EN BREF

L'AP-HP anticipe et se mobilise pour assurer la continuité de son service public

    Suivant

En prévision des grandes perturbations prévues demain 5 décembre dans les transports et susceptibles de se prolonger, l’AP-HP informe son personnel et se mobilise pour garantir la continuité de prise en charge de ses patients. Des cellules de crise ont été activées dans les hôpitaux ainsi qu’au siège de l’AP-HP pour coordonner les actions permettant d’aider les personnels à se rendre au travail et à regagner leur domicile. La DRH a informé les personnels dès le 28 novembre des principales mesures envisagées que nous reprenons ici in extenso

Soutien au transport domicile-travail

  • Co-voiturage : l’AP-HP s'est associée avec la plateforme « KAROS », spécialiste du covoiturage pour les trajets domicile-travail, dont l’application, paramétrée pour l’AP-HP, apporte des avantages spécifiques pour les personnels qui la choisiront. Le mode de fonctionnement détaillé de cette solution a été transmis à l’ensemble des personnels de l’AP-HP.
  • Transports collectifs alternatifs : l’AP-HP met en place une dizaine de lignes de bus desservant ses hôpitaux depuis les principales villes de résidence des agents qui n’habitent pas dans Paris. Ces lignes, assurées par la compagnie Transdev, fonctionneront du jeudi 5 décembre au dimanche 8 décembre. Leur prolongation à la semaine prochaine sera décidée vendredi 6 décembre après évaluation.
  • Stationnement : les directions des hôpitaux de l’AP-HP travaillent à en faciliter l’accès, notamment pour les conducteurs de covoiturage. Ouverture large des parkings des sites, contacts avec les collectivités pour l’accès aux parkings à proximité, remboursement de parkings payants proches… Les possibilités propres à chaque site seront communiquées localement.
  • Vélo/vélo électrique : les directions des hôpitaux de l’AP-HP pourront, sur justificatif, rembourser la location d’un vélo partagé. Les modalités de remboursement seront communiquées localement.

Soutien à l’hébergement des professionnels

  • Hébergement sur place : le dispositif en général réservé aux épisodes « neige » sera activé dès le mercredi 4 décembre au soir. Ainsi dans chaque site, des chambres d’hôpitaux de jour, des chambres de garde ou inoccupées, pourront être utilisées pour des hébergements temporaires de professionnels selon des modalités propres à chaque hôpital.
  • Hébergement à proximité des sites hospitaliers : outre l’hébergement sur place dans les hôpitaux, qui sera privilégié, des solutions d’hébergement hôtelières seront « activables » en cas de besoin. Cela donnera lieu, le cas échéant, à une information spécifique par les directions locales.

Adaptation des organisations de travail

  • Télétravail : la possibilité d’exercer ponctuellement en télétravail sera ouverte pour l’ensemble des catégories de personnel, notamment au sein des fonctions administratives. Ceci sous réserve que les conditions soient réunies au domicile pour effectuer les tâches nécessaires au service. Elle pourra être accordée sur la base d’un simple échange de mails avec l’encadrement et la DRH.
  • Travailler dans un site plus proche de son domicile : les DRH des hôpitaux, en lien avec l’encadrement, recensent les demandes au cas par cas. Cette option est soumise aux possibilités d’organisation des sites concernés et à l’accord préalable de l’encadrement et de la DRH des sites.
  • Horaires de crèches : les retards et dépassements de temps de présence des enfants ne seront pas facturés.

L’AP-HP continuera à informer les équipes, tant au niveau central AP-HP qu’au niveau local, sur toutes les solutions de soutien qui pourront être mises en place.

Retour au sommaire du dossier Fonction Publique

Publicité

Commentaires (0)