EN BREF

Centres de santé : une concurrence pour les IDEL et un risque pour les patients, alerte Convergence Infirmière

Dans un communiqué daté du 29 avril, Convergence Infirmière, syndicat d’infirmiers libéraux, s’alarme de l’influence croissante et des dérives de certains centres de santé pilotés par de grands groupes tels Ramsay, l’un des leaders européens de l’hospitalisation privée et des soins primaires. 

L’origine de cette alerte : une concurrence aux infirmiers libéraux jugée déloyale et une captation de patientèle qui met à mal les cabinets infirmiers, qui se retrouvent parfois obligés de fermer face à ces groupes qui ne sont pas soumis au zonage infirmier. Sous couvert de vouloir améliorer notre système de santé et d’apporter de nouvelles solutions aux patients, la prise en charge à domicile est bien souvent affaiblie par des structures dans lesquelles le turn-over du personnel soignant est fréquent et qui ont parfois dû être renflouées par les finances publiques donc par nos impôts en raison de leur déficit, dénonce notamment le syndicat, qui estime ce système à la fois moins efficace et plus coûteux que le recours aux infirmiers libéraux. Dans son viseur également, le réseau associatif ADN Santé dont il pointe les dérives : démarchages des médecins, détournement de patientèle ou encore déstabilisation de l’offre de soins existante. Convergence Infirmière appelle plutôt les pouvoirs publics à revaloriser le travail des IDEL (déblocage des tarifs, attribution de plus de responsabilités et d’autonomie…). Les infirmières et les infirmiers libéraux sont les remparts contre l’apparition de dérives de type ORPEA au domicile, les garants d’une prise en charge optimale, rappelle l’organisation.

Publicité

Commentaires (0)