aux autres filles et garçon qu’elle voit nue enfin c’est debile et j’espère ne pas vous offenser avec un tel message car comme je le dis : je respecte tellement votre métier ...
mais voilà c’est ce que je ressent alors je vous l’exprime vous saurez me dire
ans13
 
Messages: 9
Enregistré le: 15 Nov 2018 17:16

Messagepar choutbee » 30 Juin 2019 03:45

Je n'arrive pas à comprendre ce que tu veux. C'est plus un soucis de couple que de métier. Elle aurait été bouchère, ça aurait peut être été la même...
2017/2020
Avatar de l’utilisateur
choutbee
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 396
Enregistré le: 29 Nov 2016 13:24

Messagepar Lenalan » 30 Juin 2019 05:18

Effectivement c'est plus un problème de couple que de métier....

Cela dit, elle verra plus souvent des gens nus de 90 ans que de 20 ans... Et puis quand on met une sonde ou un ovule on est dans un contexte différent qu'au lit avec sa femme ou son mari, on aura pas du tout le même regard (si mettre une sonde ou un ovulé nous excite, je pense qu'il faut se poser des questions, on a un souci). Je pense que ta copine sait parfaitement faire la différence :D

Après, je ne suis pas sûre d'avoir compris ta problématique...
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 16122
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar execho » 30 Juin 2019 07:58

Le soignant a une caractéristique(de l'as au kiné au medecin ou psychomot)il ne peut s'empêcher de faire un diagnoctic rapide de son interlocuteur.rapide comme un éclair,puis il se recentre sur la rencontre.Tiens:la bouchère a un goitre;à mon avis le moniteur d'auto école c'est deux paquets de clopes par jour;la belle mère de joseph ça sent la prothese de hanche,elle boite;toi,ma belle tu ne bois pas que de l'eau au quotidien;son fils a Sam,il est éclaté,faut voir les pupilles.Bon,c'est comme ça,le fleuriste trouve votre bouquet fatigué,le coiffeur trouve votre couleur ratée,le plombier votre installation de sanitaires à la con,le gendarme s'inquiète de la Bentley dans le garage de son neveu chômeur.Dans le privé est -ce que on est vu avec les yeux de l'amour ou est ce que c'est un diagnostic dermato quand on nous caresse.Vaste question,Je dirais que un dermato fait un diagnostic rapide à la première rencontre,mais on espère pour lui qu'il sache faire deux choses à la fois.Vous votre problématique c'est que l'infirmière touche des gens.C'est en effet pourquoi,à cause de ce franchissement de l'interdit que c'est un métier qui a un caractère sacré.Si vous ne le supportez pas je dirais que ce caractère sacré vous échappe c'est un peu un manque de maturité:voyez donc un psychiatre discrètement pour qu'il vous aide à formuler la force qui est en vous pour franchir ce mauvais pas et sauver votre bel amour!
execho
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4767
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar lafolldingue » 30 Juin 2019 08:12

Parfois pour nous c'est tout aussi difficile car on ne peut pas parler de tout avec nos conjoints ou amis qui ne sont pas du métier. On peut être amenés à se sentir seuls et incompris.
Mais en effet je rejoins execho.
As tu déjà essayé d'en parler avec elle, déjà ce serait la première chose à faire !
IDE 2018 - urgences - Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 2863
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar ans13 » 30 Juin 2019 08:23

Non je ne parle pas vraiment de ça avec elle une fois oui je lui ai expliqué que le fait qu’elle voit d’autre gens nu et touche d’autres gens me gênait à l’idée qu’ensuite c’est moi qu’elle voit et que j’avais peur de perdre mon exclusivité dans le sens que ça devienne banal pour elle a cause du fait que j’avais peur que ses gestes deviennent si professionnel qu’elle prenne plus plaisir dans le prive

J’ai comme exemple (grossier) admettons vous prenez mon beau père il air payer pour faire des portraits
Comme c’est devenu professionnel de dessiner il n’apprécie plus autant que lorsque c’était pas pro

J’ai peur que le fait de toucher d’autres personne voir des sexes mettre des gens nu ça altère sa vision de toutes ces choses mais de notre privé.

