ETHIQUE

Réflexion - Quel engagement professionnel infirmier ?

Cet article fait partie du dossier:

Ethique et soin

    Précédent Suivant

Le travail infirmier pose aujourd’hui plus que jamais la question de l’engagement professionnel. En effet, dans le contexte délicat de remise en cause des conditions du travail soignant, l’engagement, au cœur même de la relation de soins, occupe une place particulière dans la détermination et l’appréciation de ce métier.

Infirmière soutien personne âgée

L’engagement : au cœur de la profession soignante

Avant tout de quoi parle-t-on ? Qu’est-ce que s’engager ? A quoi et envers qui ? Peu abordée dans la littérature, la notion d’engagement renvoie à différentes réalités dont nous voulons rendre compte.

Les contours d’une notion complexe

Selon la définition du Dictionnaire culturel en langue française, le terme « engager » vient du latin invadiare : mettre en gage. S’engager signifie donc « se donner en gage, se lier » (Littré). Etymologiquement, l’engagement rend ainsi compte d’une forme de dépendance à l’autre (personne ou institution).Pour la psychologie organisationnelle, l’engagement dépendrait de trois aspects fondamentaux : une énergie, un fort investissement personnel et une...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (1)

charimarlotte

Avatar de l'utilisateur

10 commentaires

#1

L'engagement est inhérent à notre profession!

Quand je suis arrivée à l'IFSI, en 1998, la directrice du lieu a prononcé un discours qui m'accompagne aujourd'hui encore et qui m'accompagnera sans doute tout au long de mon parcours professionnel.



Dans ce discours, elle a parlé de l'engagement qu'impliquait notre profession. A l'époque, je dois dire que je n'avais pas intégré l'idée. Je ne comprenais pas trop ce que cela signifiait.



Aujourd'hui je vois bien de quoi il s'agit. S'investir dans le soin c'est un engagement en soi. On ne peut pas décider d'être soignant sans s'impliquer dans la relation. Entendre pour mieux comprendre, écouter pour mieux soigner... S'engager c'est rester aux côtés d'un patient en fin de vie, l'écouter, lui prendre la main, lui prodiguer des soins. S"engager, c'est entrer en communication avec un résident qui présente des troubles de type démence, savoir lui parler sans le brusquer, sans l'effrayer (là je dois dire que je suis admirative de mes collègues AMP, je ne leur arrive pas à la cheville!). S'engager, c'est appeler le 15 quand il le faut parce qu'on ne peut pas faire l'autruche à ce moment là. C'est aussi recevoir des mots blessants, violents, de familles en souffrance et chercher des mots qui apaisent ou qui recadrent parfois pour protéger ou se protéger sans devenir violent soi-même.



Alors oui, l'engagement professionnel peut bien tenir lieu d'introduction au métier d'infirmière... Ce n'est pas une simple profession, non, c'est un engagement.

Extrait du blog; http://derriere-le-masque-infirmier.blog4ever.com