EN BREF

Covid-19 : diminution légère des contaminations mais hausse des hospitalisations

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Selon les derniers chiffres, le nombre de nouveaux cas de Covid-19 semble diminuer mais demeure encore très élevé. La plus grande vigilance reste de mise, souligne l'Organisation Mondiale de la Santé.

Sur le champ de la lutte contre le Covid-19, le nombre de contaminations semble marquer le pas, après un pic enregistré début mars, où plus de 900 000 nouveaux cas avaient été recensés en semaines 12 et 13 (du 24 mars au 7 avril). En revanche, les hospitalisations, elles, continuent d’augmenter.

 Stabilisation des contaminations mais hausse des hospitalisations

Ainsi, au jeudi 14 avril, Santé Publique France comptabilisait 137 342 nouveaux cas en 24 heures, contre 146 426 la veille (-9 000), soit une diminution estimée de 13,5% sur 7 jours. Côté hospitalisations, à la même date, les autorités sanitaires décomptaient 24 828 hospitalisations, soit 1 556 de plus qu'il y a une semaine. Et parmi ces patients, 1 648 sont pris en charge dans les services de soins critiques, mais cet indicateur, particulièrement surveillé, paraît lui aussi demeurer stable. Le nombre de décès, enfin, s’établit à 133 pour les dernières 24 heures (699 sur les 7 derniers jours). Sur le plan international, les chiffres tendent à diminuer pour la troisième semaine consécutive, selon le dernier rapport hebdomadaire sur la situation épidémiologique publié mardi 12 avril par l’Organisation Mondiale de la Santé, qui estime que le nombre de nouvelles contaminations connaît un recul de 24% par rapport à la semaine précédente. Le nombre de décès serait également en diminution (-18% sur les 7 derniers jours). Sur le Covid-19, nous avons de bonnes nouvelles, a reconnu le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l’OMS dans ses remarques liminaires lors d’une conférence de presse.

Une circulation du virus toujours très active

Pour autant, l’organisation appelle à maintenir la vigilance. Le constat est que la situation est loin d'être terminée concernant la pandémie de Covid 19, la circulation du virus est toujours très active, la mortalité reste élevée et le virus évolue d'une façon imprévisible, a ainsi mis en garde le docteur Didier Houssin, le président du Comité d’urgence de l’OMS sur le Covid-19. Ce n'est pas le moment de baisser la garde au contraire et c'est une recommandation extrêmement forte du Comité, a-t-il insisté, enjoignant aux Etats membres de l’OMS de revoir leur politique nationale, évaluer leurs actions et se préparer à de nouveaux efforts. Au 10 avril, les chiffres officiels depuis la détection du Covid-19 -très en-deçà de la réalité- font état de 496 millions de cas et plus de 6 millions de morts.

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)