Et effectivement ça me fait peur qu’elle voit des gens nu et touche des gens tous le temps ... vous savez ce n’est pas mon métier alors je n’ai pas la vision que vous avez et que vous pouvez m’apporter sur ce forum pour démanteler ça un peu

J’en parle avec elle aussi mais assez timidement j’ose pas trop j’ai pas envie de la décourager dans son magnifique métier c’est pour ça que j’en parle ailleurs
ans13
 
Messages: 9
Enregistré le: 15 Nov 2018 17:16

Messagepar execho » 30 Juin 2019 08:35

alors je ne comprend pas pourquoi vous trouvez que c'est un magnifique métier,ni pourquoi vous pensez qu'elle éprouve du plaisir à toucher les gens,le terme est une erreur d'appréciation:le patient n'est pas un objet que l'on touche,le soin est une relation.Je sais,c'est encore pire pour vous!
execho
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4767
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar lafolldingue » 30 Juin 2019 08:52

Sincèrement on fait laaaaargement la différence entre le professionnel et le privé. Mais si déjà tu as même du mal à lui en parler, ça devient problématique....
C'est quand même la clé d'une relation la communication !
Je pense que tu as surtout un travail à réaliser sur toi mêle en terme d'assurance et de relation au corps.
Tout ça finira par te bouffer, c'est important l'intimité dans un couple. Sincèremenr ça finira par clasher juste parce que tu n'as pas osé lui dire ton ressenti... Ce serait dommage si tu tiens à elle...
IDE 2018 - urgences - Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 2863
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar execho » 30 Juin 2019 08:59

ou bien tu ne trouves pas du tout ce métier comme formidable mais plutôt comme une déviance et finalement tu préfère ne pas cohabiter avec ces gens là,bonne décision cela lui fera des vacances.Je fais exprès de te malmener pour que tu réfléchisses loin...
execho
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4767
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar ans13 » 30 Juin 2019 09:33

Merci pour vos réponses
Execho par contre je préfère que vous arrêtiez le sujet là parce que vous vous braquez alors que je n’insulte pas du tout votre métier, c’est pas que j’ai peur du fait que ma copine vois des gens nu que je dis que c’est un métier déviant.
Excusez moi mais tous le monde ne fais pas votre métier pour des raisons tel que dans les mœurs de notre société nous n’avons pas tous la capacité de nous confronter à la détresse des gens, à la nudité des patients, etc...

Regardez la réponse des autres personnes
Ce sont elle braquées ?

Bref, oui tu as raison, la communication c’est la base, je le vois dans mon métier d’ailleurs moi aussi ... alors je vais essayer d’en discuter plus avec elle parce que le pire c’est que je sais qu’il y a une différence entre le travail et la vie personnelle... C’est juste que ça me fait peut être étrange de savoir que ma copine vois d’autre gens nus et ça ira avec le temps
ans13
 
Messages: 9
Enregistré le: 15 Nov 2018 17:16

Messagepar Lenalan » 30 Juin 2019 11:17

Tu ne perdras pas l'exclusivité même après qu'elle ait vu des milliers de gens nus (je fais ça depuis 15 ans, je ne compte plus les zézettes que j'ai vu, ça doit se compter en milliers et touché aussi, pourtant j'ai le même mari et je suis restée fidèle, je ne lave pas ni ne le sonde donc je vois pas du tout la chose comme un geste professionnel :lol: ). Elle ne fera pas de comparatifs non plus. Franchement quand on fait un soin on ne pense pas à ça (en tout cas moi ça m'a jamais effleuré l'esprit, comme dire "elle a de gros seins", "il a un petit zizi", franchement les gens sont tous différents et je ne regarde pas ce genre de chose).

Quand à parler de son travail avec son conjoint, j'en sens pas vraiment le besoin, en tout cas pas au quotidien, sauf situation exceptionnelle, mais je ne rentre pas dans le détail (il n'a pas besoin de savoir que j'ai fait un pansement ou un sondage), j'aime bien cloisonner vie privée et vie professionnelle donc généralement du moment que je suis rentrée chez moi je n'en parle pas.
Un peu comme les enfants qui répondent "rien" quand on leur demande ce qu'ils ont fait à l'école :D

Après évidemment il sait que la nudité est mon quotidien, puisque je fais beaucoup de toilettes, mais ça n'a pas d'importance.
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 16122
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar ans13 » 30 Juin 2019 11:52

Merci pour ta réponse constructive !
C’est rassurant d’avoir vos points de vu vous avez ce métier alors voilà qui me rassure en plus de ce qu’elle me dit
ans13
 
Messages: 9
Enregistré le: 15 Nov 2018 17:16

Messagepar vanille64 » 30 Juin 2019 12:42

ans13 a écrit :J’ai peur que le fait de toucher d’autres personne voir des sexes mettre des gens nu ça altère sa vision de toutes ces choses mais de notre privé.

