Forum : Admission en IFSI

Nous sommes le 15 Juil 2020 03:27

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Fouya » 02 Juil 2012 16:54

Montbrison n'est pas déficitaire, j'ai passé le concours cette année, il y a une promo de 43 personnes et je suis 69e sur liste complémentaire alors
ESI 2012-2015 à Valence !
S1: EHPAD
S2: Soin à domicile
S3: Chirurgie gynécologie
S4: Psychiatrie
S5: SSPI
S6: Oncologie-hématologie
Digestive, Vasculaire, ORL

Bientôt diplômée :D
Fouya
Forcené
Forcené
 
Messages: 303
Enregistré le: 23 Mai 2012 21:27

Messagepar Jen18 » 02 Juil 2012 18:25

Libourne déficitaire ou pas?

Ya quoi d'autres comme IFSI qui sont déficitaires dans le Sud à part PACA bien sûr?
:love: ESI 2012-2015

S1 : EHPAD
S2 : Long séjour
Avatar de l’utilisateur
Jen18
Accro
Accro
 
Messages: 1647
Enregistré le: 10 Juil 2009 11:01
Localisation: Au Soleil...

Messagepar elfira » 03 Juil 2012 10:24

elfira a écrit :Bah comme j'ose pas espérer je sais pas... Vu que l'année dernière c'était note éliminatoire à l'oral... J'y suis allée cette année sans trop d'espoir, j'avais tellement pleuré cet échec :(


coupe de champ au boulot, coup de champ à la maison, carré blanc :shocked!: et mauvaise nuit... J'ai dormi que 4 h tellement je gamberge :lol: :lol: :lol:
ESI 2012-2015 OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !
La force ne vient pas des capacités physiques mais d'une volonté invincible. (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
elfira
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 398
Enregistré le: 30 Nov 2010 17:03

Messagepar Dedel47 » 03 Juil 2012 11:53

Bonjours à toutes et à tous! Cela fait longtemps que je suis vos messages sur ce forum et je me suis enfin décidée à y participer! :)
Etant sur liste complémentaire à Bordeaux (malheureusement trop loin) et après m'être renseignée sur le forum, j'ai envoyé des courriers à plusieurs instituts... j'en ai envoyé dans le sud vue que je suis originaire du sud-ouest (sans grand espoir bien sûr) et également plus dans le nord, notamment à Châteauroux, Vierzon, Blois, Nevers, La Roche sur Yon et Rochefort.
J'ai envoyé ces derniers courriers (contenant une lettre de motivation, relevé des notes, CV et photocopie du Bac) avant l'affiche des résultats, c'est-à-dire le 27 et 28 Juin.
Hier les résultats de Châteauroux, Vierzon, Blois et la Roche sur Yon sont tombés, et vue la liste complémentaire de Châteauroux et Vierzon notamment (21 et 16 respectivement) je me dit que j'ai encore une chance d'être appelée...Sans oublier Nevers qui apparemment est souvent déficitaire.
Cependant, je me pose des questions: Ai-je bien fait d'envoyer mes courriers avant la publication des résultats? Les ai-je envoyé trop tard? Est-ce que j'ai réellement une chance d'être appelée? Et si oui quand? Savez-vous comment ils sélectionnent les courriers dans ces ifsi? Est-ce par ordre d'arrivé? Par rapport aux notes obtenues? Ou privilégient-ils les candidats de leur région?
Comme vous le constatez, j'ai de nombreuses questions sans réponse claire (malgré des recherches sur le forum bien sûr)... J’espère que vous allez pouvoir m'éclairer sur certains points! :)
Voilà mon roman est fini! :lol:
Bonne journée à vous!
Dedel47
 
Messages: 18
Enregistré le: 03 Juil 2012 10:17

Messagepar Guylo » 03 Juil 2012 17:39

Bonjour,

à destination des admis en LC à Montélimar: Je suis au 32° rang de la LC de Montélimar mais admis en LP à Avignon. Je vais confirmer mon entrée à l'école de la cité des papes!
IFSI Avignon 2012 - 2015
Avatar de l’utilisateur
Guylo
 
Messages: 1
Enregistré le: 03 Juil 2012 16:52

Messagepar pepucedu72 » 23 Juil 2012 17:49

bonjour, j'ai une question a vous poser , j'ai passée mes concours mais je n'en est eu aucun, je l'ai est loupé de peu a l'écrit , penssez vous que si j'appelle des ifsi et en envoyant des courriers qui montre que je suis super motivé je pourrais rentrer en école ? je veux vraiment fairte ce métier
j'attend votre réponse avec impatience
merci.
ifas Levallois perret
Avatar de l’utilisateur
pepucedu72
Habitué
Habitué
 
Messages: 63
Enregistré le: 05 Jan 2012 19:11

Messagepar Sanny95 » 23 Juil 2012 18:28

pepucedu72 a écrit :bonjour, j'ai une question a vous poser , j'ai passée mes concours mais je n'en est eu aucun, je l'ai est loupé de peu a l'écrit , penssez vous que si j'appelle des ifsi et en envoyant des courriers qui montre que je suis super motivé je pourrais rentrer en école ? je veux vraiment fairte ce métier
j'attend votre réponse avec impatience
merci.

