Forum : Etudiants infirmiers (ESI)

Nous sommes le 21 Juil 2019 18:29

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Romain.i42 » 09 Jan 2019 14:44

Bonjour à tous! Je suis étudiant ide 1er année. Mes profs viennent de me donner ce sujet pour la première partie du partiel UE 1.3 (législation,ethique, deontologie) Je dois faire une analyse réflexive de 3 pages, faisant apparaître une réflexion et un positionnement personnel en lien avec l'exercice de la profession. Si vous pouviez me donner vos avis sur ce sujet.... Merci beaucoup.
Romain.i42
 
Messages: 3
Enregistré le: 03 Déc 2018 09:18

Messagepar brrruno » 09 Jan 2019 15:30

Bonjour,
pour argumenter votre positionnement vous pourrez (en fonction de ce que vous souhaitez écrire bien sur !) vous appuyer sur le livre de Philippe Svandra : faut il avoir peur de la bientraitance. Ou sur cette intervention qu'il a fait : https://www.youtube.com/watch?time_cont ... ygpfUt-S4w

Vous avez également les conférences d'Eric Fiat (philosophe qui travaille notamment sur les questions éthiques du soin) sur le respect que vous trouverez également sur youtube.

Bon courage,
brrruno
Accro
Accro
 
Messages: 902
Enregistré le: 03 Juin 2013 22:58

Messagepar Romain.i42 » 09 Jan 2019 16:26

Merci pour les sources brrruno :D
Romain.i42
 
Messages: 3
Enregistré le: 03 Déc 2018 09:18

Messagepar brrruno » 09 Jan 2019 16:33

Avec plaisir. Il y en a beaucoup d'autres, mais je trouve celles-ci très pertinentes pour le travail infirmier et surtout très accessibles.
brrruno
Accro
Accro
 
Messages: 902
Enregistré le: 03 Juin 2013 22:58

Messagepar lafolldingue » 09 Jan 2019 17:21

Le respect de l'être humain sur le plan légal est un principe fodamental du droit, qu'il soit vivant ou mort. Tu peux trouver dans le code civil des articles qui font mention du respect du corps du defunt, le respect de la vie privée, les droits du patient etc.
Tous ces éléments légaux permettent de resituer le sujet dans son cadre.
De même qu'est-ce qu'on entend par respect?
C'est un sujet très intéressant, qui permet de mobiliser beaucoup de ressources
IDE 2018 - urgences - Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 2577
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar 06karim » 10 Jan 2019 01:48

Bonjour

:choque: :choque: Franchement dans votre IFSI il pousse un peu. On vous a juste donné ce sujet de dissertation...??? C'est un universitaire qui a du pondre le sujet :lol:

Dire que nous on a eu droit à une éval classique : QCM texte à trou Vrai faux ... C fou quand même les différences entre IFSI
IDE aux urgences depuis 07/16
06karim
Accro
Accro
 
Messages: 797
Enregistré le: 16 Mar 2013 15:40

Messagepar binoute1 » 13 Jan 2019 18:51

respecter autrui, l'autre ou respecter Autrui ?

les soignants des urgences qui reçoivent un tueur en série, le soigneront bien, mais le respectent-ils ?
"Le psychiatre sait tt et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien ms fait tt, le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard"
Avatar de l’utilisateur
binoute1
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 6608
Enregistré le: 02 Juil 2008 20:45
Localisation: pas là où je voudrais

Messagepar brrruno » 14 Jan 2019 10:43

binoute1 a écrit :respecter autrui, l'autre ou respecter Autrui ?

les soignants des urgences qui reçoivent un tueur en série, le soigneront bien, mais le respectent-ils ?

Le soigneront-ils bien s'ils ne le respectent pas ? Le respect ne fait-il pas partie intégrante du soin ?

Et pour la question de la majuscule il aurait alors fallut modifier la question en : faut-il respecter Autrui pour soigner ?
brrruno
Accro
Accro
 
Messages: 902
Enregistré le: 03 Juin 2013 22:58

Messagepar Lenalan » 14 Jan 2019 10:55

Il faut d'abord définir le respect: "Sentiment qui porte à accorder à quelqu'un de la considération en raison de la valeur qu'on lui reconnaît."

On peut ne reconnaître aucune valeur à une personne (par exemple si on avait eu à soigner Hitler? Si on nous amène aux urgences un terroriste qui vient d'abattre 15 enfants dans une école? Ou un pédophile qui a violé et tué des enfants?) et devoir le prendre en charge.
Ceux qui n'ont pas besoin de respecter quelqu'un pour le soigner le feront, ce qui n'en sont pas capables passeront la main.

Peut-on soigner quelqu'un sans le respecter? Dans l'absolu oui... Dans la pratique... délicat!
Peut-on leur faire leur pansement avec un bon jet d'alcool à 90? Les recoudre sans anesthésie? Leur faire des injections avec un trocard ou avoir malencontreusement un scalpel qui ripe et leur coupe les roupettes?
Notre devoir est de ne pas nuire. Après, faut pas demander non plus d'avoir un comportement empathique et chaleureux, on peut soigner dans l'indifférence et dans le basique (je fais le soin comme si c'était n'importe qui d'autre, mais faut pas m'en demander plus).

