RECHERCHE

Un entretien (vidéo) avec la présidente de l’ARSI

Cet article fait partie du dossier:

Compétences infirmières

    Précédent Suivant

À l’occasion des Journées 2011 de l’Association de recherche en soins infirmiers, nous avons interrogé Ljiljana Jovic, sa présidente.

Les Journées de l’ARSI étaient consacrées cette année à « la santé : une notion interdisciplinaire ». Elles ont rassemblé environ 200 infirmières engagées dans la recherche. Comme chaque année, les conférences introductives ont été données par des personnalités extérieures au monde infirmier, mais dont les problématiques de travail s’inscrivent pleinement dans les préoccupations de la profession.

Didier Tabuteau (Professeur de droit de la santé à Paris 5, directeur de la chaire santé à Sciences Po, coprésident de l’Institut Droit et santé) a retracé l’histoire de la notion de santé et donné les principaux enjeux, majeurs, pour les prochaines années. Il a accepté un entretien pour Infirmiers.com, que nous diffuserons prochainement. Jeanne-Marie Amat-Roze (Professeur de géographie à Paris 12) a développé l’aspect pluridisciplinaire de la santé en prenant l’exemple de la géographie.

Nous avons profité de l’occasion pour interroger deux figures importantes de la recherche infirmière : Christophe Debout (enseignant chercheur à l’EHESP – École des Hautes Études en santé publique) et Chantal Eymard (maître de conférences à l’Université de Provence/Aix-Marseille), qui donnait une communication sur l’éducation en santé des personnes addictives aux substances psycho-actives sous traitement de substitution. Les vidéos seront en ligne dans les semaines qui viennent.

 

Creative Commons License
Rédacteur en Chef IZEOS
serge.cannasse@izeos.com

Retour au sommaire du dossier Compétences infirmières

Publicité

Commentaires (2)

sansieau

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#2

en attente de la suite

bonjour je suis intéressé par la comm de Chantal Eymard (maître de conférences à l’Université de Provence/Aix-Marseille), qui donnait une communication sur l’éducation en santé des personnes addictives aux substances psycho-actives sous traitement de substitution.

Calypso49

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#1

ah bon

Parler pour ne rien dire pendant 3:27, conférences données par des non professionnels de santé; mais de qui se moque t-on?
Encore des statistiques et du blablabla pour occuper des fonctionnaires qui n'ont s'en doute rien à faire de mieux.
Formez un peu plus de médecins "motivés" et capables et les infirmières feront leur métier et seulement leur métier.
Si cela continue, les aides-soignantes feront des soins infirmiers, les infirmiers feront les actes réservés aux médecins et les médecins libéraux ????? ah oui c'est vrai du lundi 9H00 au samedi 12H00 en finissant à 18H00 en semaine et en prenant une journée de repos dans la semaine........ils ne peuvent pas tout faire!!!!, certains ne savent même pas recopier leurs ordonnances!!
Les urgences? "désolé je suis en consultation je ne peux pas venir, appelez le 15 ou SOS médecin"
Et nous les pauvres infirmier(e)s, nous n'avons pas d'heures fixes, le travail, les urgences, nous assumons....faut bien, nous sommes au bout de la chaîne et nous avons peut-être un peu plus de conscience professionnelle.