EN BREF

La Fédération Française des Praticiens de Santé voit le jour

Il faudra à présent compter sur une nouvelle organisation. Les principaux syndicats d'infirmiers libéraux, de masseurs kinésithérapeutes, d'orthophonistes, d'orthopédistes et de pédicures-podologues se sont constitués en Fédération Française des Praticiens de Santé (FFPS), selon un communiqué diffusé le 3 août par la FNI. Celle-ci représente la première force de professionnels de santé en exercice libéral ou mixte sur le territoire français avec 222 000 professionnels devant l'ensemble des professions libérales réunies, qui représentent 205 000 membres. Le rassemblement de ces syndicats incarne la volonté manifeste de ces professions de travailler ensemble de façon plus opérationnelle.

Cette fédération veut démontrer qu'elle peut au contraire valoriser le rôle médical et améliorer la qualité et l'efficience du système de santé par une meilleure coopération et une meilleure coordination entre tous les acteurs, autour du patient. Parmi les sujets prioritaires, elle entend :

  • promouvoir les compétences spécifiques de ces professions au sein du système de santé afin d’accompagner le virage ambulatoire notamment dans un contexte de désertification médicale,
  • favoriser la coopération avec les professions médicales en abandonnant la notion clivante et désuète de transferts de tâches au profit d’une recherche de zones de compétences partagées,
  • promouvoir la participation des praticiens de santé à la permanence des soins en complément des médecins en autorisant l’accès direct,
  • proposer des solutions concrètes, rapidement opérationnelles, favorisant le continuum de soins ville-hôpital/hôpital-ville en renforçant la coordination,
  • favoriser la possibilité pour ces professions d’intervenir à distance auprès des patients (participation aux actes de télémédecine, télé expertise ou de téléconsultation), au regard de l’émergence des nouvelles technologies,
  • mobiliser toutes les compétences et les qualifications des praticiens de santé pour favoriser l’éducation à la santé et renforcer la prévention pour ainsi contribuer à «la révolution de la prévention» voulue par le nouveau président Emmanuel Macron.

Découvrez ici l'intégralité du communiqué

Publicité

Commentaires (2)

Oreily

Avatar de l'utilisateur

64 commentaires

#2

@Vaeblo

Bonjour,

C'est corrigé, merci !

Vaeblo

Avatar de l'utilisateur

4 commentaires

#1

Lien du communiqué

Hello,

Le lien du communiqué est brisé :(