EN BREF

Une femme décède dans la salle d'attente des urgences de Cochin

Une sexagénaire, admise pour une plaie au pied, a été découverte morte en salle d'attente six heures plus tard. Pour les syndicats, cette mort montre la saturation des hôpitaux parisiens.

Pour les syndicats, ce décès doit faire s'interroger sur la saturation des urgences parisiennes, alors qu'en novembre dernier les urgences de l'Hôtel-Dieu ont dû fermer leurs portes. Une femme de 61 ans est morte samedi dans la salle d'attente des urgences de l'hôpital Cochin et l'alerte n'a été donnée qu'au terme de six heures d'attente, a révélé mercredi la branche CGT de l'établissement.

Lire la suite sur lefigaro.fr

Publicité

Commentaires (1)

Utilisateur supprimé

Avatar de l'utilisateur

16 commentaires

#1

on marche sur la tête :(

c'est vraiment triste pour cette personne et les siens, mais avec la politique de santé actuelle, ce n'est probablement pas le seul décès (dans ces circonstances )à déplorer j'imagine

on prend le pb à l'envers, on joue les vierges effarouchées en découvrant (ô horreur, on meurt aux urgences, mon dieu), alors que vu le personnel est à flux tendu, s'autoremplaçant souvent car "y a pas de sous", tentant de trouver une solution pour trouver un lit aux patients qui "patientent"

vous vous rappelez le coup de gueule de l'urgentiste lors de la Canicule?

et, parallèlement, des infirmières et aide-soignantes sont au chômage!!
on marche sur la tête