Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 08 Avr 2020 05:32

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar LuzaMoon » 14 Nov 2019 11:07

gaelazel a écrit :Bonjour

Je suis ide depuis 18 mois, j'étais en hématologie protégée, j'étais à l'aise (c'était mon pré-pro) avec une super équipe, aidante, bienveillante, sympa et je viens de prendre un poste en réa dans le même hôpital. Cette réa a mauvaise réputation au niveau de l'ambiance d'équipe et au bout de 3 mois, je confirme que c'est vrai.

Au niveau des soins, ça va, je galère un peu mais logique mais au niveau des collègues, c'est vraiment dur. Les AS ne me parlent pas, ne viennent jamais me voir, ne me disent pas où elles sont et pire hier, pendant un toilette au lit, mon binôme est parti de la chambre sans rien me dire, je me suis retrouvé seul avec le patient pour lui faire le dos (patient intubé de 90kilos).
Dans le stress, j'ai mis le patient en sécurité et je suis allé la chercher dans la réa et elle était introuvable car elle était partie au toilette.... :choque: :choque: sans rien dire. Et elle m'a hurlé dessus qu'elle avait aucun compte à me rendre, qu'elle faisait ce qu'elle voulait. Elle a continué à hurler pendant la fin de la toilette. Je suis allé voir la cadre et j'ai du présenter mes excuses à l'AS car elle a été blessée car elle allait au wc si elle a envie d'y aller sans se justifier. Moi je demandais juste à être au courant de si je pouvais savoir où elle partait pour être rassuré.
La cadre m'a dit que les AS, dans cette réa, avaient le pouvoir, c'était comme ça, je devais m'y faire. Je suis tombé de haut, moi qui aime la réa pour le travail en binôme....et le pompom, des ide m'ont dit que j'étais trop dans mes chambres. Elles passent beaucoup de temps entre elles en salle de pause, mais moi 1/je suis nouveau 2/ je suis là pour bosser, pas me faire des amis.

Vous en pensez quoi ? Vous avez mis combien de temps à "faire vos preuves" avec les AS ?


Mais qu'est ce que c'est que ca ?! Insupportable.
Comment tu vois la suite ? tu te sens d'évoluer dans cette ambiance ?

Elle n'a qu'a aller aux WC avant ou après le soins, entre 2 personnes. A moins d'avoir une patho qui empêche de se retenir 10 minutes quoi. Ou alors effectivement si elle n'en peut plus elle le dit vous mettez le patient en sécurité et elle revient juste après.
Se justifier et respecter le patient et sa collègue c'est pas la même chose.

Les AS tiennent le service ? et la cadre ose dire ça sans complexe ? Je ne supporte pas ces comportements qui donnent une mauvaise image de notre corps de métier ( je suis donc AS). Après on s’étonne qu'il y ai de mauvaise relation IDE/AS...moi je veux bien sa place a cette AS la x)

Une bonne entente dans l'équipe est hyper importante (indispensable pour moi, vu e temps qu'on passe en service) mais c'est le patient avant tout. On à jamais à te reprocher de passer du temps dans les chambres.

Faire vos preuves avec les AS ? tu veux leur prouver quoi ? ( dis sans méchanceté aucune hein que personne ne le prenne mal. Je répète je SUIS AS ^^ )
Aide-soignante juillet 2013

IFSI voie FPC 2020 : Admise :D
Avatar de l’utilisateur
LuzaMoon
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 237
Enregistré le: 02 Sep 2019 15:21

Messagepar lafolldingue » 14 Nov 2019 12:27

Pis même faire ses preuves tout court... J'ai toujours trouvé ça débile... On te demande de prendre soin des patients et de bien le faire point.. Pas de prouver quoi que ce soit...
Punaise manquerait plus de baisser son froc devant des connasses pareilles !
Bon... Il faut la jouer subtile... Sympathiser en prenant sur soi, prendre le temps d'observer les comportements. Leur demander leurs avis ça flatte toujours... En gros je pense qu'il va falloir faire de la lèche avant de parvenir à tes fins...
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3541
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar gaelazel » 15 Nov 2019 10:06

Merci pour vos messages, je me dis que je ne suis pas totalement à la masse.

J'ai déjà fait de la réa de nuit et l'organisation était hyper plus carré, AS comme IDE s'entraidaient tous les temps. Quand on finissait nos tours, on allait dans les autres chambres, ici jamais. Sauf urgences ou pause repas, je ne vois pas mes collègues IDE et je dois courir derrière les AS pour les nurses....c'est clairement pénible.

