EN BREF

Les autotests de dépistage du VIH disponibles le 15 septembre en pharmacie

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, s’est rendue aujourd’hui dans une pharmacie parisienne pour annoncer la mise à disposition des autotests de dépistage du VIH à partir du 15 septembre en pharmacie d’officine. Alors qu’en France 30 000 personnes vivent avec le VIH sans le savoir, et face au risque de banalisation de cette maladie, la ministre a appelé à rester mobilisé. Elle a également tenu à rappeler que le meilleur outil de lutte contre le SIDA reste le préservatif.

Dans notre pays, où 150 000 personnes vivent avec le VIH, dont 30 000 sans le savoir, le dépistage constitue un enjeu majeur. L’autotest, qui arrive en pharmacie à partir de demain, est un outil de plus pour lutter contre cette maladie. Il n’a pas vocation à se substituer aux traditionnels dépistages par voie sanguine, ni aux tests rapides d’orientation diagnostique (TROD).

Pour en savoir plus : social-sante.gouv.fr

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)