PSYCHOLOGIE

« Pour moi, le sophrologie ne pouvait être que caycédienne »

    Précédent Suivant

Christine Drouet a découvert la Sophrologie Caycédienne à travers la maladie. Atteinte de fibromyalgie, la sophrologie lui a permis d’évacuer tous les problèmes liés à cette maladie dont elle ne souffre plus aujourd’hui. La sophrologie lui a changé la vie et cela lui a donné envie de se former pour la partager avec d’autres personnes. Aujourd’hui sophrologue caycédienne, elle a trouvé sa voie en la transmettant à un public très varié. Elle accompagne notamment des enfants, des aidants et des salariés dans de grandes entreprises.

Aujourd'hui sophrologue, Christine Drouet raconte son parcours et témoigne de l'impact de la sophrologie dans son combat face à la fibromyalgie. Si elle est à présent guérie de la pathologie, elle est passée par des moments difficiles. « J'ai eu une rencontre malheureuse avec une sophrologie dissidente et puis j'ai persisté ». La sophrologie caycédienne a tout changé pour elle, « elle m'a permis d'évacuer tous mes problèmes liés à la maladie ».

Elle a donc décidé de se former et a ensuite voulu partager son savoir avec les autres, « c'est quelque chose à partager ».  Heureuse de trouver « le côté humain » dans son nouveau métier et aussi de faire découvrir que l'on peut « ne pas être dépendant de quelqu'un pour aller bien mais de savoir que l'on a, en soi, des ressources ».

Actuellement, son cabinet accueille toutes sortes de patients suite à « une grande demande ».

SophrocayCet article est réalisé en partenariat avec Sofrocay

Creative Commons License

Journaliste infirmiers.com roxane.curtet@infirmiers.com  @roxane0706

Retour au sommaire du dossier Sophrologue

Publicité

Commentaires (0)