Je suis dans ce service depuis 3, je vais essayer de pas fuir tout de suite mais si rien ne change, en effet je demanderai à changer de service.

Entretemps, j'ai appris que cette AS est déléguée syndicale et membre du CE, et que "oui elle fait sa loi", qu'il faut rien dire. Et aussi qu'elles sont trois à être dans le service depuis 20 ans et qu'elles s'opposent à la nouvelle cadre qui est là que depuis 5 ans, notamment en faisant chier les nouveaux recrutés....

Si j'avais su où je mettais les pieds, j'aurai pas pris ce service..... :mal:
Avatar de l’utilisateur
gaelazel
Régulier
Régulier
 
Messages: 35
Enregistré le: 26 Jan 2015 12:13

Messagepar eprex » 15 Nov 2019 12:58

Bonjour,

avez-vous la possibilité de quitter ce poste ?
Pour résumer, il existe un triptyque de choix simple: fuir, attaquer, faire le mort. J'ai eu envie de vous dire d'attaquer, d'aller voir l'équipe AS, de faire des FEI et pour finir, de faire se réaliser "The new team de la réa", dynamisée grâce à votre élan. Et puis je me suis souvenue de la difficulté de travailler dans des conditions telles celles que vous décrivez. N'ayez pas peur de votre choix, soyez juste au clair avec la décision que vous prendrez. Bon courage.
Édition du post en cours...
Avatar de l’utilisateur
eprex
Forcené
Forcené
 
Messages: 295
Enregistré le: 17 Mar 2017 11:12

Messagepar gaelazel » 15 Nov 2019 13:57

Merci pour vos messages.

Surtout que ce que j'aime en réa est le travail en binôme IDE/AS. Dans mon ancien service, cela me manquait beaucoup.
J'ai fait 2 stages esi en réa puis des vac' et j'avais jamais vu ça, je me sens clairement pas reconnu, tout ça car je suis nouveau dans le service.
J'étais AS dans plein de service pendant mes études et je sais que certains IDE ne sont pas tendre avec les AS et du coup, j'ai appris à faire attention à mes relations avec les AS. Je tombe de haut...
Mes anciens collègues d'hémato protégée m'avaient dit que l'ambiance de cette réa était connue pour être "spéciale"...Ah bah je confirme avec amertume....J'ai un peu la boule au ventre pour mon week-end de taf.... :? :? :?
Avatar de l’utilisateur
gaelazel
Régulier
Régulier
 
Messages: 35
Enregistré le: 26 Jan 2015 12:13

Messagepar LuzaMoon » 15 Nov 2019 15:43

Aller au travail la boule au ventre ...j'ai arrêté de me forcer. Je ne sais pas dans quelle région tu es mais par chez moi il y a tellement de poste pour les IDE et les AS que si ca va pas je change facilement. Mes relations avec mes collègues sont essentielles pour moi, sans en faire des amis, juste que ça se passe bien. Le binôme est très important , mais les AS qui bossent avec vous ne reconnaissent apparemment pas votre attachement à ça. Tant pis pour elles. Dommage pour les patients...

Si votre malaise s'intensifie, ne forcez pas trop au risque d'être dégoûté par le métier ou d'être mal à l'idée de passer une seconde la bas.
Aide-soignante juillet 2013

IFSI voie FPC 2020 : Admise :D
Avatar de l’utilisateur
LuzaMoon
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 237
Enregistré le: 02 Sep 2019 15:21

Messagepar gaelazel » 15 Nov 2019 22:06

Pour l'instant, je garde la tête froide, j'attends la signature de mon cdi et si ça ne va pas mieux, je demande un changement de service - voilà ma bonne résolution grâce à vos messages ;)
Avatar de l’utilisateur
gaelazel
Régulier
Régulier
 
Messages: 35
Enregistré le: 26 Jan 2015 12:13

Messagepar lafolldingue » 15 Nov 2019 22:20

Tu as bien raison !
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3541
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar lafolldingue » 31 Jan 2020 13:24

