PUERICULTRICE

Prématurité : des propositions pour améliorer la prévention, la prise en charge et le suivi

Le groupe d'études prématurité et nouveau-nés vulnérable à l'Assemblée nationale a présenté le 15 février 2017 lors d'une conférence de presse une série de propositions visant à améliorer la prévention de la prématurité, la prise en charge du bébé prématuré et de ses parents, et le suivi.

nouveau né prématuré couveuse

Un groupe d'études a émis diverses propositions pour mieux prendre en charge les bébés prématurés.

Le groupe d'études a été créé à l'initiative d'Isabelle Le Callennec (Les Républicains, Ille-et-Vilaine), après une rencontre avec la fondatrice de l'association SOS Préma, Charlotte Bouvard, a expliqué la députée, présidente du groupe d'études, lors de la conférence de presse.

SOS Préma et la Société française de néonatologie (SFN) ont créé le Collectif prématurité qui avait organisé en 2013 des états généraux de la prématurité. A cette occasion avaient été soulignées en particulier les inégalités territoriales dans tout le parcours de la prématurité, en termes d'accès aux soins, d'accès aux remboursements et d'accès aux prestations sociales, nécessitant une harmonisation, rappelle-t-on.

Le groupe d'études de l'Assemblée nationale, réunissant 52 députés toutes tendances confondues, a travaillé pendant 9 mois, réalisant une vingtaine d'auditions, organisant deux tables rondes, visitant des services de néonatalogie et réalisant un déplacement en Suède.Au départ, on s'était dit qu'on pourrait déposer une proposition de loi, mais l'idée n'était pas suffisamment mûre. Il fallait d'abord avoir un diagnostic, un bon état des lieux, a déclaré...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)