Grand jeu spécial salon infirmier

Pendant tout le mois de mai,
inscrivez-vous sur www.infirmiers.com
pour tenter de gagner un de
nos nombreux cadeaux !

TRIBUNE

Psychiatrie : un collectif appelle à des mesures d'urgence pour les infirmiers

Publié le 07/05/2024

Face au manque d'infirmiers dans les hôpitaux psychiatriques, un collectif de psychiatres appelle, dans une tribune dans  Le Monde, à la revalorisation des salaires de ces professionnels et à l’amélioration de leurs conditions de travail afin de pouvoir  les recruter et de les fidéliser.

Sémiologie psychiatrique (@pixabay)

«Nous, psychiatres exerçant la psychiatrie en service public à Paris et en petite couronne, souhaitons rendre publique notre inquiétude. Nous assistons à l’étouffement d’une profession indispensable pour notre spécialité, celle des infirmiers en psychiatrie, et constatons que l’hôpital psychiatrique en est la première victime», s'alarment les auteurs de cette tribune, publiée dans le journal Le Monde, ce 4 mai. Les auteurs dénoncent le manque criant de personnels -et notamment d'infirmiers- qui, «compromet gravement les conditions d’accueil des patients et la continuité des soins, avec un risque majeur de dégradation de la santé mentale de la population si nous n’arrivons pas à répondre aux besoins».

Fidéliser les infirmiers, une absolue nécessité 

Le collectif en appelle à des mesures concrètes, au premier rang desquelles :  «l’augmentation significative des salaires des professionnels travaillant en hospitalisation, notamment des infirmiers», pour sortir du cercle vicieux : le manque de personnel met en effet les équipes sous pression et entraîne «une pénibilité du travail qui favorise la fuite des personnels». Pour les médecins, «c’est bien la possibilité de soigner qui est attaquée» alors que «le manque de disponibilité entrave le soin relationnel et majore les tensions avec des personnes en état de crise psychique». 

Le collectif propose aussi l'accompagnement des carrières infirmières pour permettre aux professionnels de se projeter en psychiatrie, et «la réinstauration du statut d’infirmier de secteur psychiatrique, abandonné depuis trente ans» dans l'espoir, là encore, de renforcer l'attractivité. 

L'approche des Jeux-Olympiques accroît l'inquiétude 

Point d'inquiétude : les Jeux-Olympiques, qui se tiendront cet été à Paris et qui vont venir gonfler les entrées de patients aux urgences - qui ne pourront pas suivre. Evoquant «une situation déjà tendue et devenue invivable depuis la crise sanitaire de 2020», les auteurs de la tribune interpellent le gouvernement afin qu'il leur donne les moyens humains de répondre à la demande. 

Découvrez ici la Tribune du Collectif, dans le Monde

La Rédaction d'Infirmiers.com

Source : infirmiers.com