Hello, je suis désolée car c'est moi qui vait te donner la mauvaise nouvelle mais le référentiel veut que pour intégrer un IFSI il faut impérativement être admis au concours. Et même dans ces cas là tu n'es pas pas sur d'avoir une place si tu es sur la liste complémentaire. Il te reste à repasser le concours l'année prochaine.
Bonne chance
IDE depuis le 25 juillet 2014.
Infirmiere en Service se Soins Infirmiers A Domicile - Le bonheur !!!!!
Sanny95
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 197
Enregistré le: 21 Sep 2010 18:42

Messagepar papoune64 » 24 Oct 2012 06:51

Merci à vous !!!

J'ai découvert votre site en me baladant sur le net à la recherche d'informations sur le concours ou autres ayant un rapport avec l'IFSI. Je viens de m'inscrire au concours pour l'année prochaine et j'espère sincèrement pouvoir mener à bien mon projet professionnel !!
papoune64
 
Messages: 1
Enregistré le: 24 Oct 2012 06:41

Messagepar audrey-34 » 04 Jan 2013 12:03

Lorèneb a écrit :Le texte du concours Auxerre/Sens.

Santé: Les inégalités s'aggravent en France.

Des disparités sociales de plus en plus fortes
Les Français sont en bonne santé. Tel est le constat que fait la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques du ministère de la Santé (Drees), dans son rapport 2010 sur l'état de santé. Mais ce qui inquiète les experts, c'est que les inégalités sociales se sont aggravées au cours des dernières décennies. "A âge et à sexe égal, l'existence et l'importance des problèmes de santé sont d'abord liés à la position sociale et au niveau d'étude", explique le texte. Plusieurs facteurs entrent en jeu: l'exposition aux risques, l'environnement ou les comportements socioculturels - habitudes de vie, attention portée à la santé, recours aux soins, etc. Le niveau d'étude et de revenus joue aussi : les non-diplômés déclarent plus de problèmes de santé chroniques (50%) ou de limitations d'activité (40%).

L'espérance de vie progresse mais les écarts se creusent entre catégories socio-professionnelles : les ouvriers vivent sept ans de moins que les cadres, même si les différences sont moins fortes chez les femmes. Malgré son niveau de vie, la France s'en sort moins bien que ses voisins. "Si l'on observe des inégalités sociales de santé (morbidité, mortalité, santé perçue, santé fonctionnelle) dans tous les pays à des degrés divers, elles demeurent dans notre pays plus importantes que dans la plupart des autres pays européens", explique le rapport.

La pénibilité au travail responsable de pathologie
En plein débat sur la réforme des retraites, le rapport s'intéresse au lien entre les conditions de travail et l'état de santé. Les contraintes articulaires et l'exposition au bruit font partie des critères de pénibilité, avec les postures fatigantes ou les gestes répétitifs. Or "ce sont les secteurs de l'agriculture, avec une forte augmentation entre 1998 et 2005 (66% à 71%) et de la construction (64%) qui exposent le plus les salariés à ce type d'effort", constate le rapport.

Plus inquiétant encore, les chiffres montrent que 30 à 46% des ouvriers exposés à des produits cancérigènes dans l'industrie et la construction ne sont toujours pas convenablement protégés. "Ces données témoignent de l'importance de l'exposition des personnes en milieu de travail, de l'inégalité entre secteur d'activité et de la nécessité du développement ou du respect de mesures de prévention pour diminuer l'incidence de pathologies fréquentes." Dans un rapport publié en mai, le Haut comité de santé publique (HCSP) avait déjà dénoncé "la double injustice" subie par les professions pénibles : une durée de vie plus courte et des dernières années de vie handicapées par des maladies ou des troubles physiques.

Le coût des soins dissuasif pour les plus pauvres
Les Français les plus précaires se soignent moins bien que les autres. La couverture maladie universelle (CMU), qui a fêté ses dix ans l'an dernier, ne suffit pas toujours à les pousser à consulter. C'est la même chose pour les permanences d'accès aux soins de santé, sensés faciliter la prise en charge dans les hôpitaux ou les associations. En 2008, 15% des adultes métropolitains ont déclaré avoir renoncé à des soins pour des raisons financières, soit 2% de plus qu'un an auparavant. Faute de couverture complémentaire, ils se passent le plus souvent de soins dentaires, de lunettes ou de consultations chez les spécialistes.

Des différences visibles dès l'enfance
Les disparités sociales en matière de santé sont d'autant plus difficiles à combattre qu'elles s'installent dès le plus jeune âge. "Les enfants d'agriculteurs, d'ouvriers, d'inactifs, de même que les enfants scolarisés en ZEP ou en zone rurale ont un état de santé bucco-dentaire plus mauvais ou sont plus souvent en surcharge pondérale que les autres", cite en exemple le rapport. Or le critère du poids est une cause des maladies cardiovasculaires, elles-mêmes à l'origine de décès prématurés. L'obésité diminue chez les enfants dont le père est cadre ou de profession intellectuelle supérieure, mais se stabilise chez les fils d'ouvriers : "On dénombre dix fois plus d'enfants obèses chez les ouvriers que chez les cadres, contre quatre fois plus en 2002."

Alexia Eychenne - L'Expansion.com - 30 juillet 2010


Dites moi je suis nouvelle sur le site j'ai trouvé ce sujet super intéressant quels était les question sur ce texte ? Même si c'est un peu loin la date :)
audrey-34
 
Messages: 2
Enregistré le: 02 Nov 2012 22:35


Retourner vers « Admission en IFSI »



Publicité

-