Ce n'est pas elle qui a une vision altéré..mais toi...ça me fait penser à l' enfant qui voit d'un mauvais œil l'arrivée du nouveau BB de maman, et la peur de ne + avoir la préférence et l'exclusivité.. :clin:
Vous connaissiez vous avant qu'elle se commence ses études d'IDE?
:idee: comme te le suggère Execho,explore tes confusions, tes besoins et surtout tes attentes.. 8)
Christian Bobin dit que dans certains couples on ne sait pas qui est l'infirmier de l'autre :clin:
C'est fou le nombre de gens qui se font de la peine parce qu'ils ne savent pas se servir du langage. Howard Buten.
vanille64
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 600
Enregistré le: 11 Déc 2008 18:57

Messagepar Jo_bis » 30 Juin 2019 13:22

ans13 a écrit :C’est juste que ça me fait peut être étrange de savoir que ma copine vois d’autre gens nus et ça ira avec le temps

Il ne faut pas vous fixer sur la nudité, ceci pour plusieurs raisons :
- Nos études nous apprennent à gérer ce qu'on appelle "les situations de soins", qui peuvent être la nudité mais aussi les traumatismes corporels, les insultes, les coups, les demandes d'information etc. En tant que gendarme, vous connaissez aussi cela, il vous est sans doute arrivé de vous faire frapper ou de coffrer un exhibitionniste ! Et vous le gérez.
- Il ne faut pas exagérer : on ne voit pas des gens nus en permanence.
- Les personnes qu'on voit nues sont rarement des mannequins-vedette de chez Chanel :? :? :? :? et de toute façon, nous avons le recul pour ne pas comparer.

Dans ma jeunesse, j'ai travaillé comme AS dans un service spécialisé dans les blessures de sportifs (rugbymen, athlétisme...de trèèès beaux garçons :D :D ), je faisait les champs opératoires (rasage des parties intimes, genoux, bras, dos...suivant l'intervention), mais mon petit copain de l'époque (qui est mon mari depuis 30 ans) était le plus beau, le plus classe, un Dieu vivant :D :D !!


Ne craignez rien de votre amie, elle saura vous tranquilliser, dialoguez avec elle, vous verrez !
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9447
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar vanille64 » 30 Juin 2019 14:49

ans13 a écrit :Bonjour à toute la communauté de ce site.

Je ne savais pas trop où poster de base ce message et je pense que c’est le meilleur lieu car vous saurez sans doute me rassurer vous qui êtes de ce milieu professionnel.
Voilà je suis une fille de 21 ans et suis en couple avec une fille du même âge en deuxième année d’infirmière.

Cela fait désormais un an que nous sommes ensemble et depuis quelque mois, quelque chose me fait peur avec elle, ou je dirai plutôt qui m’intimide et me rend timide ou pas toujours à l’aise .

Malgré ma peur des hôpitaux (au stade de la phobie j’entend)
J’ai appris à aimer tout de même qu’elle me partage ses journées, ce qu’elle apprend, ressent et réalise, les moments cool et moins cool pour partager sa passion avec elle et qu’elle décompresse si elle en ressent le besoin (je l’aime énormément et suis au petit soin avec), mais j’ai toujours préféré par contre qu’elle n’aborde pas le sujet de certains soins qu’elle réalise qui rentre dans l’intimité des patients/patientes dont je ne préfère pas entendre parler ...

Avec tous le respect que je porte à votre merveilleux métier, je pense que vous pouvez comprendre que même si je distingue qu’il s’agit d’un acte de soin , cela peut ne pas être appréciable pour quelqu’un qui n’est pas du tout de votre monde et qui en plus une peur bleu des hôpitaux et donc n’a pas le même regard que vous dessus, d’entendre parler de la bouche de sa femme qu’elle a sondé un sexe, nettoyé le sexe de quelqu’un du même âge que nous, mis des ovules dans le sexe d’une patiente, assister à une endoscopie etc...
Un peu comme si je vous disais qu’avec mon métier de gendarme elle n’aimerait pas entendre des choses du type qu’on surprend parfois des types se bran*** en pleine cellule et qu’on doit leur dire d’arrêter ou entendre parler de chose désagréable comme on a récupérer une drogué


:?: Tu dis ne pas être de notre milieu professionnel et pourtant ,sur ton 1e post,le 15 Nov 2018,tu dis etre ESI,1e semestre :clin: et envisage même le bloc opératoire

:fleche: gestion-bloc-operatoire-patient-complique-t167393.html#p3508452

:heuheu: ... :conf:... :scrambleup:
C'est fou le nombre de gens qui se font de la peine parce qu'ils ne savent pas se servir du langage. Howard Buten.
vanille64
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 600
Enregistré le: 11 Déc 2008 18:57


Retourner vers « Profession infirmière (IDE) »



Publicité

-