Très bon débat de 1.3! je pense qu'on y a tous passé un moment dans les IFSI! Je n'ai pas de réponse et je ne sais pas ce qui arriverait si j'étais dans ce cas.
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 15946
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Rinou06 » 14 Jan 2019 16:21

Ca me rappelle un patient en garde à vue qu'on avait dans le service, les policiers nous avaient révélé qu'il était accusé d'avoir battu sa femme enceinte, et une de mes collègues avait avoué un ou deux jours plus tard qu'elle aurait préféré ne pas savoir car ça la gênait dans sa prise en charge.
Fais attention à ce que tu souhaites, tu pourrais justement l'obtenir
Avatar de l’utilisateur
Rinou06
Forcené
Forcené
 
Messages: 354
Enregistré le: 14 Mar 2008 20:03
Localisation: Antibes (06)

Messagepar Creol67 » 14 Jan 2019 16:51

Romain.i42 a écrit :Bonjour à tous! Je suis étudiant ide 1er année. Mes profs viennent de me donner ce sujet pour la première partie du partiel UE 1.3 (législation,ethique, deontologie) Je dois faire une analyse réflexive de 3 pages, faisant apparaître une réflexion et un positionnement personnel en lien avec l'exercice de la profession. Si vous pouviez me donner vos avis sur ce sujet.... Merci beaucoup.


Basiquement, quels sont les droits des patients ???
En lisant ceci vous avez votre réponse
Ex infirmier, ex DRH. Directeur d'une société de recrutement dans le médical et paramédical. Expert en paie et droit social.
Avatar de l’utilisateur
Creol67
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 180
Enregistré le: 14 Aoû 2018 18:54

Messagepar vanille64 » 14 Jan 2019 23:09

Romain.i42 a écrit : Je suis étudiant ide 1er année. Mes profs viennent de me donner ce sujet pour la première partie du partiel UE 1.3 (législation,ethique, deontologie) Je dois faire une analyse réflexive de 3 pages, faisant apparaître une réflexion et un positionnement personnel en lien avec l'exercice de la profession. Si vous pouviez me donner vos avis sur ce sujet.... Merci beaucoup.

:clin: en quoi l'avis que je vais te donner va t'aider ,si je ne sais pas ou tu en est de ton questionnement..
:fleche: as tu une toute petite idée ,personnelle, de ce qui t'es demandé sur laquelle ,les uns et les autres pourraient s'appuyer pour nourrir et enrichir ta réflexion ?..

Voici une 1ere piste possible..éthique et législation :
:fleche:
Devoirs envers les patients
Article R. 4312-25

L'infirmier ou l'infirmière doit dispenser ses soins à toute personne avec la même conscience quels que soient les sentiments qu'il peut éprouver à son égard et quels que soient l'origine de cette personne, son sexe, son âge, son appartenance ou non-appartenance à une ethnie, à une nation ou à une religion déterminée, ses moeurs, sa situation de famille, sa maladie ou son handicap et sa réputation.

.
.
C'est fou le nombre de gens qui se font de la peine parce qu'ils ne savent pas se servir du langage. Howard Buten.
vanille64
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 568
Enregistré le: 11 Déc 2008 18:57

Messagepar vanille64 » 14 Jan 2019 23:53

Lenalan a écrit :Notre devoir est de ne pas nuire. Après, faut pas demander non plus d'avoir un comportement empathique et chaleureux, on peut soigner dans l'indifférence et dans le basique (je fais le soin comme si c'était n'importe qui d'autre, mais faut pas m'en demander plus).
..
:roll: l’indifférence n'est elle pas une nuisance... :?:
.
C'est fou le nombre de gens qui se font de la peine parce qu'ils ne savent pas se servir du langage. Howard Buten.
vanille64
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 568
Enregistré le: 11 Déc 2008 18:57

Messagepar Lenalan » 15 Jan 2019 08:58

vanille64 a écrit :
Lenalan a écrit :Notre devoir est de ne pas nuire. Après, faut pas demander non plus d'avoir un comportement empathique et chaleureux, on peut soigner dans l'indifférence et dans le basique (je fais le soin comme si c'était n'importe qui d'autre, mais faut pas m'en demander plus).
..
:roll: l’indifférence n'est elle pas une nuisance... :?:
.


On va pas se forcer à être sympa, on reste des humains, on va pas en plus faire la conversation avec Marc Dutroux (et puis s'il a mal, je lui donnerai son doliprane, mais je vais pas le plaindre, et dans mon fort intérieur je vais même espérer qu'il ait très mal, mais évidemment je lui dirai pas) :D
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 15946
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar loulic » 15 Jan 2019 14:09

brrruno a écrit :Le soigneront-ils bien s'ils ne le respectent pas ? Le respect ne fait-il pas partie intégrante du soin ?


Je suis un soignant, il m’arrive de prodiguer des soins à des patient pour qui je n’ai pas à priori du respect.

J’ai des objectifs particuliers dans la prise en charge ( diminuer la douleur, baisser la PA, ...), est ce que si je respecte mon patient mon geste thérapeutique sera plus efficace ?

Je suis un soignant justement, pas un ami ou un confident, je n’ai pas besoin de connaître mon patient ou de le respecter pour »bien » soigner.

On peut à contrario « mal » soigner tout en témoignant du plus grand respect pour le patient.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5135
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46


Retourner vers « Etudiants infirmiers (ESI) »



Publicité

-