Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 17 Sep 2021 09:25

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar execho » 12 Juil 2021 12:54

Si la vaccination n empêche pas la contagiosite pourquoi obliger les soignants particulièrement ? Si la vaccination empêche la contagiosite, pourquoi ne pas laisser les gens enlever leur masque si vacciné.
execho
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5446
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar execho » 12 Juil 2021 12:57

Si on ne sait pas pour la contagiosité, on peut arrêter de désigner les soignants qui par ailleurs sont plutôt vaccinés.
execho
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5446
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar execho » 12 Juil 2021 13:46

Le titre voulu pour ce post est:obliger pour déconsidérer, comme mis, il est beaucoup moins bien...
execho
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5446
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar Maximousse1989 » 12 Juil 2021 16:34

Bonjour Execho,

Je pense que le raisonnement derrière cette idée est le suivant :

-les vaccins n'empêchent pas totalement la transmission de cette saloperie.
- néanmoins ils semblent en réduire considérablement le risque, notamment si la personne en face est elle-même vaccinée.
-on en revient à l'idée que plus une couverture vaccinale est étendue moins il y a de risques, en moyenne.
-les soignants sont au contact de gens fragiles (je pense notamment aux personnes âgées).
-chez ces personnes la vaccination est souvent moins efficace que chez le Pékin lambda.
-un soin réalisé par une personne non-vaccinées représente de fait un risque supplémentaire.


Ajouter la vaccination COVID à la liste des vaccinations obligatoires me donc paraît logique.


Voilà.

PS: merci aux suivant(e)s de garder leur calme, qu'ils soient pour ou contre la vaccination obligatoire des soignants, on a déjà eu un topic verrouillé et c'est dommage.
Infirmier en gériatrie, USLD puis UGA, maintenant SSR.
La gériatrie c'est sexy 8)
Avatar de l’utilisateur
Maximousse1989
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 380
Enregistré le: 10 Juil 2016 20:42

Messagepar loulic » 12 Juil 2021 18:20

Très clairement c’est surtout une décision politique face à une impasse stratégique dans la politique sanitaire du gouvernement.

La ficelle est (très grosse), mais ça marche. Si l’épidémie repart, c’est la faute de « l’autre » ( peu importe qui).

Pendant ce temps le gouvernement continue de faire fermer des lits, les responsables qui ont failli début 2020 sont toujours en poste, et le ministre de la santé se félicite « qu’il n’y ai pas de crise des vocations ».
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5764
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar Leopold Anasthase » 12 Juil 2021 22:53

Maximousse1989 a écrit :-les vaccins n'empêchent pas totalement la transmission de cette saloperie.

Le principal avantage des vaccins, celui archi-démontré, c'est de quasiment supprimer les formes graves. S'il n'y a plus que des formes simples, il n'y a quasiment plus d'hospitalisations, en particulier en réanimation, et en particulier des hospitalisations longues. En évitant de saturer le système de santé, celui-ci redevient adapté, on peut recommencer à opérer les autres pathologies, dépister, soigner…
Maximousse1989 a écrit :- néanmoins ils semblent en réduire considérablement le risque, notamment si la personne en face est elle-même vaccinée.
-on en revient à l'idée que plus une couverture vaccinale est étendue moins il y a de risques, en moyenne.

Il est très probable que la vaccination, si elle concerne une part importante de la population, diminue la circulation du virus.
Maximousse1989 a écrit : -les soignants sont au contact de gens fragiles (je pense notamment aux personnes âgées).
-chez ces personnes la vaccination est souvent moins efficace que chez le Pékin lambda.
-un soin réalisé par une personne non-vaccinées représente de fait un risque supplémentaire.

Et il y aura moins de soignants au tapis, en arrêt, voire en réanimation.

Pour que mes propos soient clairs, je suis archi-favorable à la vaccination contre la Covid-19 (et archi-favorable à la vaccination en général). Mais là, se lancer dans la vaccination obligatoire des soignants, à mon humble avis ça n'a pas beaucoup d'intérêt d'un point de vue épidémiologique (le monde de la Santé, c'est 2,23 millions de personnes, dont la couverture vaccinale est globalement supérieure à la moyenne nationale. En rendant le vaccin obligatoire, à supposer que tous les soignants acceptent, ça représente au maximum quelques centaines de milliers de personnes. C'est par contre une action de communication : après avoir encensé les soignants ces héros, on se débarrasse définitivement d'eux et de leur avis. On leur a donné l'aumône du Ségur, on les a applaudit, maintenant il faut qu'ils la ferment. Et on continuera à fermer des lits, à détruire le système de santé et en particulier l'hôpital public.