Coucou tout le monde je remonte ce post pour vous demander un conseil.
J'ai une collègue qui est arrivée en même temps que moi dans le service qui est à mon avis en grande difficulté. Les collègues s'agacent par son apparence non chalante, le fait qu'elle ne semble pas vraiment percuter ou s'intéresser : elle ne pose jamais de question, n'est jamais volontaire pour voir les interventions en chambre, etc. Elle semble banaliser le service en fait a un un comportement clairement dangereux, ne sait pas du tout réagir en situation d'urgence, ne maîtrise pas le matériel, etc.
Sauf qu'auprès de l' équipe la mayonnaise commence à monter sévère, tout le monde s'en plaint, personne ne dit rien, donc la pauvre ne peut pas progresser ou se rendre compte de ses difficultés. J'essaie d elui tendre des perches en lui demandant si elle s'en sort, ou si ça va, mais avec elle ça va toujours. L'équipe ne se sent pas en confiance avec elle, voire même a peur de bosser avec elle...
Vu que je suis arrivée en même temps qu'elle, je me sens peu légitime pour "la secouer un peu" ou lui parler de ses difficultés, pourtant c'est nécessaire ! Les fois où je suis présente et qu'il y a une boulette, je lui explique que c'est grave, qu'il faut prioriser, etc... Mais le lendemain elle refait la même chose et ignore les alarmes du respi, refait une boulette, panique (enfin n'en a pas l'air, elle ne fait rien) ... Alors comment faire ?
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3541
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar Leopold Anasthase » 31 Jan 2020 14:11

Il y a un cadre dans votre service ?
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 12039
Enregistré le: 06 Mai 2004 14:45
Localisation: ici

Messagepar lafolldingue » 31 Jan 2020 14:59

Oui, mais en ce moment nous sommes sur nos roulements de nuit, donc on ne les voit pas.
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3541
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar Lenalan » 31 Jan 2020 15:08

Elle ne se rend pas du tout compte qu'elle galère? :choque:
Infirmière DE 2016 En libéral depuis 2018

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 16938
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar lafolldingue » 31 Jan 2020 15:42

Le truc c'est qu'on s'entraide beaucoup entre nous, et que dès qu'une a terminé ses tours de surveillance, elle va proposer un coup de main aux autres. Elle dit qu'elle a du mal à faire des transmissions, et les préparer lui prend énormément de temps.
Jusque là je n'avais pu que constater un manque de lien. ..ex : ne pas penser à surveiller les signes de cyanose chez une patiente dont le problème principal est justement respi.
Un soucis dans la priorisation et l'organisation : demander à un patient dyspnéique avec douleur tho de faire sa toilette lui même alors qu'il a un aérosol qu'elle vient de mettre en place...
Et un manque de patience avec les patients un peu casse pieds...
Sauf que là clairement elle a mis en danger un patient, et si je n'étais pas passée dans le secteur pour proposer un coup de main (j'étais sur un autre secteur) , on aurait pu compter un patient de moins (sans détailler, un soucis sur le respi qui sonnait pleine balle, et le patient qui désaturait) les alarmes du respi ne l'ont pas faite percuter ... J'ai couru dans la chambre et ai ventilé au BAVU, ai essayé de rassurer le patient comme je pouvais, et lui ai demandé le respi de transport immédiatement et d'appeler le MAR de garde. Le MAR est arrivé en chambre avant le respi de transport... Elle avait pris le temps d'aller chercher une collègue plus ancienne en renfort...
Une fois la situation réglée, je lui ai expliqué qu'un respi qui sonne ce n'est pas normal de façon intempestive, et qu'il faut bien penser à vérifier ses alarmes. Qu'en l'occurence une désaturation n'est jamais à négliger, qu'il faut vérifier les fausses données sur le scope des vraies (elle néglige beaucoup les alarmes, les acquite et ne va pas vérifier en chambre). Et qu'il faut prioriser : d'abord on ventile, on assure la supléance par le respi de secours, et on demande à faire appeler le doc...
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3541
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar lafolldingue » 31 Jan 2020 15:44

Elle m'a juste dit "heureusement que tu étais là, merci"...
Sauf que le lendemain, rebelotte, respi qui sonne, elle ne bouge pas, finit par aller voir, patient auto extubé... Elle a eu le réflexe de demander de l'aide aux collègues mais n'a pas pensé à mettre le patient qui désaturait sous O2... Ce sont ses collègues qui ont géré son patient...
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3541
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar Lenalan » 31 Jan 2020 15:53

Ah ouais là c'est très très inquiétant....
Infirmière DE 2016 En libéral depuis 2018

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 16938
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29


Retourner vers « Profession infirmière (IDE) »



Publicité

-