MODES D'EXERCICE

Fin de crise à l'AP-HP ?

Cet article fait partie du dossier:

Fonction Publique

    Suivant

Un nouveau rassemblement a eu lieu ce 18 juin devant le siège de l'AP-HP contre la réforme de Martin Hirsch. La mobilisation du personnel, qui semble s'affaiblir, laisse présager une fin de crise...

Appel à la résistance...

manifestation AP-HP

Seules quelques centaines de manifestants se sont rassemblées ce 18 juin devant le siège de l'A-HP.

Après des semaines de conflit, plusieurs centaines d'agents ont une nouvelle fois répondu présent à l'appel des syndicats de l'Assistance publique (une sorte d'appel du 18 juin « version AP-HP »). Bien au-delà d'un rejet catégorique de la réforme de Martin Hirsch, certains se sont déplacés une 4ème fois afin de dénoncer leurs conditions de travail. Au bout d'un moment le personnel en a assez. Ce dont on ne parle pas c'est du taux de suicides à l'AP-HP. Rien qu'à Tenon, il y en a très régulièrement. Mais au lieu de relayer cette information, on préfère montrer François Hollande au 24h du Mans ou en Algérie !, réagit une collègue de Yaëlle Herz. Une exaspération que les soignants continuent à exprimer, en ce 75ème anniversaire de l'appel du général De Gaulle, malgré un affaiblissement du mouvement. Peu importe notre nombre aujourd'hui, on ne va rien lâcher !, clame un membre de la CGT.

Au bout d'un moment le personnel en a assez !

manifestation AP-HP

Vers une fin de la grève...

Et pourtant, une sortie de crise semble à l'horizon. Selon le journal Le Parisien, une longue réunion (discrète ?) entre l'intersyndicale et la direction de l'AP-HP a eu lieu hier soir, aboutissant à un début de compromis. Un premier accord aurait été trouvé grâce à l'amendement de "certains points de l’offre adressée vendredi soir aux syndicats par Martin Hirsch". Malgré cela, les représentants syndicaux maintiendraient leur opposition à une unique réduction des RTT sans d'autres ajustements.

A midi, l'intersyndicale a été reçue au siège de l'AP-HP, probablement pour signer un « relevé de conclusion » de sortie de crise. Thierry Amouroux, secrétaire général du SNPI, dément toute signature : Je vous confirme que Martin Hirsch est dans la méthode couée : si nous avons bien eu une réunion de négociation à 17h30 hier et pendant la manif aujourd'hui nous n'avons rien signé et ne sommes pas près de le faire. Cette affaire reste donc à suivre... 

Creative Commons License

Journaliste infirmiers.comgwenaelle.hight@infirmiers.com@GwenHight

Retour au sommaire du dossier Fonction Publique

Publicité

Commentaires (4)

execho

Avatar de l'utilisateur

188 commentaires

#4

méthode H.,position de FO

"La direction veut un état des lieux partagé,or notre syndicat n'est pas candidat à définir et organiser le temps de travail de nos collègues.L'amélioration des conditions de travail passe par l'embauche de personnels et notamment par la titularisation des contractuels.Nous rappellerons aussi lors des prochains rendez vous que la négociation doit se mener au niveau central et non groupe hospitalier par groupre hospitalier ou hôpital par hôpital.Les fonctionnaires hospitaliers sont appellés par leurs fédérations FO,CGT,SUD à une journée de grève le 25 juin contre l'austérité à l'hôpital.

loulic

Avatar de l'utilisateur

278 commentaires

#3

laissez mon foie ...

… en dehors de ça.

On en apprends plus sur ce conflit dans le figaro, l'express, … bref dans la presse généraliste (que vous reprenez largement) qu'ici. C'est comme ça, c'est pas grave, mais c'est dommage.

L'important c'est que vous soyez contente de votre ligne éditoriale.

Mais ne me dites pas que cet article ci est un article de fond.

Bernadette Fabregas

Avatar de l'utilisateur

265 commentaires

#2

La mauvaise foi, ça suffit !

Et cela, cher loulic, ce n'est pas du fond ? Des articles, souvent en direct de la manif... la mauvaise foi cela suffit ! - https://www.infirmiers.com/profession-infirmiere/infirmiere-dans-la-fonction-publique/personnel-ap-hp-marche-vers-elysee.html
- https://www.infirmiers.com/profession-infirmiere/presentation/faire-toujours-plus-avec-moins-temps.html
- https://www.infirmiers.com/profession-infirmiere/infirmiere-dans-la-fonction-publique/ap-hp-deux-nouvelles-journees-action-venir.html
- https://www.infirmiers.com/profession-infirmiere/infirmiere-dans-la-fonction-publique/ap-hp-martin-hirsch-hue-par-personnel-pompidou.html
- https://www.infirmiers.com/actualites/revue-de-presse/reforme-organisation-de-travail-ap-hp-en-direct-hopital-saint-louis.html
- https://www.infirmiers.com/profession-infirmiere/infirmiere-dans-la-fonction-publique/greve-ap-hp-colere-amplifie.html
- https://www.infirmiers.com/profession-infirmiere/infirmiere-dans-la-fonction-publique/temps-de-travail-le-personnel-ap-hp-dit-non.html

Nous avons fait et faisons largement notre boulot sur ce sujet.

loulic

Avatar de l'utilisateur

278 commentaires

#1

c'est dommage,

d'avoir un media spécifiquement infirmier qui s'en tient à une telle superficialité dans un article sur le conflit à l'APHP.

On aimerait un peu de fond, mais c'est doute trop de travail, vaut mieux citer imparfaitement le Parisien, qui déjà est un journal médiocre.

Vaut mieux parler de series télé débiles, ou en faire des caisses pour les différents partenaires du site, plutôt que de s'intéresser à ce conflit qui rencontre pourtant de nombreux écho ailleurs en France. En effet la "méthode Hirsh" sur le fond et la forme est appliquée ailleurs dans des CH et CHRU. Ca pourrait faire un article intéressant, mais faudrait travailler plutôt que de faire de la pub.