Autre point, c'est une dépense d'énergie stupide. Dès la sortie des textes, il y aura des recours, qui vont prendre du temps, et qui pour certains aboutiront. Et on va faire quoi des soignants qui refusent de se faire vacciner ? Vous croyez vraiment qu'on va virer toute l'équipe infirmière d'un ehpad ou d'une réa, alors qu'on n'arrive pas à recruter ?
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 12585
Enregistré le: 06 Mai 2004 14:45
Localisation: ici

Messagepar loulic » 13 Juil 2021 09:08

En décembre la vaccination ne serait jamais obligatoire.

Et de toute façon les français n'en voudraient pas parce qu'ils étaient contre.

Finalement, les pronostics étaient faux, les français ont bien adhéré à la vaccination, et ce dès le début. Les soignants se sont organisés CONTRE les autorités sanitaires pour être vaccinés et même pour pouvoir vacciner. Aujourd'hui si les opticiens et les diététiciens peuvent vacciner, les idel n'ont pas pu le faire pendant des mois. Et les médecins se sont retrouvés une semaine sans vaccin parce que les pharmaciens étaient prioritaires.



Aujourd'hui que la situation sanitaire s'est considérablement améliorée, on rend la vaccination obligatoire en désignant en premier chef les soignants ( qui sont très bien vaccinés) comme étant les mauvais élèves.

Et on a des discours politiques délirants d'hommes politiques qui expliquent que " les non vaccinés ne peuvent pas avoir les mêmes droits que les vaccinés" ( le fait que l'auteur de la citation soit mis en examen pour une affaire de corruption n'est peut être pas anodin).


Ca marche très bien, sur les réseaux sociaux et dans la vraie vie, nombreux sont ceux qui croient que le seul frein au monde d'avant ce sont ces non vaccinés, et particulièrement cette minorité de soignants non vaccinés.

La rentrée va être compliquée.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5764
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar Maximousse1989 » 13 Juil 2021 10:44

Écoutez,

J'entends bien les arguments de Léopold, Loulic et autres collègues mais il me semble qu'il faut distinguer 2 choses:

-Les gouvernement qui cherche à se dédouaner de sa gestion catastrophique de la crise, les médias qui voient ça comme un match de foot, de manière générale le climat de connerie ambiante.

-Les données vérifiables, les faits. La question n'est pas, à mon sens, de savoir si les soignants sont moins bien vaccinés que mes autres mais s'il est intéressant qu'ils le soient tous, plus exactement : un soignant non-vacciné représente-t-il un risque supplémentaire ? Je suis désolé mais il faut déposer cette question.


J'ai bien conscience des enjeux idéologiques mais que le gouvernement, les ARS, le journaliste de BFM fassent de la merde ne nous dispense pas de réfléchir sur l'aspect purement technique (gestion des risques/hygiène/prévention).

Cf les arguments énoncés dans mon premier post.
Infirmier en gériatrie, USLD puis UGA, maintenant SSR.
La gériatrie c'est sexy 8)
Avatar de l’utilisateur
Maximousse1989
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 380
Enregistré le: 10 Juil 2016 20:42

Messagepar Leopold Anasthase » 13 Juil 2021 11:18

Maximousse1989 a écrit :il faut déposer cette question

Execho et vous, vous ne devriez pas laisser votre chat jouer sur votre clavier ;-)

Maximousse1989 a écrit :[...]La question n'est pas, à mon sens, de savoir si les soignants sont moins bien vaccinés que mes autres mais s'il est intéressant qu'ils le soient tous, plus exactement : un soignant non-vacciné représente-t-il un risque supplémentaire ?

Tiens, ça me fait penser que je n'ai pas lu sergeant depuis un bout de temps…
Je suis d'accord qu'un soignant responsable d'une contamination, c'est une contamination de trop. Mais d'un point de vue santé publique, il me semble que la majorité des contaminations a lieu dans la sphère familiale et professionnelle.

Les professionnels des autres professions sont en train de se rendre compte à quel point les mesures annoncées ne sont pas applicables. Qui va vérifier les vaccinations à l'entrée des magasins, des supermarchés, des centres commerciaux, des trains, des autobus de longue durée ? Si l'obligation vaccinale s'impose dans les cinémas, quid de la vaccination des employés du cinéma ?

Quant à virer les salariés non vaccinés… Il semble que les aides-soignant(e)s aient le plus faible taux de couverture vaccinale. On va fermer les ehpad ?

La gestion est dramatique, parce qu'on passe son temps à vouloir ménager la chèvre et le choux. Pas trop de restrictions pour ne pas fâcher le commerce, des restrictions pour endiguer la crise sanitaire. Faudrait un jour comprendre que la crise sanitaire qui dure est bien plus délétère au commerce (et aux libertés individuelles) que ces demi-mesures.
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 12585
Enregistré le: 06 Mai 2004 14:45
Localisation: ici

Messagepar execho » 13 Juil 2021 11:44

licencier les salariés des restaurants et EPHAD,faire des émeutes dans les gares,ce sont des demies mesures.Le mieux est de se caler sur Rire et Chanson,je pense.
execho
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5446
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar execho » 13 Juil 2021 11:44

demi mesures:il y avait le modèle pourtant,pardon.
execho
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5446
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar Leopold Anasthase » 13 Juil 2021 11:49

Ce que j'appelle les demi-mesures, ce sont les pseudo-confinements. Sans oublier les mesures de communication : la veille des élections, on ouvre les terrasses.

Et édicter des mesures qui ne seront pas appliqués (vous croyez vraiment qu'on va licencier ne serait-ce qu'un soignant ?), ce sont aussi des demi-mesures.
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 12585
Enregistré le: 06 Mai 2004 14:45
Localisation: ici

Messagepar execho » 13 Juil 2021 12:07

ce gouvernement aux abois devient brutal,les petites frappes qui tentent d'excuser tous les plans de destruction du service public sont maintenant dans l'impossibilité de se camoufler,La finance a ses exigences.Les intérêts des salariés et de la population sont noyés sous des vocables de "intérêts communs" ou "bien de tous".Fermetures,destructions,intimidations sont les douceurs prévues pour nos concitoyens.Les soignants doivent la fermer comme dit Leopold.C'est sans compter sur l'esprit de résistance.
execho
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5446
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar Hématose » 13 Juil 2021 12:29

un soignant non-vacciné représente-t-il un risque supplémentaire ?


Un soignant à qui on empêche de prendre des précautions complémentaires en s'habillant avant d'aller voir un Covid représente à mon sens un risque infiniment plus grand pour le reste de la cohorte qu'il prend en charge qu'un soignant non vacciné.
Pour rappel, à ce jour les recommendations préconisent de ne pas porter de blouse, charlotte, gants, ffp2 en présence d'un Covid si pas de risque d'aérosolisation (en gros on va voir un Covid comme on va voir un patient lambda) (bien entendu nous nous habillons quand même).
Je n'ai pas les mots devant ce niveau d'incohérence...
AS DE 2017
IDE 2020
Hématose
Forcené
Forcené
 
Messages: 288
Enregistré le: 27 Juil 2017 15:34

Messagepar Maximousse1989 » 13 Juil 2021 13:06

Hématose a écrit :
un soignant non-vacciné représente-t-il un risque supplémentaire ?


Un soignant à qui on empêche de prendre des précautions complémentaires en s'habillant avant d'aller voir un Covid représente à mon sens un risque infiniment plus grand pour le reste de la cohorte qu'il prend en charge qu'un soignant non vacciné.
Pour rappel, à ce jour les recommendations préconisent de ne pas porter de blouse, charlotte, gants, ffp2 en présence d'un Covid si pas de risque d'aérosolisation (en gros on va voir un Covid comme on va voir un patient lambda) (bien entendu nous nous habillons quand même).
Je n'ai pas les mots devant ce niveau d'incohérence...



Ah mais je suis d'accord avec vous sur ça : gouvernement de branques, et entre les deux le manque institutionnalisé de moyens est encore plus dommageable.
Infirmier en gériatrie, USLD puis UGA, maintenant SSR.
La gériatrie c'est sexy 8)
Avatar de l’utilisateur
Maximousse1989
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 380
Enregistré le: 10 Juil 2016 20:42


Retourner vers « Profession infirmière (IDE) »



Publicité